Effet « Rippling »

Je suis toujours à fond avec mon maître à penser du moment, à savoir Irvin Yalom. Je vais vous parler aujourd’hui de l’effet « Rippling ». Le Jardin d’Epicure parle de la mort. Tout être humain a naturellement peur de mourir et cette peur se traduit toujours à un moment ou un autre dans sa vie. Selon l’auteur, ce peut être dans des cauchemars, dans des sports extrêmes ou une peu ressentie au quotidien. En fait, les gens ont besoin de laisser une trace de leur passage sur la terre. Or nous le faisons tous, de façon consciente et/ou inconsciente. Et ceci est l’effet « Rippling ». Comme lorsque l’on lance un caillou dans l’eau et que l’on obtient des ricochets. Le bien que l’on procure aujourd’hui peut avoir des effets positifs qui perdurent après notre départ. Mais l’on peut également transmettre de bonnes choses, avoir d’excellents effets sur autrui…à notre insu. Et plutôt que vous transmettre les exemples fournis dans le livre, il se trouve que j’en ai lu un qui illustre parfaitement cet effet. C’est pourquoi je vous invite à vous diriger vers le blog de William Réjault.

hdr_00078_0

7 réponses sur « Effet « Rippling » »

  1. Je ne connais que « Lying on the Couch » d’Irvin Yalom mais j’avais bien aimé. Sa femme, Marilyn Yalom, écrit elle aussi des bouquins très intéressants.

    1. J’ai beaucoup aimé « Lying on the couch ». Le Jardin d’Epicure n’est pas un roman mais j’ai trouvé extrêmement intéressant. J’ai trois autres bouquins qui m’attendent. Dès que j’aurai lu tous ses ouvrages, je m’attaquerai à ceux de sa femme. Je ne savais pas qu’elle écrivait également. Merci pour l’info 😊

  2. Je te lis en sous-marin depuis quelque temps, je suis arrivée via le blog du Dr CaSo qui commente ci-dessus. 🙂 Je me décide à sortir de l’ombre pour te dire que ta reprise d’études en psycho m’intéresse énormément et que je suis une « fan » d’Irvin Yalom. J’ai commencé « Le Jardin d’Epicure » il y a quelque temps, il faut absolument que je le reprenne (j’ai plein de livres en cours en ce moment).

    1. Il est clair qui si on ne s’intéresse pas à la psychologie, Le Jardin d’Epicure va être fastidieux. Mais autrement c’est passionnant 😉
      Merci pour le commentaire ☺️

  3. Bonsoir,
    Excellent livre….Tout comme « Le problème Spinosa » que j’ai dévoré !
    Bien cordialement.

Les commentaires sont fermés.