Archive | août 2015

Panier de la ménagère suisse

Depuis maintenant plus d’un an, je vais régulièrement effectuer mes courses sur France. J’en ai un peu marre de payer une fortune pour les mêmes produits. Et comme je suis à 10 minutes de la frontière, je n’hésite pas. Bon souvent je ne vais pas chez Carreflour de Divonne car les prix sont légèrement gonflés. Il faut savoir que la clientèle du coin…ne parle pas bien le français. La population est largement anglophone avec un gros salaire à dépenser. Ce qui n’est pas mon cas. Donc je roule un peu plus et vais dans un grand magasin Carreflour moins cher et avec plus de choix. Le choix est de toute façon plus large qu’en Suisse pour à peu près tous les produits. Je ne sais pas pourquoi.

Pour une fois j’ai décidé de comparer ma liste d’achat avec les prix pratiqués en Suisse. Certains articles n’existent tout simplement pas comme par exemple “Sanytol” que j’achète pour nettoyer à peu près tout. Les bouteilles d’Evian de 2l sont introuvables ainsi que les yogourts que j’aime bien, à savoir les veloutés de Danone. Pour ces produits-là j’ai cherché un article qui s’y rapproche.

Ma première constatation est sans surprise : on nous prend pour des vaches à lait ! Parfois je suis surprise : “Oh c’est pratiquement le même prix !” et alors je constate que chez nous le pack est vendu pour 6 articles alors qu’en France c’est pour 10. Donc non, ce n’est pas le même prix…

J’ai donc payé vendredi EURO 101,68 pour mes achats. Si je compte très large avec le cours de l’euro et les frais de ma carte de crédit (oui il y a des frais puisque je ne paie pas en francs suisses) je vais dire que je paie CHF 121.-.

J’ai consulté les prix des articles dans une grande chaîne suisse et mon total s’élève à CHF 191,70 soit EUR 159,75 (avec les mêmes calculs que ci-dessus). Je gagne donc environ EURO 60.- (CHF 70.-) en effectuant mes achats sur France.

 

 

Je dois tout de même préciser que je n’achète pas de viande car je n’aime pas cuisiner. Je me contente de plats vite fait. Les fruits et légumes du supermarché français sont insipides. Je les préfères donc en Suisse. Enfin, les aliments pour animaux sont moins onéreux dans mon pays ! Mais pas les pipettes anti-puces qui coûtent à peu près le double !

Je vais donc continuer à passer la frontière pour effectuer mes achats…

Advertisements

The Amazing Race

Je ne regarde quasiment jamais la télé, rien ne trouve grâce à mes yeux. Il y a bien deux séries télé que je suis (Under the Dome & How to get away with murder)…mais en direct des USA donc sur mon ordi. Les films je les vois au ciné (je vous conseille vivement Woman in Gold) ou sur mon ordi. Parfois la chaîne suisse diffuse de bons films récents en vo et j’ai annulé mon abonnement Canal+ beaucoup trop cher en Suisse (environ EUR 50.-/mois !). Puis les jeux ou la téléréalité ce n’est absolument pas pour moi…Enfin jusqu’à ce que je découvre The Amazing Race.

the-amazing-race

Je suis totalement accro à ce jeu qui est catégorisé sous “téléréalité” ! C’est une sorte de course/rallye autour du monde avec plein d’épreuves. Au départ il y a généralement onze équipes qui ont un indice sur le lieu où elles doivent se rendre genre “Votre indice se trouve au pied de la statue qui pleure à Lima”. Evidement que personne n’a de téléphone et/ou ordinateur ni argent. La production leur donne la somme nécessaire pour parcourir l’étape et à elles de se débrouiller. Parfois elles ne reçoivent que $1 ! Une fois sur place, une épreuve les attend. Parfois une seule personne doit la compléter. L’équipe doit choisir qui va la subir avant de savoir en quoi elle consiste. “Qui a un regard d’aigle ?” peut parfois désigner une personne qui doit monter sur un toit et à l’aide de jumelles trouver leur prochain indice mais cela peut aussi vouloir dire qu’il va falloir effectuer un saut en parachute ! D’autres épreuves sont à exécuter par les deux membres. A chaque fin d’étape, une équipe est éliminée sauf sur trois étapes non connues où tout le monde reste en piste. Le dernier épisode ne compte plus que trois équipes en course pour gagner USD 1 mio pour la version américaine.

