Archive | juillet 2015

Mon Paléo 2015

Cette année le Paléo Festival de Nyon fêtait ses 40 ans et j’ai décidé de m’offrir deux soirées. Pour ceux qui ne le savent pas, le Paléo est le plus grand festival open-air d’Europe et il est situé à dix minutes de chez moi.

J’ai pris des billets pour le mercredi afin de voir Calogero et le dimanche pour Etienne Daho. Entre temps j’ai fait la découverte de Pierre Lapointe et j’attendais avec impatience le mercredi pour pouvoir l’écouter en vrai.

20150722_175337

20150722_175533

20150722_175137

Les images ci-dessus ont été prises avant la pluie. Oui, parce que les canicules se sont terminées le mercredi soir aux alentours de 19h par de puissants orages stationnaires !

20150722_185610

Le terrain s’est alors transformé en une énorme flaque de boue !

20150723_011858

J’ai quand même assisté au concert de Pierre Lapointe et j’ai adoré malgré l’acoustique détestable. En effet, il chantait avec juste son piano pour accompagnement et nous entendions les basses du concert d’à côté. C’était bien dommage. Mais j’ai vu qu’il revient en Suisse en novembre pour jouer dans une petite salle. J’hésite à prendre un billet…

Finalement Calogero ben…c’était bien mais il manquait un petit quelque chose.

En attendant le concert de Sting, nous sommes allées nous abriter sous un chapiteau où jouait Puts Marie. La musique n’était pas trop mal mais heu…le chanteur était sur une autre planète. Les musiciens carburaient à la bière et le chanteur…au cigarette qui font rire ???

Quant à Sting, j’ai bien aimé alors que je pensais ne pas apprécier. Il a repris des chansons de son propre répertoire ainsi que du temps de Police. La pluie et la boue ont finalement eu raison de moi, je ne suis pas restée jusqu’à la fin mais presque.

Dimanche j’ai eu droit à environ trente minutes sans pluie ! J’ai tout d’abord assisté au concert des Blond and Blond and Blond. Un groupe totalement déjanté qui reprend des chansons françaises à leur façon très très très particulière. Je les avais vu chez Ruquier et je m’étais dit “bof!” mais en spectacle c’est excellent. Vous entendez les paroles et réfléchissez car oui, vous en êtes sûr, vous connaissez la chanson : Tu es arrivé de Chine un matin, avec deux taches autour des yeux, tu fis battre mon coeur, ton regard fut si merveilleux que j’en pleurais de bonheur, tous mes amis, mes parents t’ont aimé, tout de suite, ils ont voulu t’adopter…  Et tout d’un coup le refrain arrive et c’est avec honte que vous réalisez qu’effectivement vous connaissez Pandi Panda 😂.

20150726_192047

Plus tard, après avoir papoté avec des amis, j’ai décidé de me rendre sur les estrades pour regarder Daho. Il pleuvait des cordes et je n’osais pas m’asseoir de peur d’être vraiment trempe avant même qu’il ne commence son concert. Puis vingt minutes avant le début, j’ai opté pour le devant de la scène. Je ne l’ai pas regretté. J’ai adoré être si près et écouter toutes ces belles chansons même si la sono était bien trop forte où je me trouvais. Excellent concert !

FB_IMG_1437942829641

J’ai ensuite assisté aux traditionnels feux d’artifice du dimanche soir puis suis allée écouter une “chanson” de David Guetta.

20150726_234815

Voir toutes les pisseuses sauter les bras en l’air m’ont rappelé pourquoi je n’aimais pas aller en boîte de nuit. Je suis rentrée avec encore en tête les chansons de Daho 😍

Les Petites Poules rousses

Mais d’où viennent les oeufs ? Bah, de la poule voyons ! Mais avant de se retrouver dans votre centre commercial voilà le début de la chaîne…

Ceci est un élevage de douze mille poules. Sachez que l ‘élevage en batterie est interdit en Suisse.

20150618_103006

Les poules sont à l’intérieur sur la photo. Ceci n’est que la moitié du poulailler…

20150618_110700A partir d’horaires définis, les poules peuvent accéder à leur jardin d’hiver. Il en existe deux. Le poulailler étant tout récent, il manque encore la partie extérieure où les poules peuvent se balader sur l’herbe.

20150618_103017

Chaque matin, quatre petits tapis chargés d’oeufs sont activés. Ils viennent du poulailler où les poules ont travaillé et laissé leur oeuf rouler sur un des tapis.

20150618_102955

Une personne “s’amuse” à ôter toutes les plumes collées et repérer les oeufs cassés.

20150618_102949

Ils arrivent ensuite au nettoyage. Il est strictement interdit de mouiller les oeufs qui sont poreux. Il faut se munir d’une patte humidifiée et dépoussiérer les oeufs et ôter toute saleté. Il faut à peu près deux heures pour s’occuper des quatre tapis. Sur la photo ce sont les tapis du haut qui sont activés. L’appareil est ensuite abaissé pour traiter ceux du bas (on en voit un au milieu de la photo en rouge).

20150621_101514

Les oeufs arrivent ensuite un à un et sont pesés par la machine puis triés automatiquement en fonction de leur poids. Les commerces veulent des tailles moyennes alors que les épiceries préfèrent les gros calibres.

20150621_102209

Ils sont alors placés par l’appareil dans un support en carton…

20150621_103407

…et passent au timbrage. Il y a la date du jour et le numéro d’exploitation qui s’impriment sur chaque oeuf.

20150621_101501

Ils sont enfin empilés près à partir dans un laboratoire qui va vérifier la propreté des oeufs et s’ils ne sont porteurs d’aucune maladie. En attendant d’être emportés ils sont stockés dans une chambre froide.

20150621_110624

Un oeuf trop petit pour la vente produit par une jeune poule et un autre trop grand pour les grandes surfaces !