Les p’tits souvenirs

La coupable pour ces questions est Dr CaSo.

Qui est une personne que vous aimez beaucoup? Pourquoi?
La réponse la plus sensée que je devrais donner c’est : Moi. Parce que malgré tous mes échecs, je me supporte toujours et qu’il m’arrive même de garder espoir en mes capacités. Le destin m’a donné des bonnes cartes au départ et je n’ai pas su en profiter. Pourtant, je commence gentiment à m’aimer. Je ne connais personne à qui j’aurais excusé autant d’erreurs.

Si la magie marchait réellement et que vous étiez magicienne/magicien, quel tour de magie feriez-vous en premier?
Je me ferais gagner à la loterie de quoi être tranquille les trois prochaines années, le temps de terminer mes études et bâtir quelque chose professionnellement.

Pourquoi avez-vous choisi le métier que vous exercez aujourd’hui ? Le recommanderiez-vous à votre enfant?
J’ai un job alimentaire parce qu’il faut bien payer les factures à la fin du mois. C’est donc un choix par obligations et non par plaisir. Jamais, je ne recommanderais ce job à qui que ce soit.

Avez-vous déjà eu 15 minutes de gloire?
Non et tant mieux car j’ai horreur d’être le centre d’attention. Je préfère rester dans l’ombre. Mais j’aime tout de même que mes qualités soient reconnues.

Quelle a été la première chose que vous avez acheté avec votre première grosse rentrée d’argent?
Après un job d’été, j’ai pu m’acheter un ordinateur et j’étais ravie. Autrement, mon premier grand achat a été pour une voiture d’occasion, une jolie Opel Corsa « Joy » que j’ai beaucoup aimée.

Si votre vie était un film, quel acteur jouerait votre rôle?
Déjà, le film serait chiant à souhait donc l’actrice doit certainement être dans le besoin pour accepter un tel rôle. A l’époque, on m’a dit plusieurs fois que je ressemblais à Jennie Garth ou Heather Locklear. Même si jamais je ne leur ai ressemblé, je trouvais ça assez flatteur.

 

Et pour terminer en musique, je vous propose Cassandra Wilson avec Sign of the judgment

Publicités

4 thoughts on “Les p’tits souvenirs

    • C’était très difficile à écrire mais au final, je suis hyper pénible et pourtant, je me supporte quand même. Ça doit bien vouloir dire quelque chose, non ?

  1. Moi aussi j’ai bien aimé ta première réponse. On est souvent bien trop dûr envers soi-même… ou pas assez! En fait, on a rarement une relation bien équilibrée avec son propre égo, non!?

    • Je suis très dure envers moi-même. Je ne me pardonne rien. Mais il n’empêche, je crois bien que je m’aime quand même un peu. Sinon, pourquoi toutes ces erreurs que je fais m’énervent tant ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s