Archive | avril 2014

DVD de la semaine

Je continue à vous raconter ma vie passionnante et plus particulièrement les films regardés ses derniers temps. Alors la semaine passée c’était :

Unknown-1Casse-tête chinois avec Romain Duris. Comme je n’ai pas vu L’Auberge espagnole je n’ai pas de point de comparaison. Tout ce que je peux dire c’est que même si l’histoire n’est pas désagréable en soi, j’avais l’impression qu’il s’agissait de patchwork d’anciens films déjà vus. Un peu décevant donc.

 

Unknown-2Belle et Sébastien avec Tchéky Karyo. J’ai regardé le film pour la voix sensuelle de Tchéky Karyo parce que l’histoire en elle-même ne m’attirait pas plus que cela. Je n’ai jamais vu le film original avec “le petit Mehdi” ni vraiment regardé le dessin animé lorsque j’étais bien plus jeune. Au final j’ai vu une très jolie histoire, de magnifiques paysages avec plein d’animaux le tout enrobé dans une superbe musique. Sur grand écran ça doit encore mieux donner.

 

 

UnknownLe Loup de Wall Street avec Leonardo di Caprio. Le film dure trois heures et trois heures, c’est bien trop long pour moi. J’ai donc effectuer deux pauses : une pause pipi avec le chien et une pause pour me laver les cheveux. Du coup les trois heures sont acceptables. Mais je ne sais absolument pas quoi penser du film. Il y a beaucoup de scènes de débauche, beaucoup de drogues, beaucoup d’infidelité. Cela ne me choque pas mais il y en a vraiment beaucoup ! De là à ne dire qu’il n’y a que ça, il y a un pas…que je ne franchirai pas et pourtant j’hésite…

Un fou habite mon village

Comme je le dis dans le titre, un fou habite dans mon village. Je le voyais souvent tourner avec sa voiture. Il traversait la rue (il n’y en a qu’une qui traverse) puis partait dans les champs avant de retraverser la rue pour partir dans les champs de l’autre côté. Et ce plusieurs fois par jour. C’était cet hiver. D’abord, avec ma copine Delphine, nous nous demandions qui était ce type qui nous observait à chacun de ses passages. Puis Delphine a trouvé qu’il habitait le village. Ce n’était donc pas un mec en repérages pour un futur cambriolage.

Mais ses tournées ont augmenté. Nous avons demandé à un paysan s’il le connaissait. “Non, je sais juste que c’est un type très antipathique”.

Aujourd’hui les journées sont plus longues et le monsieur a terminé ses tournées. A présent il parque sa voiture de préférence sur une colline (avant il se cachait entre les champs de colza et les vignes), avec une vue plongeante sur les immeubles, et reste assis dans son véhicule…toute la journée ! Delphine l’a déjà vu vers 7h du matin. Moi je sors un peu plus tard et il est là, fidèle au “rendez-vous”. A midi il quitte son poste, l’heure d’aller manger. Puis il revient. J’ai jeté un oeil un soir vers 21h, il était toujours à sa place. Ce mec est creepy. J’ai même des voisins qui disent l’avoir vu de nuit “patrouiller” dans les champs avant d’éteindre soudainement ses phares et ne plus bouger. Il est facilement repérable car il conduit un véhicule d’entreprise avec le nom écrit en gros dessus.

La grande question est : Mais que fait-il dans sa voiture en permanence ??? Je me sens observée toute la journée et je déteste ça. Et comme personne ne semble savoir ce qu’il fait là, je me demande si demander à la police d’effectuer un petit contrôle ne serait pas avisé…

 

P1040277

Une Rencontre

Unknown
Non je n’ai pas fait de rencontre récente dont je souhaite m’étendre par ici. Une Rencontre est le titre du dernier film avec Sophie Marceau et François Cluzet.

Il s’agit de la rencontre entre Elsa, femme divorcée, trois enfants, et Pierre, marié, deux enfants. Elsa refuse toute relation avec des hommes mariés et Pierre est heureux en ménage. Mais voilà, c’est le coup de foudre entre les deux protagonistes.

Le début ne m’a pas plu du tout. On y voit Sophie Marceau en femme séductrice et libérée, limite jeunette, qui ne colle pas avec l’image que j’ai de cette actrice. Une fois le lien établi entre les deux personnages, Elsa se calme et heureusement.

Je n’ai pas aimé ces projections dans le futur suite à des spéculations faites soit par Elsa, soit par Pierre avec retour brutal dans le présent.

Je n’ai pas aimé les transitions étranges, hasardeuses qui surviennent parfois entre deux séquences.

J’ai aimé visualiser cet émoi que l’on ressent lors d’une nouvelle histoire d’amour. C’est beau, c’est violent, c’est triste parfois.

Au final je dois avouer être tout de même restée sur ma faim. Un peu déçue de la prestation de Sophie Marceau, rien à dire par contre sur celle de François Cluzet. Les images sont belles, le rythme tient la route et pourtant…

4 jours de congé, 5 films

Pas mécontente que cette petite parenthèse de quatre jours se termine. Je n’aime pas les fêtes familiales, surtout quand je me retrouve seule à la maison. Pour noyer le chagrin que je n’avais pas vraiment, j’ai fait une petite cure de télé :

GravityGravity avec Sandra Bullock et George Clooney. A ma grande surprise j’ai beaucoup aimé ce film et n’ai pas vu le temps passer. Si vous ne l’avez pas encore vu, à voir.


walleWall-E de Walt Disney. Ca c’est uniquement parce que je ne l’avais jamais vu et que mon chien a son prénom qui se prononce de la même façon.


