Un truc qui me rappelle mon enfance

Le thème de ce mois-ci est de photographier un truc qui nous rappelle notre enfance. J’ai immédiatement pensé à ma belle collection de schtroumpfs dont ma maman m’avait obligée à me séparer lors d’un déménagement. Je n’avais le droit d’en sauver un seul que je possède encore aujourd’hui, trente ans plus tard! Etonnamment, j’en veux encore aujourd’hui à ma chère maman.

J’ai pensé également à la musique que nous écoutions à la maison. Les disques de mes parents que j’aimais mettre sur la platine. Mon père devenait fou car je cassais régulièrement l’aiguille 🙂 Et j’avais mon 33t de Cloclo ainsi qu’un sur des contes dont celui des « 3 petits cochons » qui me plaisait tant. Le tout est conservé dans une caisse à la cave, sauf mon schtroumpf qui trône sur une bibliothèque dans mon salon…

P1040040

Publicités

9 thoughts on “Un truc qui me rappelle mon enfance

  1. Ben oui quelle drôle d’idée, je suis sûre que ta collec’ tenait dans une oîte à chaussure! C’est dommage…
    Moi aussi j’avais oublié! Je vais chercher une photo tout de suite!

  2. j’aurais caché mes stroumpf si j’avais été oubligée de m’en séparer. curieusement, j’en ai un qui traine dans une de mes jardinières mais je ne sais pas d’ou il sort .. peut-être de ta collec ? 🙂

    • Je devrais peut-être en demander un à chaque Nöel et chaque anniversaire. Ce serait alors une nouvelle collection très particulière à forte valeur sentimentale 🙂

  3. Oui, quelle injustice ! 😦
    Mais bon, en tant que maman, je me rends compte qu’on peut pas laisser tout garder à ses enfants, sinon, ça déborde de partout…! Mais y’a toujours moyen de faire les choses en douceur, et de laisser l’enfant faire ses propres choix, aussi, il me semble 😉
    Nous il nous reste encore de notre enfance des Schtroumpfs et autres figurines, que ma mère ressort aujourd’hui pour ses petits enfants… Mais bon, y’a pas de collection complète non plus !

    • Nous quittions un minuscule appartement (deux chambres à coucher pour 4) pour un tout grand avec quatre chambres. Il n’y avait donc aucune logique à me forcer à me séparer de ma collection gagnée durement en plus. La petite fille qui est en moi n’a toujours pas digéré cet épisode 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s