Etre célibataire, quelle plaie parfois

Le mercredi, j’aime bien parler musique. Cependant, je n’ai acheté aucun cd digne de ce nom. C’est pourquoi je vous mets le générique du film Jo que j’ai découvert…dans la série Kaamelott, générique de fin de la saison 6, lorsque Arthur relève enfin la tête et se prépare à lutter contre ses ennemis.

Et sinon je voulais parler de la plaie que c’est d’être une femme célibataire pour les relations de bon voisinage. Les bouffes entre voisins se font en couples uniquement.  Donc moi et moi-même ne sommes pas conviées. Il y a bien un homme célibataire mais pour lui c’est différent. Ouai parce que les hommes entre eux fument le cigare et boivent du whiskey. Tandis que c’est bien connu, une femme seule, si elle se rend chez un couple, c’est uniquement pour séduire monsieur ! On veut bien discuter avec la femme célibataire, dehors, sur le parking. Là, elle est bien intégrée au petit groupe. Mais entre quatre murs ? Ouh quelle horreur, trop dangereux.

Ce n’est pas facile tous les jours d’être seule mais subir en plus ce genre d’isolement c’est pénible. Le pire ? « On ne t’a pas vue à la soirée chez les X. On y était tous ! » Ah ouai, mais « Nan, j’étais pas invitée. »

Bon je vous laisse, j’ai rendez-vous avec mes chats…

PS  Vous noterez que dans mon titre il y a le mot « parfois » et j’y tiens 🙂

8 réponses sur « Etre célibataire, quelle plaie parfois »

  1. je comprends ta douleur. Mais rappelle-toi l’adage qui dit « on ne peut pas changer…. les autres ».
    Bisous, Valvita, patience et ténacité, le vent tourne, pris dans la tourmente de ton évolution!!

  2. ben…. c’est simple….. y’a pas besoin d’avoir fait « lettres »….
    tu es tellement dans le changement ces temps que bientôt, toi aussi tu seras invitée…. et pas que par tes voisins ;D

  3. J’y crois pas que tes voisins peuvent être aussi nuls! J’ai jamais entendu une excuse aussi pourrave pour ne pas inviter quelqu’un! T’inquiète pas, s’ils sont aussi bêtes que ça, mieux vaut ne pas trop passer de temps avec eux! Quant à être célibataire, je suis d’accord, c’est parfois chiant, surtout quand on achète des trucs hyper lourds et qu’on aimerait bien un mec pour les porter 😉 A part ça, bof, être une mémère à chats me va très bien 🙂

    1. Non mes voisins ne m’ont jamais dit ça. C’est quelqu’un qui me l’avait gentiment expliqué un jour. Les femmes ont peur. Enfin, je suppose que se sont celles qui n’ont pas confiance en elles.
      Pour porter les trucs hyper lourds j’ai mon beau-frère et pour faire des trous dans les murs, le mari d’une femme intelligente 🙂

Les commentaires sont fermés.