Clutter ou gros bordel

J’ai lu un article du NY Times sur le désordre chez soi : The Unbearable Heaviness of Clutter. On y apprend qu’un chez soi désordonné peut être source de stress.

Je suis une grosse bordélique et je ne supporte pas de voir mon appartement sens dessus-dessous. Pourtant, je suis incapable de le garder propre. D’après l’article, la procrastination serait la cause principale de ce grand bronx. Je suis la reine de la procrastination. Cependant, dans l’étude qui se penche sur cette manie de ne rien ranger, il y a une question qui traite du paiement des factures : “Je paie mes factures dans les temps”. Or, il se trouve que je n’ai jamais de rappel car je paie toujours dans les temps. En revanche, ma paperasserie s’amoncelle sur mon bureau puisque, comme rapporté dans l’article, “cela prend du temps de trier les papiers importants”. J’ai pourtant réglé une partie de ce problème en demandant à recevoir mes avis par e-mail à chaque fois que l’option m’est proposée. Là, en deux clics c’est classé. Pourtant, vu l’état de zone de conflit qui règne sur mon bureau, je reçois encore bien trop de paperasse.

20190107_195225.jpg

Je ne peux absolument rien jeter, on est d’accord ?

En continuant ma lecture, j’apprends que plus on prend de l’âge, plus la frustration s’intensifie face au désordre. De plus, ce dernier peut induire la production de cortisol, l’hormone du stress. Il y a tout de même quelque chose d’indiqué que je perçois comme une bonne nouvelle : il faut que ce soit quelqu’un d’autre qui effectue le rangement. En effet, il y a un phénomène d’attachement qui s’amplifie dès que l’on touche un objet. Ramasser quelque chose que l’on pense jeter, active cet attachement et se débarrasser de l’objet en question devient plus difficile. Qui veut venir faire le ménage chez moi ?

Il y a un article aujourd’hui sur le rangement dans le Nouvel Observateur

Et pour terminer en musique je vous propose INXS avec Lately

Advertisements

2 thoughts on “Clutter ou gros bordel

  1. J’adore ranger mon bureau qui rapidement redevient un petit bordel personnel. Je ne crois pas que cela me stresse, j’ai grand plaisir à avoir mon bureau rangé, mais ensuite, je ne vois pas que j’amasse de nouveau du bordel, et hop je recommence, et j’ai de nouveau mon plaisir du rangé 😀
    Je suis assez ordonnée, c’est juste mon bureau qui est mon antre et qui ne reste pas vide longtemps.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s