Mon Non Régime

51VsD2K5ufL._AC_US160_

Alors que je lisais mon magazine Cerveau & Psycho je tombe sur une pub qui a attiré mon regard (ce qui est très rare). Le bouquin L’Anti-Régime – maigrir pour de bon de Michel Desmurget. Je vais vérifier les commentaires sur Am@zon et décide de prendre le livre à la bibliothèque. Je ne suis pas une habituée des régimes car je n’ai tout simplement aucune volonté d’une part, et qu’avant ma dépression j’avais un poids tout à fait raisonnable d’autre part. Mais les treize kilos pris suite à la maladie commencent à m’énerver et mon excuse “j’ai pris du poids car j’étais en pleine dépression” également. Je me suis alors plongée dans la lecture de ces explications pour “maigrir pour de bon”. J’ai trouvé l’approche très intéressante. L’auteur, un neuroscientifique, a tenté en vain plusieurs régimes. Il a fini par se décider à lire la documentation scientifique sur le sujet et résume le résultat de ses lectures. Les régimes sont mauvais pour la santé ! Une fois ledit régime terminé, la personne va finir par grossir à nouveau, retrouver son poids honni et même un peu plus car le cerveau se veut prévoyant en cas de nouvelle crise d’amaigrissement. Il explique donc que tout est affaire de calories. Combien de calories avons-nous besoin pour garder notre poids et combien de calories dépensons-nous durant la journée ? Histoire d’équilibre. Nous pouvons diminuer notre apport de calories jusqu’à 25% sans que le cerveau n’intervienne. Plus, et il va stocker des réserves dès qu’il le pourra. Donc il est possible de maigrir sans effort réel mais il faut prendre son temps.

J’ai donc décidé de me défaire de onze kilos. Je dois compter environ trois ans pour parvenir à mon but.  Je calcule alors les calories que je peux ingérer pour atteindre le poids merveilleux de 61 kg (Ca calcule tout seul ici). En gros, je dois maigrir de 500gr par mois. Ca me semble tout à fait faisable. Pour m’aider à additionner ce que j’ingère au quotidien j’utilise l’application fatsecret (pas besoin d’ouvrir un compte). Bon je ne m’amuse pas à tout peser, trop fainéante pour ça. Je notes les quantités “à la louche” ! Evidemment que la première semaine j’ai été très surprise de constater que je mange trop ! J’ai dû diminuer les cochonneries remplacées en partie par des fruits. En partie seulement puisque j’ai fait un choix. Le matin j’ai banni le chocolat et les biscuits (nectarines à la place) pour pouvoir garder le Mars ou la glace le soir. Donc pas de frustration sauf la première semaine. Après un mois d’essai (et 600 grammes en moins 😃) je peux dire que mon envie de cochonneries s’est bien calmée. J’en prends encore (puisque j’y ai droit je ne vois pas où est le problème) mais nettement moins. Mes fringales ont nettement diminué (ah ces fichues émotions !). Quand elles me reprennent, je les accepte. Je me rue sur tout…mais à petite dose. Mon cerveau est content, j’ai ingurgité la mal-bouffe, et mon compteur ne s’affole pas trop !

Il faut se peser quotidiennement, car notre poids varie énormément, et faire une moyenne tous les quinze jours pour avoir une meilleure idée de notre poids réel. Pour exemple, cette quizaine je suis montée à 71,7 et descendue à 71 pour obtenir une moyenne de 71,4. Ce qu’il y a de bien, c’est que si un jour on explose le compteur, le lendemain on n’a généralement pas faim et il suffit d’en tenir compte et donc ne pas se forcer à manger pour atteindre les calories quotidiennes.

Alors est-ce que trois ans c’est long pour perdre du poids ? C’est sur que c’est bien plus que six mois. Mais il n’y a pas de frustration puisqu’aucun aliment n’est interdit et l’avantage c’est qu’une fois le poids atteint, il n’y a pas d’étape de consolidation ni changement à apporter à son régime alimentaire. On continue tout simplement à se faire plaisir dans les limites du raisonnable.

