Après les vacances

La reprise est toujours difficile d’autant plus que cette fois-ci je suis partie trois semaines, moi qui aime tant rester chez moi. Trois semaines dans un autre pays, une autre culture, parfois même une autre langue. Le retour fut rude en plus du décalage horaire dont je suis enfin débarrassée après une semaine complète !

Ce qui m’a frappée à mon retour c’est le manque de couleur de nos habitations. Là-bas tout est si coloré, si agréable à regarder. Mon quartier que j’aimais tant me semble fade à présent. Mon appartement manque cruellement de gaieté en tricolore : brun, crème, blanc.

Par contre les bibittes sont bien plus agressives là-bas. Depuis mon retour je me suis fait manger par les moustiques mais après une journée, je ne ressens plus rien. Alors que leurs affreuses bestioles m’ont dévorée et ça démange énormément durant au moins quatre jours, sans parler des énormes plaques rouges que cela produisait.

Je continue ? J’ai trouvé les Canadiens bien plus aimables que les Suisses. J’ai l’impression qu’ils savent encore ce que le mot « respect » veut dire alors qu’en arrivant à Genève lundi matin je n’ai vu que des gens « hyper importants » qui bousculent tout et tout le monde sur leur passage. 😦

Toujours à Genève, les poubelles sont difficiles à trouver et quand on en voit enfin une, elle déborde généralement, tellement elle est minuscule. Dans les parties visitées il y a énormément de grosses poubelles, souvent par lot de deux ou trois et chacune à un usage particulier puisque le tri semble important. Le Canada a une longueur d’avance.

J’ai également testé les transports publics : bus, tram, métro. Comment dire…point de vue amabilité, Genève a vraiment beaucoup de travail à faire…Ce qui m’a surprise c’est que les bus s’abaissent aux arrêts, particulièrement si des personnes à mobilité réduite sont présentes. J’ai vu à l’avant extérieur des trams (ou des bus je ne sais plus) de Toronto des supports pour y accrocher son vélo !

Je pourrais continuer encore mais je sais que la vision d’un touriste est légèrement biaisée 🙂

Pour fêter dignement mon week-end, j’ai décidé de me mettre aux pancakes puisque j’ai rapporté une minuscule bouteille de sirop d’érable. Non seulement ils n’avaient pas mauvaise allure mais en plus ils étaient excellents. Du coup, il faut que j’aille racheter du sirop. Je repars ?

4 réponses sur « Après les vacances »

  1. Entièrement d’accord avec toi pour le manque de couleur de ton appart…. Par contre, les chaussettes ;D ….. et … « je me suis fait mangé » …. ha ha ha…..

  2. Oui, les bus et les trams de Toronto ont des trucs pour y accrocher les vélos. Et les bus se baissent pour les personnes âgées ou qui ont de la difficulté à marcher… mais pas les trams, qui sont des horreurs pour toute personne n’ayant pas de la facilité à marcher! Mais à Lausanne aussi les bus se baissaient, si je me souviens bien, et chez moi on triait toujours les poubelles, il y avait (et il y a toujours, d’ailleurs) des containers de couleurs différentes pour le verre, le papier, etc. à côté de chez nous, à Morges. Et c’est vrai que point de vu amabilité, les Canadiens sont chouettes… mais à Toronto, bof, c’est un peu pareil que dans toutes les grandes villes, tout le monde est plus important et plus pressé que les autres 😉

    1. ah mais dans les déchetteries le tri existe également. C’est dans la rue qu’il est inexistant ici. Des minuscules poubelles qui débordent régulièrement c’est tout ce qu’il y a de disponible.

      Je vais commencer à observer les bus pour voir s’ils se baissent…

Les commentaires sont fermés.