Archive | octobre 2017

Séries TV

J’ai eu le malheur de finalement me décider à m’abonner à Netflix. Du coup, je regarde à nouveau beaucoup de séries TV. J’avais pourtant péniblement réussi à m’éloigner de ma télé. Mais l’année dernière je suis passée par une période un peu stressante et regarder la télé me vide l’esprit. Stranger Things va reprendre la semaine prochaine je me réjouis.  J’ai regardé la saison 1 de The Good Place que j’ai adorée. En revanche, la saison 2 diffusée actuellement laisse à désirer.

J’avais vaguement regardé House of Cards à sa sortie et vite laissé tomber. Je viens de reprendre et ça me plaît.

J’ai regardé dernièrement The Handmaid’s tale et j’ai trouvé cette série excellente. The Big Bang Theory a repris et pour l’instant ça va. The Crown devrait reprendre début décembre et j’attends Better Call Saul l’année prochaine.

Netflix vient de sortir un nouveau bijou. Il s’agit de MindHunter. Les dix épisodes de la saison sont en ligne. Il s’agit des débuts du “profiling” au FBI dans les années 70. Tout me plaît. Je crois que je vais chercher le bouquin dont est tiré l’histoire.

images.jpg

Et pour terminer, pas en musique cette fois, je vous mets en v.o. la bande annonce de la série MindHunter. Alors, intéressé(e) ?

Si vous avez de bonnes séries à me conseiller, je suis preneuse. Il faut savoir que je n’aime pas “les méchants” qui sont juste là pour doper les épisodes. J’aime les personnages complexes. Pas de série nunuche (à ma grande suprise, The Good Place m’a plu malgré tout). Pas de série médicale ou policière, les gentils gagnent toujours à la fin et les méchants perdent toujours. Aucune surprise. J’ai regardé tous les épisodes disponibles de Modern Family et j’hésite à aller chercher la suite sur internet. Pour ça, Netflix est casse-pieds, il faut attendre trop longtemps.

Advertisements

Soleil après Pluie

Alors que je jette distraitement un oeil dehors, je remarque que le soleil pointe discrètement son nez à travers les nuages. Les couleurs sont alors mises sous projecteur et le spectacle est magnifique. J’ai ramassé le chien et l’appareil photo et zou dehors cinq minutes le temps de profiter des effets de lumière. Même pas besoin de retoucher les couleurs ensuite…

 

Et pour terminer en musique je vous propose Suffragettes BB du groupe Indochine. J’adore cette chanson (je n’ai malheureusement pas trouvé de vidéo de qualité pour cette chanson récente). Et si vous trouvez Indo nul, pas grave, moi j’aime 😄

 

Festival de couleurs

Je discutais avec un ami qui ne comprenait pas pourquoi je faisais très souvent la même balade avec mon chien. Il me racontait que lui avait besoin de changer de paysage pour ne pas s’ennuyer. Comment lui faire comprendre que je ne m’ennuie jamais durant mes balades ? Soit je suis dans mes pensées et je ne vois rien… soit j’observe tout et un rien m’enchante. Dans les vignes, je regarde les vignes qui évoluent, le raisin qui arrive à maturation, les couleurs des feuilles qui changent au gré des saisons. Et puis je guette les lièvres, les renards et les biches. Parfois je m’extasie devant des musaraignes, quand le chien ne les voit pas car il les chasse. D’autres fois je marche avec les yeux rivés vers le ciel; en ce moment les étourneaux m’offrent de jolis ballets et les couchers de soleil diffusent de superbes couleurs. Et ces jours j’apprends à faire tous mes réglages en manuel pour prendre des photos. J’ai encore du travail !

Alors non, je ne m’ennuie jamais durant mes balades.

P1060489.jpg

 

Et pour terminer en musique je vous propose Kodaline avec Take Control

Photos de nuit

Comme il y avait la pleine lune, j’ai voulu la photographier. Pas en gros plan, ça je sais faire. Non, je souhaitais la prendre en arrière plan. Mais visiblement, ça je ne sais pas faire.

P1060375.jpgP1060359.jpg

Voilà mes premiers essais. Je n’étais pas contente car on ne voit pas qu’il s’agit de la lune. Ça pourrait très bien être le soleil qui se lève (ok, un soleil qui n’éclaire pas beaucoup !). En plus, ça soufflait pas mal et on voit sur la photo du haut que la lune est légèrement allongée. Du coup, j’ai cherché des informations sur le net pour voir ce que je faisais de faux.

