Sombres nuages au-dessus de ma tête

J’ai entendu un gros plouf et je me suis demandé ce que cela pouvait bien être. C’est à ce moment que j’ai réalisé que j’avais perdu mon moral.  Apparemment, il s’est noyé. J’ai décidé de me lancer à sa rescousse, j’espère le sauver rapidement. Mais la tâche s’annonce difficile. Tout d’abord, il faudrait que j’arrive à nouveau à me lever le matin. En semaine, lorsque le réveil sonne, habituellement je suis déjà bien réveillée donc j’éteins la sonnerie et me lève. A présent, j’appuie sur le bouton pour prolonger de dix minutes le moment passé au lit. Le week-end, je n’arrive plus non plus à me lever, à quoi bon ? Je n’ai rien à faire et ne vois personne. Le soir ? Zéro énergie, autant aller au lit.

Pour les personnes qui ne connaissent pas cet état, vous ne savez pas la chance que vous avez. Parce qu’il faut bien comprendre qu’on ne choisit pas de broyer du noir et que la phrase « fais un effort » n’est vraiment pas la chose qui va nous aider. Parce que oui, on aimerait bien réussir à bouger comme d’habitude et se réjouir des petites choses anodines du quotidien.

Comme je ne suis pas encore totalement au trente-sixième dessous, j’ai décidé d’agir là où je pouvais. C’est-à-dire que je vais tenter de converser avec les clients et non me contenter du strict minimum. Ma collègue est absente depuis plus d’une semaine, je n’ai personne à qui parler autrement. Je m’engage également, ici, à lire deux articles pour mon mémoire et rédiger de courts résumés, ce qui me forcera à me concentrer sur ce que je lis. On dit qu’un engagement devant témoins (ici, vous mes lecteurs) aide la personne à accomplir ce pour quoi elle s’est engagée. Une fois les premières lignes de ce fichu mémoire rédigées, ça devrait aller mieux mais pour y parvenir, il faut vraiment que je lise les articles que j’ai sélectionnés en plus de terminer la lecture du bouquin sur lequel je compte m’appuyer. Je pense que ça et la recherche d’un stage pèsent lourdement sur mon moral.

Je sens que ça va déjà mieux, il suffit parfois d’oser dire que ça ne va pas et tester des éventuelles solutions, les plus simples possibles. Bah oui, déjà que le moral est en berne, je ne vais pas me fixer des objectifs irréalisables dans cet état, ce qui ne ferait que renforcer mon mal-être du moment. Alors que si j’arrive à discuter de la pluie et du beau temps avec mes clients ET lire deux articles et les résumer d’ici dimanche, je serai hyper fière de moi et ça, ça va booster mon moral, contrairement à l’article de journal que je lis en ce moment. Ce dernier dit en substance que pratiquer un sport aide à bien dormir, à enrichir sa vie sociale et à prévenir la dépression. Visiblement, courir quatre fois par semaine n’est pas suffisant puisque je ne vole pas très haut sur ces trois points 😂. Je vous laisse, j’ai un article scientifique passionnant à aller lire…

Et pour terminer en musique, je vous propose Weeping Willows avec Let Go

6 thoughts on “Sombres nuages au-dessus de ma tête

  1. Tu m’as envoyé un truc la semaine dernière mais je ne sais plus où ni comment ni quoi, mais si tu me le renvois, j’y répondrai, et peut-être que ça sera un point positif de plus pour toi cette semaine 🙂 (moi aussi en ce moment j’essaye de survivre…)

  2. Je connais bien ce sentiment… à la différence que j’ai deux gamins qui me forcent à me lever même le dimanche matin 😦 Quitte à passer ensuite la journée à leur hurler dessus.
    J’en suis à peu près au même point que toi pour mon mémoire… lecture d’articles (et angoisse parce que je ne sais pas exactement quelle problématique choisir. Mais je rencontre ma prof demain, ça devrait m’aider, enfin j’espère).
    Courage… j’espère que la lecture d’articles et les conversations avec tes clients t’aideront.

    • J’espère que la rencontre avec ta prof t’a aidée. La mienne voulait un résumé mais je n’ai jamais vraiment compris de quoi… faudrait que je la revoie et qu’on discute sérieusement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s