Archive | septembre 2016

Humeurs

Je vais commencer par deux choses qui m’ont franchement énervée cette semaine.

La première concerne un passage de l’émission TV Infrarouge (du moins je crois, j’ai éteint la télé après cinq minutes). Un élu genevois souhaitait rencontrer des employeurs afin de leur vanter les mérites des chômeurs de la place plutôt que d’aller chercher des frontaliers (de plus en plus d’annonces ne sont même plus diffusées en Suisse). Le journaliste interroge alors un employeur dans l’horlogerie. Ce dernier répond que 80% des employés sont frontaliers, qu’ils lui coûtent CHF 1’500.- de moins par mois et qu’ils vont bosser avec le sourire. J’avais une forte envie de baffer ce connard. En effet, avec un salaire de 4’000.- au lieu de 5’500.- (ceci est un exemple) ne va pas faire sourire le Suisse puisqu’il n’arrivera probablement pas à payer toutes ses charges à la fin du mois !

La deuxième est un article lu dans le super journal d’informations qu’est le 20Minutes. Deux élus suisses aimeraient que dans le corps enseignant, à capacités égales, la préférence soit donnée à des gens issus de l’immigration. Qu’on dise carrément aux Suisses de quitter le pays se sera plus simple! Ces deux élus, eux-mêmes issus de l’immigration donnent un argument choc : un enfant étranger qui recevrait une mauvaise note pourrait penser qu’il s’agit d’un signe de racisme !!! J’ai envie de baffer des deux cons. Et dans le cas contraire, si un petit Suisse reçoit une mauvaise note il n’a pas le droit de penser que le prof est anti-suisses ? Où comment attiser les haines…

*****

20160929_121040

Dans un tout autre registre, l’autre jour je perçois une grosse tâche sombre par terre au boulot. Je m’approche et vois une énorme araignée. Je déteste ces bestioles. Mais là j’ai décidé d’opérer un contrôle sur mes nerfs et mes émotions. J’ai pris une brochure et ai poussé la bête vers la sortie. Je n’ai pas du tout aimé ce moment mais j’ai réussi. J’étais hyper fière de moi. Deux jours plus tard, alors que je discutais, je vois quelque chose bouger à mes pieds. A nouveau une énorme araignée. Cette fois-ci, j’ai demandé à ma collègue de m’en débarrasser. Elle lui a marché dessus. Problème réglé. Peu de temps après, c’est dans les toilettes qu’une autre de ces bêtes géantes m’attendait. “Saraaaaaaaaaah, viens tuer le monstre s’il te plaît !”. Elle a alors pris un mouchoir et a écrasé l’étrangère. Beark. J’ai promis à ma collègue que si un serpent (c’est sa hantise) venait à squatter le bureau je l’en débarrasserai 😄. Hier c’est sur le mur derrière la vitre de mon bocal qu’une de ces intrigantes m’a narguée toute la journée ! J’ai pris le taureau par les cornes : j’ai cherché des conseils sur internet pour lutter contre les araignées. Alors elles n’aiment pas la lavande. J’ai mis des gouttes d’huile essentielle dans tout le bureau. On se croirait dans un champ de lavande. A la maison, en plus de continuer à laver mes sols à la lavande, j’ai opté pour le deuxième conseil, à savoir prendre des marrons encore dans leur coque verte, couper en deux et les placer ainsi dans l’appartement, de préférence près des fenêtres. Je suis partie à la cueillette aux marrons…

20160930_114627

*****

J’ai fait les courses ce matin. Les aliments pour chiens sont plus chers en France donc je n’avais jamais regardé ceux pour chats. C’était une erreur que j’ai réparée aujourd’hui. Le petit paquet à gauche m’a coûté €5.- en Suisse et il contient quatre boîtes. Le grand paquet à droite m’a coûté €5.- en France et il contient douze boîtes. J’en ai vraiment marre d’une telle disparité !

