Je suis allée chercher le soleil à Martigny

Avec une amie, nous sommes allées à l’exposition Gianadda où je voulais surtout voir les oeuvres de Monet. Mon amie était plutôt intéressée par Munch et aucune de nous ne connaissait Hodler, bien qu’il soit suisse.

Nous avons commencé par regarder quelques toiles d’un oeil curieux. Je sais que les Monet il faut les admirer de loin pour voir toute la magie des couleurs et des perspectives. Par exemple La Barque ne montre rien de particulier de près. Mais de loin elle est magnifique et l’on devine la profondeur de l’eau. Pour Munch, je n’étais pas très emballée. Puis j’ai regardé les tableaux depuis plus loin et là aussi j’ai remarqué le talent de l’artiste et la beauté des toiles. Idem pour Hodler, dont les dessins de lacs ou montagnes me laissaient indifférente jusqu’à ce que je me trouve à l’autre bout de la salle.

20170521_203036

Le Train dans la neige, Monet

20170521_202917

Neige Fraiche, Munch

Après avoir fait deux, trois pas dans le parc, nous sommes parties à la recherche d’une terrasse de restaurant pour manger. Nous avons pu profiter, depuis ladite terrasse, du défilé des pompiers de la ville tout en dégustant un excellent carpaccio de boeuf. Ce fut une excellente journée.

 

Et pour terminer en musique je vous propose Skeeter Davis avec The End of the world, chanson que j’ai sans cesse dans la tête ces jours.

Advertisements

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s