Archive | novembre 2015

Se fier à ses impressions !

Depuis mi-septembre je travaille sur une expérience en psychologie avec un rapport à rédiger ensuite. Le projet doit se monter à trois. J’avais donc posté un message sur le forum dédié et où je demandais si qqn était intéressé à travailler avec moi sur tel thème. Rapidement E m’a répondu et nous avons commencé à réfléchir sur la direction à prendre puisque au cours nous devions arriver avec un sujet. Une semaine avant le cours une troisième personne, F,  nous a contactées pour nous informer qu’elle souhaitait nous rejoindre…et plus de nouvelle.

Je connaissais déjà E mais n’avais jamais vu F. Nous avons donc fait connaissance lors du cours. J’avais déjà quelques réserves par rapport à F car elle n’avait jamais échangé le moindre message pour participer à l’élaboration du sujet et son mail pour nous aborder était plutôt celui d’une ado. J’ai mis mes impressions de côté et débuté une page blanche. Or, ce jour-là, elle m’a vite fait comprendre que toutes mes idées étaient…nulles ! Zen…

Les trois semaines suivantes ont été…harassantes. F nous harcelait de messages avec des “lol” un peu partout. Si nous avions le malheur de répondre, hop, une nouvelle volée de messages lol…avec plein de remarques acides au milieu. Tout ce que nous faisions était mauvais. Nous avions une page en ligne où l’on rédigeait notre travail. Tout ce que E avait écrit était modifié dans un premier temps. “Oui c’était mal rédigé”. Puis tout simplement effacé “Oups, j’ai fait une mauvaise manipulation”. Très vite j’ai arrêté de répondre à ses messages mais j’étais sur les nerfs. Nous ne pouvions absolument pas progresser puisque quoi que nous fassions, c’était mauvais. Sans parler du skype que nous avions eu dans lequel elle avait été assez odieuse. Arrive le cours. Avec E nous allions pouvoir parler avec F de tout ce qui n’allait pas. Mais le soir d’avant elle nous annonce qu’elle ne sera pas présente. Nous annonçons toutefois que nous rencontrons quelques problèmes dans notre groupe.

Trois nouvelles semaines de travail débutent. Aucune nouvelle de F. Nous travaillons donc à deux avec E. J’envoie un message sur whatsapp pour fixer notre prochain rdv skype et là F se désinscrit, sans répondre. Elle expliquera alors que ces messages sont une intrusion dans sa vie privée…Une semaine avant le cours elle et ses nombreux messages lol réapparaissent. Plein de vitriol : E est nulle et moi je ne fous rien ! De plus quand nous ne répondons pas tout de suite à ses messages, elle s’emporte. “Que E ait des enfants c’est son problème, elle n’a qu’à assumer !”. Que du bonheur. A nouveau, la veille du cours elle annonce à notre assistant qu’elle ne sera pas là. Elle a tout de même la bonté de nous mettre en copie. Notre projet doit être fin prêt puisque la semaine suivante débutent les expériences avec les sujets recrutés. Sauf que nous n’avons absolument rien ! J’avais préparé une vidéo pour induire de l’anxiété. “La vidéo est nulle”. Je change d’idée. “Ca sort d’où cette idée ? Pourquoi on ne prend pas la vidéo ?”… Nous voulons tout arrêter et l’annonçons à l’assistant. Encouragées après lui avoir parlé, nous partons du cours avec un dossier qui tient la route et pouvons débuter nos expériences.

A nouveau trois semaines pour faire passer les tests. La façon dont E les fait passer ne “va pas. Pas assez scientifique et trop amateur !”. Nouveau Skype que je quitte après dix minutes. F est insupportable. “Valvita j’ai modifié ton pavé indigeste !” Comme il n’y avait pas la vidéo, personne n’a noté mon départ ! Je recontacte E plus tard. Elle est en larmes. On tient le coup tant bien que mal. Le cours approche. Nous devons avoir terminé et analysé les premiers résultats. Le soir d’avant, F nous annonce par mail qu’elle arrête et que tous ses tests sont ratés. A nouveau, nous arrivons les mains vides. Nous n’avons plus assez de sujets, nos tests ne valent donc rien…L’assistant, compréhensif, nous explique que c’est la procédure globale qui est intéressante dans ce projet. A savoir, trouver un sujet et une littérature scientifique qui appuie ce que nous soutenons, faire passer des tests et savoir les analyser. Enfin, rédiger un rapport.

