Ma première balade à la Dôle

En ce 10 juillet 2014, il fait 13° à 16heures de l’après-midi. Il n’y a aucun doute, nous sommes bien en été ! Comme j’ai besoin d’un peu de soleil (et beaucoup de tisane contre la toux que je traîne depuis deux semaines), je replonge dans mes photos ensoleillées et c’est pourquoi je vais vous parler de ma première balade en montagne.

Je venais d’acheter mes chaussures de marche et j’étais impatiente de pouvoir les tester. Un dimanche, au lieu de m’ennuyer à la maison, j’ai pris mes affaires, le chien et nous sommes partis en montagne. J’avais repéré une balade qui devait prendre environ 25 minutes.

J’étais ravie de mon initiative et Wally semblait content de se balader librement dans les pâturages. Le début de la balade était facile et agréable. Puis la chose évidente à laquelle je n’avais pas pensé, c’est que pour arriver si haut en si peu de temps, il faut monter, monter sans détour ! L’ennui était qu’une fois la montée débutée, il n’était pas vraiment possible de m’arrêter pour reprendre mon souffle. En effet, il s’agissait d’emprunter un petit sentier sur lequel on croise à peine. Et s’arrêter en pleine pente n’était pas très agréable. Ce fut donc tant bien que mal que je continuai à grimper avec de plus en plus de difficulté. Je manquai cruellement de souffle et il faisait une chaleur étouffante. Puis Wally s’est rapidement fatigué à force de sauter d’un caillou à un autre. Ce fut épuisée, rouge écarlate, avec le chien dans les bras que je terminai mon ascension.

A peine repéré un petit carré d’herbe que je me suis effondrée dessus et ai posé mes pieds en hauteur, appuyés sur un rocher. Je vis vingt mille étoiles et fus à deux doigts de partir dans les pommes. Wally, quant à lui, bien remis de sa balade dans mes bras, s’est échappé pour aller dire bonjour à d’autres chiens. Au bout de dix minutes j’ai repris enfin mes esprits et suis allée au cabanon, le but de ma promenade. Une fois sur place, j’étais très fière de moi et ai pris tout mon temps pour apprécier la vue. J’ai mis cinquante minutes au lieu de vingt-cinq pour arriver au chalet et vingt pour redescendre (c’était très casse gueule). Ce que je ne savais pas encore, c’est que le lendemain je m’apprêtais à faire une randonnée de près de sept heures…

But de la promenade

But de la promenade

P1040436a

Le début de la montée, je souriais encore !

Le début de la montée, je souriais encore !

P1040429

Rocher salvateur à la fin de la montée…

P1040438

J'adore ces montagnes!

J’adore ces montagnes!

Voui, j'ai bien marché :-)

Voui, j’ai bien marché 🙂

Des chamois

Des chamois

Châlet et but de la promenade

Châlet et but de la promenade

 

Descente de cet horrible chemin

Descente de cet horrible chemin

Un chien KO !

Un chien KO !

Publicités

6 thoughts on “Ma première balade à la Dôle

  1. Bravo pour c’te côte didon!!!
    Tu mentionnes souvent des soucis de souffle (trop) court… as-tu fait vérifier ton fer et ferritine???
    ça fait du bien de revoir des images ensoleillées, par la roille qui nous arrose…

  2. Félicitations pour tes exploits sportifs 😉
    C’est sur que gravir une côte pareille, c’est pas pareil que de marcher à plat !
    Bonne semaine et à bientôt 🙂

  3. et dire que les chiens font certainement 2 à 3 fois plus de kilomètre que nous !
    depuis peu, je randonne avec des bâtons, dans les montées ( et dans les descentes aussi), c’est très efficace et ça aide bcp, tu devrais tester, tu ne pourras plus t’en passer 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s