Les petites questions indiscrètes

Comme la Dr CaSo a pris sa retraite des petites questions du dimanche soir, j’en cherche d’autres toutes simples auxquelles répondre le mardi pour continuer cette habitude.

Barbe et/ou moustache, qu’en penser ?
Je ne suis pas fan des poils. Une barbe de quelques jours passe encore mais rien de plus. La mode en ce moment est de porter ces grosses barbes bien fournies et non entretenues, pas mon truc du tout.

Quel genre d’élève étiez-vous ?
Sage, très sage mais jamais studieuse. On me mettait souvent à côté des cancres pour que je les aide. Un peu plus tard, j’ai fait partie de ces cancres car j’étais un peu perdue à l’école. Une année j’ai même doublé et j’ai enfin compris comment apprendre ces fichus vocabulaires d’allemand : il suffisait de rester concentrée cinq bonnes minutes et tout rentrait alors que jusque là, il me fallait une bonne heure pour un résultat médiocre. Une fois cette formule magique découverte, je n’ai plus jamais vraiment étudié. Je me contentais du strict minimum qui me permettait d’obtenir la moyenne d’une part et d’aller jouer, regarder la télé, écouter de la musique très vite d’autre part. Plus besoin de passer des heures le nez plongé dans des bouquins.

Votre vie a-t-elle changé d’il y a dix ans ?
Oui. Je crois que je débutais un bachelor de Lettres. Depuis j’ai deux Bachelor universitaires. J’ai découvert la joie d’étudier un peu tard, même si mes vieux travers persistent (voir ci-dessus). Je crois pouvoir dire que j’ai un esprit bien plus éveillé, je m’intéresse à vingt mille choses et j’ai découvert la psychologie…

La technologie, histoire d’amour ou de haine ?
Ah j’adore, même si je constate que je n’en veux plus trop chez moi. Je trouve la domotique très intéressante mais chez les autres. Je sais encore appuyer sur un bouton pour allumer les lumières ou tout appareil électrique lorsque j’en ressens la nécessité. Je refuse de commander mes appareils à distance, je préfère être présente quand je les utilise. Hors de question de faire fonctionner la machine à laver le linge ou la vaisselle en mon absence. S’il devait y avoir un problème, je veux être là. J’ai des minuteurs pour les lampes afin de simuler une présence le soir, ça me suffit. Pas de « Petula » chez moi qui écoute tout ce que je dis et qui effectue les recherches à ma place. Et lorsque je termine une denrée de mon frigo, je sais la noter sur un post-it pour penser à en racheter. Je n’ai pas de GPS dans ma voiture et n’en ai pas besoin, je sais lire une carte géographique et ça me suffit. Je sais que ce que je raconte est un peu contradictoire mais ne dit-on pas que les têtes pensantes de Sillicon Valley fuient également toute cette technologie une fois chez eux ? En revanche, ne me montrez pas vos appareils car je vais vouloir les tester et bidouiller toutes les options possibles 😁.

Pouvez-vous me raconter une anecdote de travail ?
Je travaillais dans une banque en tant que conseillère. J’avais mon propre bureau et j’allais chercher les clients dans le hall de l’établissement. Un jour, une mère et son fils viennent me voir pour connaître le solde de leur compte. Il n’y avait rien ou presque rien. La dame m’indique que je dois faire erreur car ils ont gagné une fortune et l’attendent avec impatience. Il n’y a rien, même pas un montant en attente. Elle me tend alors un sac en plastique rempli de papiers sur lesquels il est indiqué que si elle répond dans les x jours, le professeur Machin ou le spécialiste Truc vont lui verser une somme faramineuse. Elle a répondu à une tonne de papiers publicitaires mensongers. J’ai cru que mes collègues me faisaient une farce mais hélas, la cliente et son fils espéraient vraiment ces sommes colossales.

Et pour terminer en musique, je vous propose Blondie avec Heart of Glass

5 réponses sur « Les petites questions indiscrètes »

  1. Oh, la vache, ça me bluffe quand je vois des gens qui croient vraiment que les publicités disent la vérité… Un jour ma mère essayait des chaussures dans un magasin, et la dame à côté qui elle aussi s’essayait une paire lui dit:  » Je ne comprend pas, ces chaussures me font mal au pieds et pourtant à la télé ils disaient qu’elles étaient confortables!!! » 😆

  2. Waouh, l’anecdote de la banque, incroyable ! Ça me paraît fou de croire à ce genre de trucs, n’empêche que je connais deux personnes qui ont perdu de l’argent à cause de ce genre d’arnaque : un avant l’existence d’internet, où c’était par lettre qu’on recevait la fameuse histoire de l’arrière grand-oncle qui laissait un héritage faramineux, à déposer sur un compte à l’étranger… Et l’autre il y a environ dix ans. Une personne avec qui elle correspondait disait lui avoir envoyé un ordinateur portable, qui était bloqué à la douane aux Philippines (pourquoi là-bas ??). Bref, tu connais sans doute la suite.

    Par rapport à la technologie, j’ai rencontré il n’y a pas très longtemps un Américain qui me racontait, tout fier, qu’en Californie, « plus personne ne se lève pour allumer la lumière ou mettre de la musique, tout se fait par commande vocale ». Dans une autre conversation, sa femme a dit qu’elle faisait toujours toute la vaisselle à la main (par choix)… Ça m’a paru très bizarre : autant ça ne me dérange pas d’appuyer sur l’interrupteur pour allumer la lumière, autant je suis contente d’avoir un lave-vaisselle qui fasse le gros du travail à ma place 😉

    1. Tout comme toi pour la technologie : ma passer d’un lave-vaisselle ? Mais quelle horreur, j’ai déjà assez de chenit comme ça chez moi. Là tout s’entasserait en attendant que je trouve l’énergie pour sortir mon éponge…

Les commentaires sont fermés.