Voilà deux semaines que nous sommes sur ce fichu rapport. J’en ai plus qu’assez de cette expérience qui me sort par les trous de nez. En plus nous devons rédiger un powerpoint d’une quinzaine de pages comme si nous allions soutenir le tout, avé les commentaires bien sûr ! Heureusement, F n’est plus là pour nous mettre des bâtons dans les roues. Le problème est que mon programme Word a de nombreux bugs (il est très vieux) et je perds énormément de temps à cause de ça. J’ai une mise en page très aléatoire avec des titres qui décident tous seuls de changer de style ! Le fichier effectue des aller-retours entre E et moi. Encore une semaine…avant d’avoir les commentaires de l’assistant qui nous dira ce que nous devrons modifier…

J’en peux plus !

Et pour me détendre, j’écoute ça à fond. Excellente performance live chez Jools Holland. Avec un final…mmmm…. j’adore ! En même temps, c’est mon groupe préféré…

Première Neige 2015

La météo nous l’annonçait depuis une semaine donc ce n’était pas une surprise lorsqu’hier elle est apparue. Heureusement j’avais mes pneus d’hiver depuis le jour d’avant, j’étais donc parée.

Je me trouvais à Lausanne jusqu’en début de soirée et en voyant que la nature devenait blanche, je craignais un peu les conditions routières.

IMG-20151121-WA0003

Lorsque j’ai récupéré ma voiture j’avais droit à une grosse couche de glace sur la vitre et j’ai constaté que mes rétroviseurs ne se dégivraient plus. Et le bouton pour régler leur orientation est fichu !

Bref, la neige était encore annoncée pour la nuit de samedi à dimanche et c’est avec joie que j’ai découvert un paysage tout de blanc vêtu.

20151122_085651

IMG_20151122_082211

IMG_20151122_082351

IMG_20151122_082605

Il fait grand beau, la neige a déjà bien fondu hélas… Vivement la prochaine 😀

Et je termine en musique avec Rover aperçu à la télé à la sortie de son premier album mais je n’en garde aucun souvenir. Son nouvel opus vient de sortir et j’aime beaucoup. Du coup j’ai écouté le premier qui me plaît bien. C’est un genre qui me fait planer. Pas vraiment ce que vous entendrez au top 50 et c’est bien dommage.

Alors une chanson de son premier album :

Et une de l’album disponible depuis ce mois-ci :

Evolution de la nature sur une année

Voilà quelques jours que je subis une cohabitation non désirée avec Mme Gastro. Il semblerait que cette dernière comprenne enfin que je suis mieux sans elle… Et à part ça ?

Je me suis amusée à prendre en photo chaque semaine la vigne vers laquelle je promène mon loulou quotidiennement. (Chaque semaine ou quotidiennement ? Mais qu’est-ce qu’elle dit ???).

Voici le résultat. Bon je suis un peu déçue de la qualité de mes prises de vue… Et pour vous présentez cette belle nature, j’ai créé également une petite musique sans prétention. On s’amuse comme on peut 😄.

Dysthymie

Dysthymie c’est le nom de ma maladie.

Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Ce sont des signes légers de dépression. C’est une maladie chronique qui peut débuter de façon précoce, à savoir avant 21 ans. Ceux, dont je fais partie, qui l’ont de façon précoce sont plus facilement sujet à souffrir un jour de dépression majeure. Youpie, je rentre bien dans les statistiques 😒. On dit alors que l’on souffre de double dépression ! J’en ai de la chance. Vous m’enviez je le sens. Il faut enfin savoir que cette maladie est une sacrée merde; les personnes qui la traîne sont plus tentés de mettre fin à leurs jours..Ne vous inquiétez pas, ça va, même si j’y ai pensé par le passé !

