Festival de couleurs

Je discutais avec un ami qui ne comprenait pas pourquoi je faisais très souvent la même balade avec mon chien. Il me racontait que lui avait besoin de changer de paysage pour ne pas s’ennuyer. Comment lui faire comprendre que je ne m’ennuie jamais durant mes balades ? Soit je suis dans mes pensées et je ne vois rien… soit j’observe tout et un rien m’enchante. Dans les vignes, je regarde les vignes qui évoluent, le raisin qui arrive à maturation, les couleurs des feuilles qui changent au gré des saisons. Et puis je guette les lièvres, les renards et les biches. Parfois je m’extasie devant des musaraignes, quand le chien ne les voit pas car il les chasse. D’autres fois je marche avec les yeux rivés vers le ciel; en ce moment les étourneaux m’offrent de jolis ballets et les couchers de soleil diffusent de superbes couleurs. Et ces jours j’apprends à faire tous mes réglages en manuel pour prendre des photos. J’ai encore du travail !

Alors non, je ne m’ennuie jamais durant mes balades.

P1060489.jpg

 

Et pour terminer en musique je vous propose Kodaline avec Take Control

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s