20160930_114902

*****

Sur une note un peu plus joyeuse, le vendredi c’est généralement journée sushis pour moi. J’adore ça. Et ceux de chez Carrefour sont excellents. Frais car préparés sur place. Les employés sont juste à côté du stand.

20160930_114610

*****

Pour terminer, une copine vient d’ouvrir un blog alors je lui fais un peu de pub : http://sainedevie.wordpress.com

*****

Et pour terminer en musique, je vous propose le groupe Other Lives avec sa chanson For 12 entendue l’autre jour dans le film Casse-tête chinois.

 

Advertisements

Je vois ce que mon cerveau veut bien analyser

Bon alors comme mes cours approchent, il faut que je révise un minimum ce que j’ai lu sur le cerveau et la vue plus particulièrement. Quels sont les problèmes que l’on peut rencontrer ? Je ne parlerai pas de myopie ou presbytie qui n’est pas au programme et dont le problème est situé sur l’œil même. L’ennui c’est que je ne sais pas par où commencer… Si je vous dis que les yeux sont à l’avant du cerveau (ah oui ???) et que le traitement de ce que l’on voit se déroule à l’arrière du cerveau (lobe occipital), ça vous fait de belles jambes. Il peut survenir des lésions sur tout le trajet entre l’arrière des yeux jusqu’à l’endroit du traitement de la vue. Et les résultats diffèrent en fonction du lieu desdites lésions. Voilà à peu près tout ce que je suis capable de raconter sans mes notes. Même si je sais qu’il existe une voie ventrale qui analyse les objets et une voie dorsale qui traite les mouvements. Une lésion sur les zones v1 et v2 (situées à l’arrière du cerveau, dans le cortex occipital) a un spectre plus large que la zone v4 par exemple, qui elle traite de la couleur. Bon je vais chercher mes notes et je reviens afin de mieux vous expliquer ce qui est passionnant…

Alors comme je le disais, le cortex visuel est formé de parties. La région v4 traite les couleurs, la v5 détecte les mouvements et la v3 analyse les formes en mouvement. Les régions v1 & v2 séparent ces trois processus.

Quelqu’un qui a une lésion dans la région V4, verra le monde en noir et blanc (vidéo intéressante sur youtube : island of the colorblind avec Oliver Sacks).

Quelqu’un avec une lésion en V5, ne perçoit pas les mouvements. La personne aura de la peine à se verser une tasse de café par exemple car elle ne voit pas le liquide tomber…ni sa tasse se remplir. Elle sera incapable d’éviter une boule de neige puisqu’elle ne la verra pas arriver.

Quelqu’un avec un lésion en V1 agira comme si elle était aveugle alors que le traitement visuel se fera encore dans une certaine mesure. La personne évitera un objet sur son chemin alors qu’elle ne le voit pas consciemment. (Excellente vidéo . En plus le neurologue c’est mon prof. Si vous n’avez pas accès, un petit VPN devrait vous aider).

Les processus visuels continuent au-delà de ces cinq régions. Je n’entre pas dans les détails, j’aimerais que vous continuiez à lire. Je peux encore vous dire que vous pouvez avoir une région qui ne voit pas. Par exemple vous avez comme une tache sur ce que vous voyez et d’un seul côté (si vous fermez l’oeil droit par exemple, vous voyez bien sans tache). Ceci est une hémianopsie nasale. Il existe plusieurs sortes d’hémianopsies.

L’agnosie visuelle des objets empêche une personne de reconnaître des objets. Par exemple une personne à qui on montre une tasse aura de la peine à l’identifier. Elle saura la reconnaître au toucher éventuellement. En aucun cas reconnaitra-t-elle une tasse dessinée. Pourtant, sa main s’adaptera automatiquement à l’objet lorsqu’elle s’en approchera pour le saisir.

Une autre personne saura reconnaître et nommer la tasse…mais sera incapable de la saisir. Elle pourra pointer l’objet du doigt mais c’est tout.

