Nouveauté

Comme je débute le Master et que j’ai terminé mon Bachelor un semestre plus tôt que prévu, je me retrouve dans une classe où je ne connais pas grand monde. Tout est nouveau, et la nouveauté me stresse. En même temps, j’adore le changement car ça me sort de mon ennui. Oui, c’est très particulier cette attitude ambivalente; je déteste la nouveauté mais en même temps j’en ai besoin.

Seules deux personnes de ma volée sont présentes ce semestre (j’en retrouverai plusieurs le semestre prochain) et je n’avais pas particulièrement de contacts avec elles. Il y a A qui m’a ignorée la plupart du temps et a même tenté de m’éloigner des personnes que je côtoyais régulièrement. Et puis soudain la voilà seule alors elle remarque mon existence. C’est très mal me connaître. Je fuis ce genre de personne malsaine. Du reste, deux filles qui étaient dans son entourage ne le sont plus car elles ont noté son attitude plutôt négative. Il y a également R qui est sympathique mais vit sur une planète totalement différente de la mienne. Ce qui ne nous empêche pas de discuter de temps en temps.

Je retrouve C, vue lors d’un cours durant le Bachelor. Elle vise l’excellence, moi mon petit plaisir personnel. Pas très compatible. Il y a également S que j’ai croisée durant deux cours par le passé sans vraiment la connaître. Elle a l’air d’être une personne très douce et agréable. Ce qui tombe bien puisque je me retrouve dans un groupe de travail avec elle. Je retrouve aussi N vue en deuxième année lors d’un cours (elle avait une année d’avance sur moi). Très sympathique. Et puis il y a les autres.

Les autres se divisent en deux camps : ceux qui ont débuté le semestre passé et ceux qui débutent à présent. Et apparemment, on ne se mélange pas. « Rappelez-moi quelle est notre spécialisation ? ». A midi j’ai bien tenté de proposer aux nouvelles de sortir et en voyant les anciennes à une table, de nous joindre à elles. Même si elles ont accepté, il restait deux camps. Dans la salle de cours, à gauche se trouvent les nouvelles et à droite les anciennes. Dans un cours, la prof suggère que l’on fasse des groupes de deux en se mélangeant…vous l’aurez deviné, ça n’est pas le cas. M’en moque, la fille avec qui je vais travailler semble sympathique et compétente. En revanche, j’ai un autre travail de groupe où là c’est imposé. Nous sommes trois nouvelles et une ancienne. Et comment dire…je préfère les nouvelles 😬.

J’ai plein de boulot à rendre pour le week-end prochain donc je suis occupée pour les prochains jours. En plus je vais boire le café avec une copine, un soir je sors et un autre soir j’ai un cours obligatoire de 1h30 à suivre depuis la maison heureusement. Bref, c’est pas demain que je serai moins stressée…

Et pour terminer en musique je vous propose le groupe Suede avec Life is Golden

6 thoughts on “Nouveauté

  1. Il n’y a que des filles dans ce programme? En tous les cas t’as bien raison d’ignorer les nulles, pas besoin de se rajouter des complications dans la vie quand on est déjà aussi occupée que toi 🙂

    • Arrête de dire que je suis occupée, je n’en fiche pas une de tout le week-end et les soirs de semaine je m’affale sur mon canapé lorsque je rentre. Rien envie de faire…et je ne fais rien !

  2. Comme la doc, j’allais demander si il n’y a que des filles dans ton programme. C’est curieux. Je partage avec toi cette peur de l’inconnu et le besoin de nouveau… Ça fait partie de la condition humaine, non? 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s