Jogging au ralenti

Voilà quatre semaines que je suis un entraînement de base correctement, mais c’est pénible parce que je cours sur place.

Les lundis et vendredis j’ai un jogging de 30 minutes qui comprennent dix minutes d’échauffement et 5 minutes de récupération. Je dois respecter les zones de fréquences cardiaques afin de muscler mon coeur. Les dix premières minutes, je dois rester dans la zone bleue (jusqu’à 69% de ma fréquence cardiaque) puis les 15 minutes de jogging dites d’endurance se font jusqu’à 79%. La zone bleue, selon le programme de ma montre Polar explique ceci : « Effets : améliore la forme physique générale, aide à la récupération et stimule le métabolisme » alors que la zone verte : « Effets : améliore l’allure d’entraînement générale, facilite les efforts d’intensité modérée et développe l’efficacité. »

Au début je m’ennuyais ferme puisque je devais pratiquement marcher non stop si je voulais respecter les zones. A présent, je peux courir mais très lentement.

Le dimanche c’est jogging dit « long ». Ce dimanche, c’était 55 minutes de zone bleue (durant 24 minutes j’ai empiété sur la zone verte). J’ai fait 5 km en 55 minutes, super lent mais j’ai tout de même bien transpiré et je peux vous dire que mes muscles ont bien travaillé 💪🏼.

Le mercredi, c’est alternance. C’est-à-dire que j’ai des plages de 3 minutes où je dois courir dans les zones orange et rouge : « orange Effets : amélioration de la capacité à supporter l’endurance à vitesse élevée, rouge Effets : effort maximal ou proche du seuil d’intensité maximale au niveau de la respiration et des muscles. ». Là, je m’éclate et je constate que ma vitesse de pointe s’améliore. Il semblerait que ce soit vrai : courir au ralenti permet de s’améliorer ! Je l’ai lu sur divers forums mais j’avais des doutes.

Vendredi je me suis fait plaisir, je suis allée courir comme je voulais durant 5km. Contrairement à mes mauvaises habitues où je restais en permanence dans le rouge (difficultés de respiration, impossible de tenir une conversation), je montais dans l’orange (conversation difficile, respiration qui commence à être difficile) voire le rouge durant 3-4 minutes puis je marchais, le temps de revenir vers le vert. J’ai mis 44 minutes (3 minutes de plus que lorsque je courais sans pouvoir souffler) tout en ayant une respiration agréable. Je retenterai l’expérience dans deux semaines, histoire de voir si je m’améliore vraiment et puis ça me fait du bien de me défouler.

Une copine a réussi l’impossible : me convaincre de m’inscrire à une course de 5km qui aura lieu quand j’atteindrai mes six mois de jogging. Elle m’a assurée qu’elle et son ami seront là pour m’encourager. Eux sont inscrits pour les 10km et partiront plus tard que moi qui serai dans la cour des petits joueurs…

Et pour terminer en musique, je vous propose Half Moon Run avec Then Again

Publicités

2 thoughts on “Jogging au ralenti

  1. Oh, mais c’est chouette pour la course, ça te motivera d’autant plus, non ?
    Moi en ce moment, je ne fais aucun sport, c’est terrible.

    • Je suis déjà super motivée pour la course. En revanche, après une telle marche, je dois laisser le temps à mon corps de se reposer. C’est un peu frustrant.
      Tu as arrêté ton yoga ? Même cinq minutes par semaine ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s