Simultagnosie. Une personne ne pourra voir deux objets en même temps. Vous placez une paire de lunettes et une tasse l’une à côté de l’autre, elle verra ou l’une ou l’autre. Ce problème survient surtout lors d’un empoisonnement au monoxyde de carbone.

Prosopagnosie Impossibilité de reconnaître les visages. Que se soient les visages familiers, des vedettes ou son propre reflet dans le miroir. Si un visage porte une marque particulière comme une cicatrice par exemple, la personne sera identifiée grâce à ce trait. Évidemment que si la personne parle elle sera identifiée.

Agnosie visuospaciale Impossibilité de reconnaître son environnement.

Je trouve vraiment intéressant de savoir que nos yeux voient correctement et que pourtant, le traitement ne se fait pas dans certains cas. Il existe plein de vidéos sur le sujet sur internet mais malheureusement elles sont essentiellement en anglais.

Et pour terminer en musique comme aucune des chansons auxquelles je pense n’est disponible en vidéo, rien de tel qu’un bon vieux Muse avec Bliss

 

 

Humeurs

Je suis toujours énervée pour mon amie qui hait son nouveau job d’enseignante de moucheuse de nez de gamins de moins de cinq ans. Le pompon ? Elle a observé un comportement inadapté chez l’un des enfants et ne sait pas vers qui se tourner. Elle n’est déjà pas formée pour s’occuper de si petits enfants alors un qui aurait besoin de soins spéciaux  au milieu de trente autres mioches ???

*****

Ma voisine est allée se plaindre auprès de la régie. “C’est inadmissible, je n’arrive plus à respirer, je suis obligée de rester cloîtrée chez moi…”. Mais que se passe-t-il ma bonne dame, quelqu’un a déposé du purin sur le pas de votre porte ? Il se trouve que nous avons un nouveau concierge. L’ancien fumait ses cloppes, jetait les mégots devant l’entrée de l’immeuble, passait son temps à balayer le garage 🙄 et nettoyait parfois, à l’eau, les sous-sols. Mais alors quelle tare affuble ce nouveau concierge qui a éveillé le courroux de ma chère voisine puisque l’ancien ne semblait point l’indisposer ? Ce jeune homme, non fumeur, bosse bien. Les cages d’escaliers brillent, les vitres sont propres…et ça sent bon ! Voilà le problème. Madame ne supporte pas l’odeur ! En même temps, elle ne vit pas dans la cage d’escaliers à ce que je sache…

*****

Vous avez déjà bossé à l’Etat ? Ma soeur, oui, et elle m’en a raconté des histoires incroyables. Chaque fois je me demandais comment elle pouvait supporter tout ça. “Je bosse à 40% alors ça va. Plus je ne pourrais pas”. Mon voisin a fait une incursion chez ce brave employeur. Lui aussi m’en a raconté des bonnes. Il a tenu deux ans avant de retourner dans le privé. “Marre d’être entouré de gens au QI d’huitres qui seraient incapables de travailler dans le privé”. Autant dire que j’étais prévenue. Mais moi aussi j’ai pris une grosse claque en tentant l’expérience. Alors aujourd’hui je ris devant l’air atterré de Sabrina qui débute dans le milieu. Chaque jour lui apporte son lot de mauvaises surprises. Sabrina vient de l’étranger et me raconte qu’elle a toujours mis l’administration suisse sur un piédestal et que là il s’effrite dangereusement. “Mais on s’y habitue au bout de combien de temps ?” Jamais 😂.