J’ai regardé les trois saison australiennes présentées par Grant Bowler. La dernière avait un thème particulier : Australie contre Nouvelle-Zélande. Les équipes  étaient composées d’équipes venant des deux pays. J’aime !

grant-bowler-300x199

La version américaine compte actuellement 26 saisons présentées par Phil Keoghan. J’ai vu les 18 à 26 et à présent je regarde les dix-sept premières. La dernière était différente car les équipes étaient composées pour moitié de couples et l’autre moitié de personnes qui ne se connaissaient pas et cherchaient l’âme soeur. Bon c’est l’équipe pour laquelle je tenais qui a gagné donc ça va 🙂 Une saison (la moins bonne à mon avis) était dédiée à la famille. Les équipes comprenaient quatre membres d’une même famille. Mais la course est restée essentiellement aux USA avec des épreuves sans grand intérêt.

TAR19101006

 

Je regarde la saison 3 diffusée actuellement au Canada et présentée par Jon Montgomery. Ah que je suis déçue. J’ai l’impression qu’ils n’ont choisi que des équipes de bras cassés ! Il faut savoir que les épreuves sont vraiment variées : manger des choses immondes, nager, sauter en parachute/saut à l’élastique, épreuves extrêmement physiques et j’en passe. Or cette année il y a plein d’équipiers qui ne savent pas nager. Evidemment que pour passer les épreuves dans l’eau c’est difficile ! Donc ça m’énerve. Il y en a un qui a oublié son passeport dans l’avion !!! Comment voyager dans le monde entier sans ça ? Une candidate pleurait parce qu’elle avait plein de crampes et on la voit le lendemain sauter comme un cabris… Sans oublier qu’il faut bien lire les épreuves : “vous rendre au point X en vélo” et on voit l’équipe courir appeler un taxi ! Bref, casting ennuyeux pour cette saison. Mais j’attends quand même avec impatience l’épisode suivant 🙂

BxswB0mCMAE3chZ

 

Vous ne connaissez pas mais voulez en savoir plus ? Onze minutes d’un épisode de la saison australienne :

Lectures d’été

20150806_175945

J’ai décidé de me lancer dans des lectures grand public pour l’été sans pour autant choisir des daubes. J’ai vu que Henning Mankel a ressorti un livre avec son héros Kurt Wallander. Evidement que je l’ai acheté et dévoré. J’étais très déçue lorsqu’il a fait “mourir” son personnage; Wallander finit vieux et souffre d’Alzheimer. Mince, plus aucune suite possible. Et là je vois un livre avec des petites histoires qui retrace la vie de Kurt AVANT qu’il ne soit le fameux policier d’Ystad, petite ville de Suède.

J’ai acheté un roman de Arnaldu Indridason Hiver arctique. J’ai souvent entendu du bien de cet auteur alors je me suis lancée…et me suis fait mal ! J’ai arrêté après une vingtaine de pages. Très très très mal écrit. Je ne sais pas si c’est lié à l’auteur ou au traducteur mais l’écriture est poussive et pénible à lire. De plus je trouve que le sujet du racisme est très mal introduit et mal étayé. Bref, je ne vais pas plus loin.

Umberto Eco j’aime. J’espère simplement prendre du plaisir avec ce cours roman qu’est Numéro Zéro. On verra bien.

Et à force “d’entendre” DrCaSo en parler, j’ai décidé de me lancer dans un Kathy Reichs. J’ai opté pour la version originale afin d’éviter toute traduction hasardeuse. Je mets toutes les chances de mon côté 🙂

Et là je me suis lancée dans Profanation de Jussi Adler-Olsen, auteur que je ne connais pas. Ce sont normalement mes lectures de métro et pause de midi mais ce livre-là je l’ai amené à la maison : je veux connaître la suite des événements rapidement; ce roman me plaît !

Il me reste deux semaines et trois jours avant la reprise des cours et donc trois livres. Ca devrait jouer s’ils sont les trois passionnants !