Je vous donne deux petits exemples :

Hier j’étais moyennement raisonnable : porridge au petit déjeuner pour ne pas avoir faim durant la matinée car j’avais prévu du jardinage intensif. J’étais invitée à manger à midi pour des grillades. Steak haché, frites, mayonnaise et deux verres de rosé. Une nectarine dans l’après-midi, un verre de rosé à l’apéro le soir. Pain/fromage au souper. J’ai dépassé de 36 calories. Ce matin je n’avais pas vraiment faim donc deux yogurts légers. A midi j’ai prévu du poulet mariné et je ne sais pas encore avec quoi je vais le manger. Ce sera en fonction de mon appétit. Je ne m’inquiète pas, je sais que je serai dans les normes sans effort et que dans quinze jours j’aurais diminué mon poids de 250 grammes supplémentaires…

Viviana a suivi le régime Dukan. Elle a perdu plus de 30 kilos en un an. Kilos qu’elle a repris par la suite avec une petite marge. Elle s’est donc mise au sport intensif jusqu’à ce qu’une blessure survienne. Blessure assez importante qui a laissé son médecin surpris. Il s’avère que son régime a malmené ses os ! Elle ne veut donc plus se lancer dans un régime. Calcul des calories à présent : beaucoup de protéines pour bien tenir la journée ! Son repas type ? Viande maigre, lentilles coquillages, haricots verts. Le tout sans assaisonnement ni sauce et en prenant bien soin de tout peser. A ce jours elle en est à 22 kilos en moins en un an. Elle refuse de voir qu’elle suit un régime drastique. La bouffe sans saveur, très peu pour moi !

Vous avez donc la solution régime, rapide, sans saveur et en faisant attention à tout ou la deuxième option. On se prend en mains gentiment, sans se malmener…et en appréciant une bonne glace si l’envie nous prend !

Et pour terminer en musique je vous propose Aida Garifullina qui interprète The Bell song tiré de l’opéra Lakmé. Ah dès que la musique commence que c’est beau… Je ne suis pas opéra mais j’ai entendu cette chanson au début du film Florence Foster Jenkins et j’ai été charmée…

Advertisements

6 thoughts on “Mon Non Régime

  1. C’est intéressant ce que tu dis ! Il va falloir que je regarde ça de plus près 🙂
    J’ai toujours fait le même poids depuis que je suis sortie de l’adolescence. Quand je suis tombée enceinte de ma fille, j’ai pris 7 kilos (normal pendant la grossesse), que je n’ai JAMAIS réussi à perdre depuis (elle va avoir 7 ans en janvier).
    Bon, je n’ai jamais fait de régime et je ne fais pas beaucoup de sport (c’est un euphémisme), mais j’aurais bien aimé perdre mon ventre quand même !
    ***
    Pour la vidéo, YT dis que je ne peux pas la lire dans mon pays (France) … ?

    • Pour le non régime, je ne peux pas encore parler sur le long terme puisque je débute seulement mon deuxième mois. Mais pour l’instant je suis entièrement satisfaite (à part les balades avec le chien, je ne pratique aucun sport) !
      Quant à ces problèmes de droits des vidéos entre territoires ça devient ridicule, surtout qu’il existe des moyens de les contourner. Ça m’énerve.Tu peux trouver d’autres artistes qui interprètent cette chanson (bon je ne crois pas que l’on parle de chanson en opéra :-)) ou alors taper le nom de Aida Garifullina et voir si tu retrouves le même extrait.

  2. J’ai trouvé une vidéo similaire (la même ?) par la même artiste directement sur YT… C’est vrai que c’est complètement ridicule 😦
    Tiens-nous au courant pour le non régime 🙂

  3. Pingback: Humeurs | Valvita

  4. Pingback: Mon non régime (suite) | Valvita

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s