P1060451

Ça c’est un essai…après mes recherches. On voit que la lumière de la maison en-bas est très nette mais le haut de ma photo est flou. J’ai tenté de prendre d’autres photos de nuit mais sans la lune, pour vérifier si j’ai juste un problème avec cet astre.

J’ai donc tenté de prendre l’autoroute et je suis assez satisfaite du résultat, même si une fois chargées sur WordPress, mes photos ne donnent pas grand chose (je voulais vous montrer les étoiles, dont la Grande Ourse photographiée hier soir, mais on ne voit que du noir !).

P1060430

J’ai pris mon quartier en photo et là aussi, je suis satisfaite du résultat sauf quand j’agrandis l’image et que je vois tous les défauts.

Je suis allée me coucher en me disant que je ratais quelque chose. Mon cerveau a travaillé, travaillé, et moi j’ai mal dormi. A 3h30, ayé, j’ai compris. Sur les deux premières photos de lune, j’avais l’AutoFocus d’enclenché. Sur les autres je l’ai enlevé…et j’ai oublié de bien faire ma mise au point. Parce que pour la photo de mon quartier, j’ai bien commencé la mise au point, même si je ne savais pas trop ce que je faisais (en gros, je ne savais pas que j’étais en train de faire une mise au point). Mon cerveau a compris durant la nuit. C’est pourquoi sur la dernière photo de la lune, la lumière de la maison est nette. Sans le comprendre, j’avais bien réglé l’appareil sur cette partie de l’image.

Du coup, ce soir je retourne tenter de dompter la lune. Mais cette fois-ci sans le chien, que j’avais serré contre moi, dans ma veste, pour le réchauffer. Pas pratique de n’avoir qu’une main de libre. Et je vais prévoir des chaussures plus épaisses…et des gants.

 

Et pour terminer en musique je vous propose Bernard Lavilliers et ses Croisières méditerranéennes.  Je vous conseille d’écouter son dernier album “5 Minutes au Paradis” que je trouve très agréable.

Jésus Jésus Jésus revient…

Je fais une allergie à tout ce qui touche à la religion. Chacun est libre de croire en ce qu’il veut, laissez-moi libre de ne pas croire en Dieu. Mais ceci n’est pas le sujet du jour même si la religion se tapit juste là.

Je lisais le billet du jour sur le site de DrCaSo et me suis arrêtée sur un commentaire (je lis toujours les commentaires des sites que je visite). Kine70 y parle d’un bouquin A Complaint free world de Will Bowen. Comme je suis curieuse je clique sur le lien. Il s’agit d’un bouquin classé sous “spiritualité” selon certains et qui prône le fait d’arrêter de râler en 21 jours. En farfouillant le net, je vois que l’auteur a été pasteur. Je marque alors un temps d’arrêt. J’ai décidé de passer outre et me lancer dans la lecture de ce qui ne devrait pas me faire de mal. Caroline, on verra plus tard si je te dis merci.

Samedi j’avais les cours. Avec une copine, on discute de nos espoirs et nos doutes. Là, elle me parle d’un bouquin qui l’aide bien Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch. Je fais donc quelques recherches et tombe rapidement sur un film tiré de la vie de l’auteur, du même titre que le livre. J’ai regardé le film en français (mauvaise idée, les rires forcés des acteurs m’horripilent). Je reste sur ma faim. Je vais lire ensuite les commentaires des lecteurs sur Amazon. Et je constate ce que je pensais déjà; c’est simplement une suite d’idées rabâchées par les ouvrages sur le développement personnel. J’y vois une similitude avec le livre Le Secret. J’ai ce dernier, je vais sans doute me contenter de le relire. Ca ne peut pas me faire de mal. Je choisis de faire l’impasse sur les Conversations.

Unknown-1.jpeg

Dans un tout autre registre, Dr CaSo, toujours elle, avait évoqué en passant la série The Good Place. J’avais lu de mauvaises critiques là-dessus et n’avais jamais regardé le moindre épisode. Pourtant, cette fois-ci j’ai décidé de tester. Il s’agit d’une série totalement absurde qui me fait bien rire avec Ted Danson et Kristen Bell entre autres. Le sujet ? Une femme se retrouve au Paradis alors qu’elle devrait loger en Enfer. Encore un truc avec la “religion” en trame de fond.

Je crois que Dieu essaie de me parler…

Et pour terminer en musique je vous propose Pendant que les Champs brûlent de Niagara. Chanson redécouverte à l’occasion de la sortie d’un album de reprises des ballades du groupe.