*****

Et pour terminer en musique je vous propose Romain Humeau. Son nouvel album solo sort le 30 septembre et je suis impatiente. En attendant j’écoute en boucle Amour un single sorti en juin (Faut fermer les yeux durant le clip 😱). Vous pouvez écouter des extraits de l’album sur le site du groupe http://www.eiffelnews.com

Augustine et le Mur

Augustine n’est pas une amie ni même une copine. C’est quelqu’un que je côtoie. Dès le début j’ai su que jamais je ne pourrais lui faire confiance; je ne croyais pas la moitié de ce qu’elle me racontait. Une grande gueule voilà tout ! Pas méchante mais pas fiable. Le temps passe et je trouve Augustine de plus en plus étrange. Elle reste dans son coin “j’aime être dans ma bulle”. Moi aussi, pourquoi pas. Mais il y a autre chose…

Elle devient agressive. Elle ne supporte plus grand chose. Comme je sais d’où vient le problème, j’essaie d’en discuter avec elle. Il se trouve que je viens de lire un excellent bouquin qui parle d’un des sujets qui la préoccupe. Bouquin plein de références que je lis et qui m’emmènent vers d’autres ouvrages. Mais bon, comme je ne suis pas une spécialiste, je lui précise bien que c’est ce que j’ai lu dans divers livres. Oui mais non. Elle, elle a lu Psychologie magazine alors elle sait mieux que moi. Je n’insiste pas. Finalement, c’est elle qui va mal, c’est son problème…

Elle ne supporte plus Antoine et ses idées débiles et le lui fait savoir. Puis Ahmed lui casse les pieds. Et il y a aussi Gérard…

Je vois que le mur se rapproche à grande vitesse et qu’elle va s’y fracasser à grands cris. Elle va avoir très très mal.

Voilà qu’un jour, Augustine décide que ma tête ne lui revient absolument pas. Ma simple présence lui hérisse le poil donc elle sort ses habits de combats et charge…

Ma première réaction est d’être blessée : mais qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que j’ai dit ? Pourquoi moi ? Parce que ce n’est pas la première fois que du jour au lendemain une personne ne m’adresse plus la parole et généralement je m’effondre. C’est évident que j’ai fait quelque chose de mal sinon pourquoi un tel revirement ? Alors je rase les murs, me fais toute petite et m’enfonce dans la mélancolie… Enfin, ça c’était avant. Parce qu’aujourd’hui, même si le vieux réflexe m’a fait me demander “mais qu’est-ce que j’ai fait ?”, il a vite été remplacé par une pensée plus rationnelle. Merci à la thérapie et mes études de psychologie. Le problème ne vient pas de moi mais bien d’Augustine. Elle est déjà revenue plusieurs fois à la charge avec ses gros souliers mais ne récolte aucune réaction de ma part. A mes yeux elle est juste un excellent sujet d’observation 😄.

Quelques circonstances dans la vie d’Augustine font que son stress ne va pas diminuer prochainement bien au contraire puisqu’elle n’est plus en état de faire face aux obstacles du quotidien (je la vois se détruire à petit feu). Et plus son stresse va augmenter, plus elle va se sentir cernée par les cons. Dernièrement, je l’ai entendu pousser un bon cri hystérique pour une broutille 😳.

La grande question que je me pose, dans combien de temps le choc avec le mur va-t-il se produire ? Parce que je sais qu’il va se produire même sans avoir lu Psychologie magazine 😁.

Et pour terminer en musique voici Samuel Jack avec Making it rain. J’adore le timbre de sa voix !

Humeurs

Dr CaSo fait ses petits délices du dimanche soir et moi j’ai décidé de parler de mes humeurs qui peuvent être autant négatives que positives. Je vais débuter par la mauvaise pour finir sur une bonne note :