CapitaineCapitaine Philips avec Tom Hanks. J’ai vraiment passé un excellent moment. Tom Hanks joue à merveille et le suspens m’a maintenue en haleine tout le long. Je vous le conseille vivement.


gangsterGangster Squad avec Josh Brolin, Ryan Gosling & Sean Penn. Un peu particulier dans la façon dont certaines scènes sont filmées. Dans l’ensemble, c’est un film qui se laisse regarder.


99 Mois ferme avec Sandrine Kiberlain et Albert Dupontel. J’en avais entendu beaucoup de bien et pourtant j’ai hésité plus d’une fois à éteindre ma télé avant la fin. J’ai finalement tenu jusqu’au bout. A voir si vous êtes très fatigués et que vous ne souhaitez pas devoir réfléchir…

Balade sous la bise

Je suis sortie munie de mon appareil photo en ce week-end pascal. La bise souffle et la température ressentie avoisine un degré ! Autant vous dire que ce n’était pas pour profiter du beau temps. Le ciel est chargé de nuages dans les tons gris clairs jusqu’au gris foncé. En gros il fait froid et moche. Mais les couleurs offertes par dame nature ressortent tellement bien par ce temps-là que je ne pouvais qu’être enchantée. J’ai décidé de partager ce que mes yeux ont apprécié…

P1040224_0140_modifié-1

P1040232_0148_modifié-1

P1040246_0162_modifié-1

P1040248_0164_modifié-1

P1040253_0169_modifié-1

P1040256_0172

P1040261_0177

Ne La Quitte Pas Des Yeux

Ce mois-ci, c’est Emma qui nous parle du livre qu’elle a choisi, à savoir Ne La Quitte Pas Des Yeux de Lindwood Barclay.

512FAth4s4L._AA160_

Journaliste pour un journal local à Promise Falls – New York – David Harwood emmène sa femme Jan dans un parc d’attraction, accompagnés de leur fils de quatre ans, avec l’objectif de lui changer les idées, de faire la guerre aux idées sombres de sa femme.
Dès leur arrivée dans ce parc d’attraction, sa femme Jan se volatilise. Elle disparaît. Soudainement.

Comble de l’histoire, David est soupçonné de l’enlèvement de son épouse.
L’état dépressif de sa femme n’est pas pris en compte.
Pour se défendre, David va lui-même mener l’enquête. Il se met en selle pour rechercher la trace de Jan.

Au fur et à mesure de l’enquête, les surprises se succèdent au point de livrer à David une vérité cruelle : David connaît très mal son épouse. Trop mal.

J’ai adoré ce livre de par son éternel suspens tout au long de l’histoire… A chaque page, une nouvelle énigme… quand il croit avoir trouvé quelque chose, il revient à son point de départ… Plus l’histoire avance, plus c’est surprenant !!! Une fois plongé dans le bouquin, il est presque impossible de s’en défaire 🙂
Bonne lecture et j’espère qu’il vous apportera son lot de suspens comme il l’a fait pour moi ….


Pour lire les comptes-rendus ainsi que les commentaires des autres lectrices, c’est ici :

Imprimante

Depuis quelque temps déjà, je me bats régulièrement avec mon imprimante couleur à jets d’encre. Tout d’abord, mes cartouches de couleur sont “épuisées” depuis longtemps. Les guillemets sont de rigueur. En effet, j’ai dû imprimer trois fois en couleur en tout et pour tout. Mais à force de se calibrer, l’imprimante m’a usé mes cartouches quant elles ne sont pas tout simplement périmées. Il ne reste que la noire que je rachète. Mais cette satanée machine refuse d’imprimer en noir et blanc tant que les cartouches couleurs ne sont pas remplacées. Du coup il faut souvent bidouiller pour pouvoir imprimer sans acheter des choses dont je n’ai pas besoin.

Mais voilà qu’à présent le noir n’est plus toujours aussi net. Enfin, l’horreur, lorsque je mets du papier de qualité, l’encre bave et le rouleau me laisse de grosses traces noires sur le dos de mon papier. Sans oublier qu’il faut attendre que l’encre sèche avant de toucher le papier si je veux toujours réussir à lire ce qui s’est imprimé.

J’aime dépenser de l’argent mais lorsque c’est moi qui choisis. Or, cette fois-ci c’est la technologie qui me l’impose et ça me frustre. Toujours est-il que j’ai commencé à regarder ce qui se fait sur le marché actuellement et que mon choix s’est porté sur une jolie imprimante laser en noir&blanc. Je ne veux plus entendre parler de couleur ni d’encre qui bave sur le papier ! J’espère ne pas être déçue…

Edit : Evidemment qu’une fois arrivée en magasin, il n’y avait pas l’imprimante choisie… J’ai donc opté pour celle ci-dessous qui imprime rapidement et bien. C’est tout ce que je lui demande…

MFC1810