Archive | mai 2014

La Barillette

J’avais prévu de faire un saut à la foire de Borex avec mon petit lion lorsqu’une invitation impromptue m’est arrivée à 8h35 ce matin. Invitation à laquelle je n’ai su résister. C’est donc à cette occasion que je me suis retrouvée à la Barillette avec trois autres nanas. Pour celles et ceux qui l’ignorent, la Barillette est tout là-haut sur la montagne. En fait ce sommet du Jura vaudois se trouve à 30 minutes de chez moi environ et selon Wikipedia il culmine à 1528 mètres dans le massif de la Dôle. Sur certaines photos postées par le passé, on le voit. La Dôle est une grosse boule et la Barillette abrite une grande antenne de 120 mètres.

Tout ça pour dire que je suis allée manger une excellente fondue sur place (spécialité de l’endroit) et que j’ai profité de la magnifique vue qui s’offre à nos yeux depuis ce sommet. Je me suis même fait la remarque qu’il faudrait que j’y retourne avec Wally et profiter de marcher dans ces grands pâturages en respirant l’air frais de la montagne.

Je n’avais malheureusement pas mon appareil photo alors je me suis contentée de l’iPhone.

original-15

original-20

original-17

original-16

original-21

original-11

original-9

Advertisements

Sorcellerie

Vendredi j’ai mangé avec deux chouettes amies. L’Enquiquineuse et l’Associée. Tout s’est très bien passé si ce n’est que l’Enquiquineuse est une sorcière et qu’elle trouve toujours le point sensible de ses interlocuteurs. Loin de se contenter de le repérer, elle appuie dessus avec insistance. Ce qui fait que lorsqu’on la quitte, on a le cerveau en ébullition et nos certitudes partent en fumée.

L’Associée et moi avions évoqué un projet qui nous tient à coeur. Evidemment que l’Enquiquineuse a tout de suite attrapé la balle au bond pour nous faire remarquer que peut-être nous nous voilions la face, que c’était une fuite. Ca c’était mercredi. Jeudi nous ne savions plus où nous en étions. Patatra, vingt mille questions surgissent de partout sans aucune réponse. Nous finissons par faire le tri et sommes heureuses de notre avancée. Mais ça c’était avant le repas de vendredi. Car rebelotte, l’Enquiquineuse nous félicite mais…

Ce “mais” a tout fait basculer. Nous sommes samedi et j’ai la boule au ventre. L’Associée m’apprend qu’elle a passé une partie de la journée aux toilettes.

C’est chouette d’avoir des amies mais des amies sorcières…c’est difficile. Toujours est-il que nous avons repris une page blanche pour notre projet et que j’ai réussi (avec l’aide de l’Associée) à rédiger une lettre sur un sujet qui m’est très pénible en ce moment. Les choses avancent… Merci l’Enquiquineuse 😉

 

ps J’espère que ce message est compréhensible malgré le peu d’informations fournies 🙂

Hunting Elefants

MV5BMTYzNDExNjExM15BMl5BanBnXkFtZTgwMTc3ODUwMDE@._V1_SY317_CR0,0,214,317_AL_

Je suis allée voir un film israélien, Hunting Elefants. Il était diffusé en vo mais je ne peux pas vous dire si c’est mieux qu’en français car je ne parle pas l’hébreu !

C’est une jolie histoire qui parle de trois vieillards, pas forcément en forme, qui organisent le braquage d’une banque en compagnie du petit-fils de l’un deux.

On y parle des liens entre différentes générations, des liens familiaux et des sentiments. Ca n’est absolument pas mièvre ni réchauffé. J’ai passé un excellent moment et certaines sorties (les sous-titres étaient en français 🙂 ) m’ont bien fait rire.

Après les dernières déceptions cinématographiques, j’ai repris espoir avec ce film !

Fading Gigolo

MV5BMTQzMjU3NjY0Nl5BMl5BanBnXkFtZTgwMTQ1NDM5MDE@._V1_SX214_AL_

Je suis allée voir Fading Gigolo de et avec John Turturro, Wooky Allen, Vanessa Paradis, Liev Schreiber, Sharon Stone et Sofia Vergara. Un grand casting pour un film qui au final, m’a laissée un peu sur ma faim. Les acteurs jouent tous très bien, rien à redire là-dessus.

Murray (Woody Allen) doit fermer boutique et son employé et ami, Fioravante se retrouve sans le sou. Murray propose alors à son ami de rencontrer sa dermatologue (Sharon Stone) qui souhaite se lancer dans un ménage à trois avec son amie (Sofia Vergara) et faire payer à ses dernières les prestations fournies par Fioravante.

Dans un quartier juif de Brooklyn, il y a Avigal (Vanessa Paradis), jeune veuve qui reste enfermée chez elle. Murray décide de la confier à son ami Fio…

Il y a de quoi faire une jolie histoire mais elle a un goût d’inachevé pour ma part. Et au milieu du film il y a tout un épisode de tribunal dont je me serais passée. En fait, j’ai cru m’être endormie car je ne comprenais pas trop l’intérêt de ce passage. J’aurais préféré que le profil psychologique de Avigal soit plus développé ainsi que la solitude de Fioravante.

Jolie histoire donc mais avec quelques bémols.

Une promesse

Unknown-3

Une blonde est allée au cinéma voir Une Promesse avec Alan Rickman. Elle s’énerve car une fois encore, elle a l’impression de voir un patchwork d’anciens films. Elle “devine” même ce qui va se passer. Tellement que ça en devient frustrant. Jusqu’à ce qu’elle se rappelle avoir lu dans le générique du début que l’histoire était tirée d’un roman de Stefan Zweig. Le Voyage dans le passé que la blonde a lu il y a quelques années et qu’elle a retrouvé dans sa bibliothèque… Ce qui explique cela!

Il s’agit là d’une belle histoire d’amour, amour secret, chacun n’osant se dévoiler à l’autre. C’est un film très lent, tout en douceur, qui laisse la passion s’installer. On la vit, on la ressent. Puis il y a la séparation et une relation épistolaire avant un arrêt brutal dû à la guerre.

C’est une très belle histoire (qui ne se termine pas comme dans le livre) et frustrante en même temps. La femme est mariée à un homme plus âgé et malade. L’amoureux est jeune et de condition modeste. Il travaille pour le mari de celle qu’il va aimer. Cette dernière, bien que partageant les sentiments de l’employé, se refuse à tromper son mari.

Je ne sais absolument pas quoi dire de ce film. Je crois que j’avais besoin d’un peu plus de rythme et cette histoire ne s’y prête absolument pas. A vous d’aller le voir et me donner votre avis…