Je vais vous raconter l’histoire d’une amie dont je tairais le nom pour préserver son anonymat car je ne suis pas sûre qu’elle apprécie que je parle d’elle ici. Elle prépare son master2 pour obtenir le fameux sésame qui lui permettra d’être enseignante. Elle a la responsabilité d’une classe de 28 marmots à mi-temps. Pour obtenir le droit de travailler, elle a dû se présenter à un examen extrêmement difficile où elle devait savoir faire des analyses de texte, résoudre des équations à une inconnue, être capable de préparer un cours de gymnastique et autres cours de français et mathématique et connaître tous les règlements des écoles (apprendre à donner des cours c’est APRES avoir réussi les examens…). Elle, ce qu’elle veut, c’est enseigner aux enfants la lecture, l’écriture et inculquer les bases du calcul entre autres. Comme tous les pays qui se plaignent d’être en manque d’enseignants, on fait à peu près tout pour dégoûter les courageux qui se lancent dans l’aventure. Donc cette amie se retrouve avec 28 enfants entre 2,5 ans et 4 ans jusqu’à 17h.  En gros, on lui a filé une garderie ! Elle peut se gratter pour leur enseigner à compter ou écrire leur prénom. Là elle va les torcher et les moucher. Pour ajouter une dose de dégoût, l’école se trouve à plus de 3h de route de la maison. Elle a donc dû chercher un nouvel appartement le temps de finir son Master. Et moi ça m’énerve parce que je suis sûre qu’elle sera une super prof…si elle obtient une classe qui correspond à ce qu’elle recherche. Sinon elle fera comme beaucoup avant elle, elle abandonnera. C’est comme si un gars qui veut enseigner les maths se retrouve à donner des cours d’allemand. Aberrant, improductif et dégoût d’un potentiel prof.

*****

Mon non-régime se porte bien. Après deux mois, selon la méthode je suis censée avoir perdu un kilo. En discutant avec une amie qui s’est lancée dans des études de nutrition, on peut perdre un kilo par mois maximum sans aucun problème. Selon mon petit graphique (fourni avec le livre anti-régime), je dois avoir perdu entre 600 grammes et 1,8 kilo (moins c’est que je mange trop, plus c’est que je vais trop vite). Alors ? Ma balance m’informe que j’ai 1,5 kilo en moins. J’ai toujours un gros cul, une bouée greffée à ma taille…et mes seins disparaissent ! Je suis contente, tout se passe comme pévu (sauf les seins qui se dégonflent 😁).

*****

Mahie parlait de podcast sur Face de bouc et je suis allée écouter. Il s’agit de Ca va pas la tête de France Inter. La plupart des sujets m’intéressent. En revanche, je suis un poil circonspecte sur les intervenants. Certains spécialistes invités sont un peu trop imbus de leur personne. D’autres invités réguliers ont tendance à s’écouter parler et c’est pénible. Mais parfois le spécialiste est chouette et du coup c’est vraiment sympa. J’ai découvert un autre podcast que j’aime bien : Serial spin-off de l’émission This American Life. “Serial est un podcast de journalisme d’investigation, diffusé en épisodes hebdomadaires, à la manière d’un feuilleton radiophonique” comme l’explique Wikipedia. C’est en anglais. Il y a eu un meurtre qui est élucidé. Le criminel est en prison. Mais est-il vraiment l’auteur du meurtre ? La journaliste annonce toutes les recherches qu’elle a effectuées, des extraits de conversations avec le détenu sont diffusés ainsi que certains ayant été enregistrés durant le procès et d’autres encore entre la journaliste et divers témoins. Je découvre la première saison alors qu’il y en a deux actuellement de disponibles. Le procès de l’histoire de la première saison va être à nouveau jugé selon les informations glânées sur internet.

*****

Ma machine à café fonctionne bien, deux copines l’on déjà testée. Et apparemment le café n’est pas mauvais. Le thé Marrakech vendu pour cet appareil est juste infecte, et le nesquik n’est pas terrible. En revanche, le Chocacino est excellent 😍.

*****

J’avance péniblement dans mes cours, les sujets sont difficiles mais très intéressants. J’y viendrai prochainement.

Et pour terminer en musique je vous propose Michael Kiwanuka. J’étais tombée sur son album une première fois et n’avais pas accroché. Pas d’humeur je suppose. Quelqu’un en parlait sur un site et j’ai tenté à nouveau. J’aime vraiment beaucoup. Je vous propose ma préférée même si la vidéo n’est pas le top One More Night