J’ai repris une thérapie quand j’ai senti le moral vaciller à nouveau. Je ne souhaite pas revivre une dépression majeure et ne veux pas reprendre de médicaments. La thérapie est un bon compromis.

Quand je vais voir ma psy avec mes angoisses, car oui, une personne qui souffre d’un trouble de l’humeur est généralement angoissée (la réciproque n’est pas vraie), elle me rappelle que tout va bien, que c’est moi qui ai une vision biaisée de la réalité. Alors quand un problème me tombe dessus, je panique totalement puis me ressaisis car je sais que ce n’est pas aussi grave que ce que je perçois. C’est chouette la thérapie. Mais quand j’ai plusieurs problèmes qui choisissent de me tomber dessus en même temps c’est un peu plus difficile à gérer. J’ai à nouveau l’impression que c’est la fin du monde et que je ne m’en sortirai jamais. C’est pénible à vivre ce genre de pensées. Puis l’humeur remonte et tout va bien. Les problèmes n’en sont plus, juste quelques gênes qu’il faut régler.

A côté des angoisses, il y a également l’humeur maussade bien sûr. Imaginez que vous avez mal dormi et que vous êtes de mauvaise humeur durant la journée. Sauf que c’est tous les jours et sans raison. Quand je suis dans ces périodes de crises à présent je sais que non, tous les gens ne sont pas des cons, et non, je n’ai pas mauvais caractère. Ca m’aide à ne plus aboyer contre tout le monde et je tente de faire comprendre à mon cerveau qu’il a à nouveau un bug et que ce serait bien qu’il se répare illico. Ca fonctionne assez bien.

Je ne vous parle pas du manque d’énergie, du sommeil entrecoupé de nombreux réveils nocturnes, du manque de plaisir pour à peu près tout…

Donc oui, je suis malade, j’ai des périodes ou je dois lutter contre moi-même et me rappeler que non, ce n’est pas moi qui suis comme ça, ce sont les signes de la maladie. Heureusement j’ai à présent quelques béquilles psychologiques pour m’aider et une chouette psy quand je n’y arrive plus toute seule.

Mais dans l’ensemble tout va bien et demain je vais voir James Bond 😍.

 

PS N’hésitez pas à consulter un psychiatre ou psychothérapeute si vous vous reconnaissez dans ces signes. Ca vaut vraiment la peine de se soigner car oui, certaines personnes s’en sortent très bien ! Ce serait dommage de sombrer dans la dépression majeure sévère…Et moi je peux dire que ma vie aujourd’hui ne ressemble en rien à celle d’avant la thérapie où je traînais en permanence mon mal-être…

 

Tout va très bien, Madame la Marquise

J’ai dû mal m’exprimer dernièrement, ce qui ne m’étonne guère, puisqu’on me demande si je vais bien. La réponse est “oui” mais comme tout le monde, il y a des hauts et des bas et il semblerait que les ennuis surgissent de partout en ce moment et c’est lassant.

J’ai mon petit lion qui m’a donné quelques inquiétudes. En effet, une boule a commencé à grossir dans sa gorge. Direction vétérinaire, prise de sang, anti-inflammatoire, antibiotiques, donc frais non prévus au budget. Il se trouve que tout va bien, que Monsieur s’est bagarré et que la boule est le résultat d’une inflammation. Or, j’ai bien précisé au vétérinaire qu’il ne se bat pas dehors avec les autres chiens. J’avais oublié que la journée il est seul avec le chat et que ma Chouchou doit en avoir marre de se faire embêter par cette “grosse brute”. Elle lui a donc signifié son agacement. Vu comme il se conduit, il n’a pas du bien saisir le message. J’attends donc la prochaine blessure…

Il y a l’expérience pour mes cours qui se passe très très mal. Grosse prise de tête qui va durer jusqu’à mi-décembre. Nous avons eu un skype cette semaine avec les deux autres personnes du groupe. J’ai quitté la “réunion” après dix minutes parce que j’en avais marre de subir les attaques incessantes de Medusa. J’ai retrouvé la deuxième membre plus tard, en larmes. C’est difficile de la voir comme ça, elle ne mérite pas un tel traitement, et moi non plus d’ailleurs. A la différence que j’ai cessé de répondre aux mails de Medusa alors que no2 n’ose pas, de peur d’être sanctionnée. Nous avons annoncé aux profs les problèmes rencontrés avec cette fille, nous sommes sans nouvelles. Moi je me préserve.

