Lectures 34 & 35

20190807_182349.jpg

So you’ve been publicly shamed de Jon Ronson. J’ai lu un livre de Jon Ronson dernièrement et j’avais bien aimé. C’est donc avec joie que j’ai débuté celui-ci. Et j’ai A-DO-RE ! Il parle des personnes qui ont eu leur vie passablement détruite à cause d’une bourde sur twitter ou d’erreurs non assumées et découvertes et du lynchage qui s’en suit sur les media sociaux. J’aime la façon de raconter de l’auteur. Il part sur une idée et se laisse ensuite guider par le courant créé au fil de ses rencontres. J’aimerais pouvoir me retrouver en compagnie d’autant de gens si intéressants (ou alors, il les rend intéressants grâce à son talent d’écriture). Il est clair que je vais me procurer les autres livres de Ronson. Et si vous voulez savoir qui il est, il y a un podcast sympa LA (en anglais).

20190818_172821.jpg

Je ne sais plus où j’ai vu qu’il fallait lire A Gentleman in Moscow de Amor Towles. un artiste a dû en parler dans un interview ou sur Twitter et ça m’a intéressée. On suit l’existence du comte Alexander Rostov, assigné à résidence à vie dans l’hôtel Métropole à Moscou. Le comte s’émerveille de peu et sa vie, qui pourrait lui sembler sans intérêt à présent, continue à lui procurer du bonheur. Il se plaît à raconter plein d’anecdotes et s’intéresse à tout ce que peuvent lui dire ses interlocuteurs. Il y a les fidèles employés, Andrey, Emile, Marina, Audrius ou encore Vasily. Et il y a les visiteurs Ossip, Mischka, Richard, Viktor sans oublier la belle Anna ou encore la jeune Nina puis la plus jeune Sofia. Le style narratif m’a plus d’une fois fait penser à Alexandre Dumas. Ce n’est pas un livre d’espionnage ou un roman policier. L’histoire avance lentement et l’on se laisse émerveiller par les histoires du comte tout en découvrant, en toile de fond, l’histoire de la Russie de 1922 à 1954. Très joli roman.

Et pour terminer en musique, je vous propose Daniel Pemberton avec Spider-Man Loves you

Publicités

7 thoughts on “Lectures 34 & 35

  1. L’autre jour j’ai entendu Monica Lewinski parler de sa vie après le scandale de sa liaison avec Bill Clinton, comment en quelques heures seulement sa vie avait complètement basculé et comment elle y avait survécu, et comment elle le vivait encore aujourd’hui. Fascinant 🙂 Je me demand si Ron Jonson n’avait pas justement été invité à commenter sur cette histoire, dans ce podcast.

    • Ca ne me dit rien. Mais il y a un podcast « Slow Burn » qui parle de l’affaire Clinton dans la saison 2 et c’est assez affreux d’entendre comment elle a été traitée. Et j’ai lu qu’une série va également voir le jour, coproduite par Monica. Je me réjouis.

  2. Je n’ai jamais entendu parler ni de l’un, ni de l’autre, mais tu m’as donné envie de lire le premier. Quand j’aurai fini les quelques livres que j’ai encore chez moi, peut-être.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s