Médicaments

C’est très fière de moi que je me suis rendue à la pharmacie pour acheter mon médicament. Pour une fois, je m’y prends à l’avance. En général, j’y vais quand il ne m’en reste plus que pour un ou deux jours. Mais là, mon ordonnance arrivait à échéance donc, plutôt que d’appeler mon médecin pour qu’il l’a renouvelle, je suis vite aller refaire mon stock. Enfin, ça c’est ce que je pensais car une fois sur place, le verdict du pharmacien est tombé : « Nous sommes en rupture de stock. Peut-être que ce sera bon la semaine prochaine mais c’est sans certitude. » Autant vous dire que j’étais bien contente de ne pas m’y être prise à la dernière. De retour à la maison j’ai vérifié ce qui me restait, de quoi tenir deux bonnes semaines.

Entre temps, j’ai dû me résoudre à aller trouver mon médecin pour tout autre chose et j’en ai profité pour renouveler mon ordonnance. En sortant de mon rendez-vous, je me suis rendue directement à la pharmacie. O miracle, mon médicament est disponible. Comme me signale le pharmacien, il est toujours en rupture de stock en Suisse, ils ont dû se réapprovisionner en Allemagne. Pendant que nous discutions, j’ai entendu que la personne d’à côté ne pouvait pas obtenir son médicament car…rupture de stock. En fait, cela fait des mois que la Suisse souffre d’une pénurie de médicaments. J’ai la désagréable impression de me retrouver au Tiers-Monde tout d’un coup. Faut-il préciser que les médicaments introuvables sont les moins chers sur le marché ?

Une émission sur le sujet est diffusée à la RTS ce lundi 30 septembre https://is.gd/1OvYRF

 

Et pour terminer en musique, je vous propose les Red Hot Chili Peppers avec Dark Necessities

8 réponses sur « Médicaments »

  1. Alors pour JP c’est une autre histoire et bien bien embêtante. Il a un médicament qu’il doit prendre matin et soir pour des brûlures d’oesophage liées à sa maladie et qui le font terriblement souffrir. Un premier médicament lui a été presque fatal puisqu’il a fait une allergie gravissime. Du coup on lui en a donné un autre, idem, allergie. Celui qu’il doit prendre maintenant, qui n’est pas la panacée, vient d’être retiré du marché en raison d’un risque découvert d’une molécule présente dans la composition. La pharmacienne lui a dit que cela durerait des mois avant que le médicament soit remis sur le marché, et étant donné que le France est le pays qui achète le moins cher les médicaments, c’est le pays qui est approvisionné en dernier. Pareil nous a t’elle dit pour un anti cancéreux, retiré du marché brusquement, et laissant les malades sans traitement. Moi aussi j’ai eu mal au ventre en réalisant la précarité de ces approvisionnements, pensant à mon fils et son immunosuppresseur qui lui est indispensable.Si un jour il vient à manquer…

    1. Tu as vu l’émission de la RTS ? Elle est vraiment intéressante. J’espère que ton fils n’aura jamais à subir une pénurie de son médicament. C’est vraiment inadmissible ce qui se passe, tout ça pour gagner un peu plus d’argent.

  2. C’est dingue ton histoire, et celle de Valérie aussi! Le truc le pire qui me soit arrivé ici est que ma pharmacie était en rupture de stock d’un de mes médocs (qui est la version générique du médicament) et n’avait plus que le médicament standard de la grande marque Bidule (je sais pas comment tout ça se dit en français, sorry). J’ai donc été obligée de payer pour le médicament pendant quelques mois parce que mon assurance ne me rembourse que la version générique du truc. Ca m’a cassé les pieds mais au moins j’avais le médoc dont j’avais besoin! Et ce n’est pas en Suisse qu’il y a toutes ces industries pharmaceutiques??? Je n’arrive même pas à imaginer comment une telle pénurie peut arriver en France, et encore moins en Suisse!

    1. La Suisse ne fabrique plus ses médicaments depuis plus de quinze ans. Apparemment toute l’Europe est dépendante de la Chine et de l’Inde et commence à réaliser que le quasi monopole de ces deux pays est peut être un poil dangereux…

  3. Pour les médocs que je prends, en général je vais à la pharmacie le jour où je n’en ai plus un seul… Heureusement je ne me suis pas encore trouvée face à une rupture de stock!
    J’aime les Red Hot 🙂

Les commentaires sont fermés.