Ce soir, c’est soirée télé…ou pas.

Ce mardi soir, 19h environ, je prends ma douche. J’ai l’intention de passer la soirée devant la télé et boire un verre. Je sors de la douche, détendue, j’ouvre une bouteille de rosé. Je sais qu’elle finira dans le lavabo après quelques jours mais ce soir, je veux boire un verre. Je me sers, je prépare ma série télé, je me cale bien confortablement sur mon canapé. Le pied ! Mon chien veut sortir…

Ça fait depuis fin septembre que le chien ne veut plus de sa sortie en soirée. Chaque fois que je lui propose de vite sortir faire un dernier petit pipi, il se précipite sur le canapé pour bien me faire comprendre qu’il n’en bougera plus (ses pipis il les fait sur le tapis prévu pour sur le balcon). Et ce soir, il veut sortir. Je vais me changer, bois une gorgée de mon rosé, et hop on sort. Je croise une copine avec son chien, on papote, c’est sympa. Retour à la maison.

Je rallume la télé, rebranche ma série, avale une goutte de rosé. Mon neveu m’appelle. Il a un nouvel ordinateur et il ne réussit pas à se connecter à internet. J’essaie de l’aider à distance, sans espoir. Je sais à quel point cela peut être frustrant de ne pas pouvoir utiliser immédiatement son nouveau jouet. C’est pourquoi je réteints ma télé, renfile mes baskets, je prends le chien et je saute dans ma voiture. Très vite, je comprends qu’il n’y a pas de carte Wifi d’installée sur l’appareil de mon neveu. Chez ma soeur, pour avoir internet, il faut passer par un partage de connexion avec le téléphone portable. Donc, pas de possibilité de se lancer dans une partie de jeu en ligne pour ce soir. Je reste bavarder avec ma frangine. Je suis de retour chez moi vers 22h30. Trop tard pour regarder un épisode de ma série. Tant pis. Mon verre de rosé m’attend, je n’en ai plus envie, je vais me coucher.

20190522_195751.jpg

Ce soir, j’ai mon programme de prêt. Sortir le chien (une bonne balade j’espère, il fait beau), nourrir le chien, partir courir. Transpirer et m’empiffrer puis passer sous la douche. Proposer au chien de sortir à nouveau (profiter du fait qu’il fait jour tard et écouter les grillons qui s’en donnent à coeur joie). Sortir la bouteille de rosé du frigo et me verser un verre. M’installer devant ma télé et regarder ma série. Ce soir, je ne suis là pour personne.

Patricia vient de m’envoyer un message pour me prévenir qu’elle me contactera sans doute ce soir pour les révisions…

Et pour terminer en musique, je vous propose Frenship feat. Bastille avec avec Won’t let you go

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s