Archive | avril 2014

L’île aux enfants

Une place de jeux va être construite dans mon village juste à côté de mon immeuble dans un champ dévolu actuellement à la mauvaise herbe. Et cela m’ennuie.

En effet, les enfants du quartier jouent actuellement sur le parking situé sous mon balcon. Et moi j’adore les regarder s’amuser entre eux. Je les rejoins parfois avec Wally, devenu la mascotte du coin. Cette jeune compagnie est très rigolote. Il y a M qui vient tout fier m’annoncer qu’il a quatre ans avant de foncer sur son vélo avec ses petites roues encore en place. Il y a O, deux ans, qui me fait des coucous et des grands sourires avant de s’élancer sur sa trottinette à trois roues. L, jeune demoiselle de cinq ans, se promène, la démarche peu assurée, avec ses chaussures à talon de princesse tout en promenant son « bébé » dans sa poussette. S, cinq ans également, apprenait à faire du vélo sans les petites roues et hier pour la première fois, elle a réussi à pédaler sans aucune aide. J’ai trouvé ça émouvant tout comme son papa, très fier, qui lui a promis l’achat d’un nouveau vélo pour aujourd’hui.

Il y a les plus grands, B, neuf ans, qui me demande toujours quand je vais sortir avec Wally tout en faisant des bonds sur sa trot’. Sans oublier So qui m’explique qu’elle a un test de français sur l’impératif et que c’est super dur. Et puis A qui me dit qu’elle aime toujours les fleurs que je mets sur la plate-bande.

Et là, alors que j’écris ce message, je les entends tous rire à l’extérieur. Les vacances scolaires ont débuté. Je me rends sur le balcon pour voir si le nouveau vélo est déjà là. Non, S part justement avec son papa. Mais sur le béton, les craies ont été bien usées. Une fausse route est dessinée avec passage piéton, feux et giratoire. Sans doute pour tester le vélo…

Route

Publicités

T’en fais pas mon p’tit loup

Wally est sous antibiotique depuis mardi et ce jusqu’à dimanche. Il a une trachéite. Il émettait un bruit bizarre et était passé de pile électrique à petite chose apathique. D’affamé à un chien qui renie jusqu’à ses bonbons. Je ne reconnaissais plus ma petite bête.

Heureusement aujourd’hui il se porte déjà mieux et a recommencé à faire le fou, son petit kiki toujours à l’air dès qu’il aperçoit une femelle, quelle que soit sa taille! Il me fatigue mais je l’aime très fort 🙂

P1040159_0110_modifié-1

IMG_0315_0053_modifié-1

IMG_0313_0051_modifié-1

 

A part ça il fait beau et chaud et je suis heureuse…

P1040137_0088

Eplucheur d’ananas

Outil miracle

Outil miracle

Ah j’ai enfin acheté l’outil miracle pour découper mes ananas! J’adore ce fruit mais je déteste le préparer. Soit je perds la moitié de l’ananas soit je coupe au plus court et il me reste plein de peau sur mes morceaux. En plus de ça j’ai du jus partout et ça m’énerve. Au final, je n’achetais que très rarement ce délicieux met.

Mais à présent je possède mon outil sauveur. Non seulement je ne perds plus rien mais c’est hyper facile à utiliser et je n’ai plus aucun problème. Le petit plus ? Je bois le jus au fur et à mesure de la découpe et c’est très bon. Du coup je l’avoue que j’ai tendance à m’offre des ananas bien plus souvent qu’avant. Et contrairement à ce que m’avance une amie, non je ne perds rien du tout. L’outil découpe vraiment bien le fruit.

P1040133_0130

D’abord trancher la tête

P1040134_0131

Et voilà le résultat. On peut voir qu’il ne reste rien de comestible.

 

L’Homme libre

Je viens de terminer le livre de Jean-Jacques Bourdin L’Homme libre et dans l’ensemble j’ai bien aimé.
De quoi s’agit-il ? Des coulisses des interviews pratiquées par le journaliste.
Mais pourquoi me suis-je lancée dans une telle lecture ? Parce que j’aime l’émission quotidienne Bourdin & Co diffusée sur RMC dès 6h30. Et j’apprécie tout particulièrement l’heure où les auditeurs ont la parole, de 9h-10h. Heureusement qu’il existe les podcasts.

51dSYwXqt8L._

Edition Le Cherche Midi, 2014, 187 pages

En fait j’ai commencé par regarder les interviews politiques diffusées en direct sur RMC et BFMTV de 8h30-9h et j’ai réalisé que je comprenais non seulement les questions mais presque les réponses 🙂 Parce que Bourdin est un hargneux qui pose les questions du peuple et s’acharne sur son invité tant qu’il n’a pas obtenu une réponse concrète. Il n’est pas du genre à passer la brosse à reluire. Et j’aime ça chez lui.

Il n’essaie pas d’influencer les idées de ses auditeurs même si parfois il leur rétorque qu’il n’est pas d’accord avec leur point de vue. Il y a un échange sans pour autant imposer sa loi à l’autre. Et j’apprends plein de choses.

Je voulais donc en savoir un peu plus sur l’homme et les coulisses de ses émissions. Je n’ai pas été déçue même si j’ai tout de même un petit bémol à émettre. Il répète trop souvent qu’il est libre et n’appartient à aucun clan. Mais à trop le répéter, il finit par lasser. Il suffit de l’écouter le matin pour se rendre compte qu’il ne fait de cadeau à personne.

Toujours est-il qu’il est une personnalité que j’aimerais bien rencontrer.

Les crottes sont cuites

BjyoLpwIUAE9a6j
Je me déplaçais dans ma cuisine en reniflant. Je trouvais qu’il y avait une odeur désagréable. Je ne supporte pas les mauvaises odeurs et encore moins dans ma cuisine. Je cherche mais ne trouve rien. Rebelotte dix minutes plus tard. Cette odeur chatouille désagréablement mes narines. J’ai trouvé au moment où je me suis enfin décidée à ranger un sac qui traînait parterre. Et j’ai été surprise de constater qu’il n’était pas vide. A l’intérieur se trouvaient des carottes dans un bien triste état. Des carottes toute gluantes et puantes. Parce que l’odeur que je sentais n’avait rien à voir avec celle qui se dégageait de ce sac. Une horreur. Et cette puanteur s’est répandue dans tout l’appartement pour y rester. J’ai ouvert toutes les fenêtres, mis en marche mon diffuseur d’huiles essentielles prié mais il a fallu beaucoup de temps pour venir à bout de cette odeur pestilentielle.

Il paraît que l’on apprend de ses erreurs. Sauf qu’hier j’ai fait des courses et laissé le sac (lavé depuis) sur la table…avec des mangues à l’intérieur. Heureusement, je me suis lancée dans le ménage et j’ai pu éviter la catastrophe 🙂 .