Procrastination

La procrastination est un sujet qui ressort beaucoup dans ma vie ces jours-ci. En plus, le New York Times publie un article là-dessus (pas sur ma vie, on est d’accord). Il y a une chose que je repoussais depuis plusieurs semaines, voilà qui est réglé aujourd’hui :

Capture d’écran 2019-03-26 à 09.34.11.png

Qu’est-ce qui a changé et m’a donné l’impulsion de passer le cap ? L’article du NYT  justement qui explique que la procrastination est une incapacité à gérer les émotions et humeurs négatives liées à une tâche, telles que l’ennui, l’anxiété, l’insécurité, la frustration, la rancoeur, le manque de confiance en soi, etc. En procrastinant, on gère de manière détournée, des émotions négatives. L’ennui, c’est que la tâche responsable de ces émotions ne va pas disparaître. Que lorsque l’on va enfin y faire face, tout revient à la surface et même de façon amplifiée parce qu’en plus, on culpabilise d’avoir repoussé cette activité.

Alors, qu’est-ce qui m’empêchait de clore définitivement mon compte FB alors que je n’y vais plus depuis quelques semaines ? La peur. De quoi ? De louper quelque chose. Et lorsque je me demande ce que je pourrais bien rater de si important, je ne trouve pas de réponse. L’angoisse suivante qui surgit : « Mais je vais couper les ponts avec certaines personnes ! » Il faut que je reconnaisse qu’ils sont déjà coupés depuis longtemps. En effet, à part commenter deux ou trois photos, il n’y a aucun véritable échange. Tout est superficiel. Pour l’angoissée sociale que je suis, c’est parfait. Sauf que je souhaite me sortir de cette phobie entretenue depuis bien trop longtemps. Alors voilà, je supprime mon compte FB. Je sens une pointe d’anxiété mais ce n’est pas grave, je l’accepte, elle va passer.

La prochaine fois que vous procrastinez, rappelez vous que vous tenter de fuir une émotion ou une humeur négative qui ne va pas pour autant disparaître. Elle va vous attendre bien sagement…

Et pour terminer en musique, je vous propose The Soup Dragons avec I’m Free

Publicités

4 thoughts on “Procrastination

  1. J’ai un compte FB qui ne me sert qu’à aller sur d’autres comptes éventuellement. Mais je ne l’utilise pas en tant que média pour communiquer, j’ai twitter mais plus réellement mon blog. D’ailleurs je suis tellement blindée de toute part que je n’ai jamais de proposition pour me suivre sur FB 😀
    Je pense que s’il disparaissait, je ne m’en rendrai même pas compte.

    • FB me cassait les pieds depuis un moment déjà; c’est devenu un véritable foutoir. Au début, j’aimais beaucoup mais lui et moi, avons changé et pas dans le même sens 😂

  2. Oh la la, oui je ne sais que trop bien que la tâche ne disparaît pas quand on ne la fait pas, et que c’est encore pire au moment où on doit vraiment la faire 😦 A chaque fois que je fais une tâche avec du retard, je me jure qu’on ne m’y reprendra plus… mais… en général, à peine quelques jours plus tard, ça recommence.

    • Si je procrastine parce que la tâche me casse les pieds, j’ai de la peine à me motiver. Si c’est parce que j’ai peur, depuis quelque temps je me force à y faire face au plus vite pour pouvoir passer à autre chose. Mais, oh que c’est difficile !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s