Inspiration, montre-toi !

Han…j’ai oublié de programmer la publication de ce message… ah, en fait non, il y a eu un problème apparemment…

On est dimanche. Bon pas encore, c’est samedi, 19h56 ! Il a fait un temps magnifique, j’en ai profité pour marcher avec ma terreur à quatre pattes. En plus j’ai croisé des amis donc on a marché ensemble, c’était bien sympa. On a vu un chien perdu qui malheureusement ne s’est pas laissé approcher. Il est visiblement âgé et on était tout triste.

Puis ma copine Patricia m’a bombardée de questions pour les cours et j’ai donc été obligée de bosser un minimum. Sans ses questions, je n’aurais pas ouvert le moindre bouquin. Heureusement qu’elle est là ! Mais malgré nos nombreux échanges, je n’ai toujours pas la moindre idée de la façon dont je vais rédiger mon devoir. Le sujet est le suivant : « Décrire une situation dans laquelle les liens entre cognition et émotion déprendraient de l’identité ou de la culture. » Pour un autre cours, je dois formuler une hypothèse de recherche sur la procrastination. Là non plus, je ne suis pas inspirée. Pourtant, je maîtrise la procrastination. Cependant, l’explication liée à cette dernière ne me plaît guère : elle serait due à un échec de l’auto-régulation. Vraiment ?

Pour me libérer l’esprit, je vais regarder les deux derniers épisodes de la première saison de True Detective. Quoi que ça me demande une très forte concentration. Je regarde en VO et il n’y a pas de sous-titrage de disponibles. Ça se passe en Louisiane et les accents sont parfois très très difficiles à déchiffrer. En plus il y a beaucoup de dialecte que je ne maîtrise pas; il est clair que pendant que je regarde cette série, mon esprit n’a pas le temps de réfléchir à mes cours en arrière fond. Demain, il va donc falloir que je réfléchisse à mes cours…

Et pour terminer en musique, je vous propose Blood Red Shoes avec Howl

2 réponses sur « Inspiration, montre-toi ! »

Les commentaires sont fermés.