Explosion des sens

Je ne vais pas bien en ce moment. A l’adolescence j’ai plutôt mal vécu plusieurs événements. Oh, rien de bien grave si l’on observe ces situations avec des yeux d’adultes mais sur le moment, je n’avais pas ce regard et je me suis pris beaucoup de gros coups de poing dans le ventre. Et toutes ces émotions, je les ai enfermées dans une grosse marmite. Une nouvelle déconvenue ? Hop, j’ouvre vite le couvercle, je balance mon émotion à l’intérieur et je referme bien vite. C’est plus simple comme ça.

Cet été j’ai obtenu mon bachelor en psychologie. Je n’ai même pas réussi à m’en réjouir. J’ai sans doute ouvert la marmite et balancé ma joie dedans. Je me suis dit que c’était dû au contre-coup. Tout ce stress accumulé durant ces quatre dernières années m’empêche d’apprécier le chemin parcouru. Et puis je ne vais plus revoir aussi souvent les copines. Ce diplôme signe également la fin de certaines relations. Ça va passer. Le master débute. Je me sens perdue. Je vis mal cette nouveauté. Ce n’est pas une question d’adaptation comme je le pensais. J’ai trouvé mes marques et je m’en sors mais je suis toujours mal.

En fait, la marmite est pleine et elle déborde. Je me prends donc en pleine figure toutes ces émotions vieilles de plus de vingt ans pour certaines et c’est violent. J’ai demandé un signe à l’univers pour me guider. Il n’arrête pas de m’en envoyer et je reste aveugle. Sauf que la semaine dernière j’en ai enfin vu un et depuis je pleure…ça sort… Et ce matin j’ai eu droit à un autre. Chez DrCaso d’abord. “Est-ce que vous croyez au coup de foudre ?” Bah oui, ça m’est déjà arrivé mais toujours à sens unique. “A quel moment de votre vie vous être-vous senti terriblement seul ?”. En fait, en réfléchissant bien, depuis l’adolescence je me sens terriblement seule. Je suppose que c’était une sorte de protection pour éviter de surcharger la marmite. Je continue ma lecture de blogs ce matin et j’arrive chez William qui écrit que “mon pays à moi aussi, c’est l’Amour”. Nouveau coup de poing, vite mettre ça dans la marmite. Ah ben non, il n’y a plus de place. Il faut faire face à présent. Et tant qu’à faire, autant plonger les deux mains à l’intérieur et sortir toute cette cochonnerie une fois pour toute. Bon, je vais retourner pleurer un coup…

L’avantage d’une telle période c’est que je me débarrasse enfin de ces derniers kilos que je trouvais superflus. Apparemment je n’ai plus besoin de cette bouée.

Et pour terminer en musique je vous propose un de mes groupes chéris : Nothing but Thieves avec Take this lonely heart

Advertisements

2 thoughts on “Explosion des sens

  1. Pour bien connaître ce problème d’accumulation des sentiments et des soucis et des angoisses, j’imagine hélas bien ce que tu ressens en ce moment et je suis vraiment désolée. Ca fait beaucoup à la fois et la solitude n’aide pas, comme tu le dis toi-même. Mais il y a une chose que je sais, c’est que tu vas t’en sortir, parce que tu l’as déjà fait une fois au moins, il y a quelques années, donc tu as beaucoup de force intérieure! Alors plonge dans la marmite, remue bien tout ça, ajoute un peu de sel et de poivre, et fais-en une bonne soupe 🙂 Gros gros becs!!

  2. Ah bah, tu vois moi la question sur la solitude j’ai pas pu, pas voulu, y répondre… Je sais, je suis loin d’être seule, mais parfois même entourré de tous côtés on se sent bien seuls. Parfois la solide est bienvenue, parfois elle est angoissante! Et c’est une raison de plus que j’aime bien les blogs parce qu’on y partage des choses qu’on n’ose peut-être pas dire tout haut. Comme on m’avait dit une fois au Québec: lâche pas la patate!

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s