La personne qui sort mon chien ne va plus s’en occuper dès janvier donc je suis en soucis. ll faut absolument que je trouve quelqu’un pour mon loulou. Je suis heureusement sur une piste.

Enfin, nous sommes un petit comité dans mon lotissement pour discuter de la gérance de nos immeubles (la porte d’entrée de mon immeuble a enfin été réparée…après 4,5 ans ! Oui, cela fait plus de quatre ans que je signale le problème). Rien ne va, rien ne bouge dans ce comité, personne ne réagit et quand j’exprime mon ras-le-bol à ce manque de motivation, on me répond qu’on n’aime pas mon ton péremptoire. Mais du coup, la personne qui m’a répondu s’est un peu plus investie. Comme quoi…

 

Terminons en musique avec Iamx Happiness chanson que j’ai entendue et bien aimée dans un épisode de la saison 2 de How to get away with murder (série que j’aime toujours).

Matériel Hi-Fi

Vous connaissez Qobuz ? C’est une application comme Spotify mais payante avec un son de très bonne à excellente qualité. Tous les amateurs de musique classique ne jurent que pas ce site qui diffuse en haute définition un très large répertoire. Comme j’ai du matériel très bas de gamme, je me contente de la qualité CD, toujours mieux que cette merde de MP3. J’ai lu dernièrement un ingénieur du son parler du MP3. En gros, vous prenez un insecte et ça c’est la qualité CD. Vous éclatez l’insecte contre une vitre et vous obtenez la qualité MP3 !

J’étais dernièrement chez un ami passionné de musique. Il m’a fait une démonstration de ses enceintes à CHF 6’000.- ! Y a pas à dire, le son qui en sort est un vrai régal. Il a monté le volume et toujours pas le moindre défaut.  On arriverait presque à aimer une bonne daube diffusée dans ces enceintes.

De retour chez moi je décide de tester mon Home Cinema. Je mets ma musique à fond…et tout vibre, c’est une catastrophe. Rien à voir, mais je m’en doutais 😂.

Du coup je vais vous parler de ce que j’écoutais : Dave Gahan & Soulsavers. Dave Gahan, la voix de Depeche Mode ? Oh que j’aime cette voix bien grâve qui file les frissons sur ce merveilleux album Angels & Ghosts. De très belles balades que j’écoute en boucle. C’est simple, plus j’écoute et plus j’aime.

Single de l’album et un autre titre tiré de l’album pré-cité :

Tempête dans un verre d’eau

Je vais rester dans la musique car en ce moment je me noie un peu et la musique me permet de ne pas couler totalement. Non, je ne passe pas mes soirées à pleurer mais je suis légèrement stressée car j’ai plein de choses à gérer et même si je m’en sors, ça m’angoisse. C’est le problème des grands angoissés ! En plus je suis à fond dans l’étude des troubles anxieux, troubles de l’humeur et c’est assez perturbant d’étudier les choses dont j’ai souffert (je ne les ai pas tous eus heureusement !), d’aller dans le détail, de savoir pourquoi certaines personnes en sont sujettes et d’autres pas, qu’est-ce qui les déclenche, etc…

Bref, j’écoute donc de la musique pour rester plus ou moins calme et quand je sens le stress monter, je repense aux chansons qui me font du bien.

Cette semaine j’ai découvert Half Moon Run, un groupe de jeunes Canadiens. Je n’aime pas tout dans leur nouvel album Sun leads me on. Déjà tout ce qui ressemble à du Folk ne me plaît pas mais j’ai trois chansons que j’apprécie particulièrement.

Consider yourself  Le son basse/batterie me ramène dans mes jeunes années. Je me revois folle amoureuse d’un garçon que je trouvais si beau et qui chantait dans un groupe…

It works itself out La voix me fait penser au chanteur de Radiohead et la musique aussi finalement.

Trust me plaît tout simplement…