Souvenirs, souvenirs

L’idée vient du Dr Caso.

Avez-vous jamais perdu un objet auquel vous teniez énormément? Qu’est-ce que c’était? L’avez-vous retrouvé?
Oui une montre que ma soeur m’avait offerte. J’y pense encore parfois car non, je ne l’ai pas récupérée. Oubliée dans un hôtel aux USA.

A propos de quoi n’étiez-vous (ou n’êtes-vous toujours) vraiment pas d’accord avec vos parents?
Rien ne me vient à l’esprit. On s’engueulait toujours avec mon papa donc je suppose que nous n’étions pas d’accord sur quoi que ce soit. Ma mère ne m’écoutait pas. Je dirais que nos sujets de désaccords ont certainement évolué et qu’aujourd’hui je ne me prends plus la tête avec eux.

Si vous pouviez changer ou créer une loi dans votre pays, qu’est-ce que ça serait, et pourquoi?
Ce n’est pas une question à laquelle j’ai envie de réfléchir. Je passe.

Quel est l’un des meilleurs souvenirs que vous avez de vos grands parents?
En fait je réalise que ces questions me dépriment ! Je n’ai de réels souvenirs qu’avec mes grands-mères car un grand-père est décédé lorsque j’avais 4 ans et l’autre 12 ans mais je ne l’ai vu que dans un lit d’hôpital. Quant à mes grands-mères, mes parents les ont tellement critiquées que malheureusement, je les voyais sous un mauvais jour. Pour une, je crois que nous étions des nuisances ma soeur et moi alors que nos cousins étaient si parfaits. Pour l’autre, elle n’ avait tout simplement pas d’amour à donner à qui que ce soit.

Que ne pouvez-vous pas résister à acheter quand vous en voyez? Qu’est-ce qui vous fait toujours craquer malgré vos bonnes résolutions ?
J’achète constamment des livres alors que ma pile à lire baisse tellement lentement…avant de remonter ! Et de la musique, des cd.

Quand vous étiez à l’école, qui était votre prof préféré(e) et pourquoi?
Durant ma maturité (le bac) j’ai eu un prof de français dont c’était la dernière année d’enseignement avant la retraite. Il a très vite compris que nous étions une classe catastrophique. Il nous a donné des exercices très simples à faire durant toute l’année du genre rédiger cinq phrases sans utiliser les verbes être, avoir ou faire. C’est avec lui que j’ai réalisé que cette langue pouvait être belle alors que je la médisais régulièrement, lui préférant l’anglais. Si je me suis lancée quelques années plus tard dans un bachelor de Lettres Modernes c’est sans doute un peu grâce à lui, entre autres.

Et pour terminer en musique je vous propose Imagine Dragons avec Zero

 

Advertisements

One thought on “Souvenirs, souvenirs

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s