Lecture au coin du feu

Cela fait plusieurs temps que je me dis qu’il faudrait que je bouge mes fesses et que j’aille m’inscrire à la bibliothèque de la ville. Il y a plein de livres que je lirais volontiers mais pour lesquels je ne veux pas dépenser d’argent, sachant que je ne les garderai pas.20191105_135201.jpg

Comme je me plaignais ce matin à ma collègue de ne plus voir la lumière du jour durant la semaine, je me suis dit qu’aujourd’hui était un bon jour pour me bouger. J’ai pris mon repas avant ma pause afin d’avoir le temps d’aller m’inscrire ensuite. En plus j’ai eu de la chance, il y a eu une brève accalmie au niveau de la pluie.

20191105_135155.jpg

Le temps de m’inscrire et de choisir deux livres, il était temps de repartir. Je suis un peu déçue car le rayon des livres en anglais est plutôt maigre. Quant aux romans, qu’ils soient en français ou en anglais, il s’agit essentiellement des titres qui font la une des librairies et qui visent donc le grand public ou alors les livres que je recherche sont peut-être classés ailleurs que sous « romans ». Il va falloir que je me renseigne.

20191105_134651.jpg

J’ai vu qu’en étant abonné à la bibliothèque, on peut accéder à la presse mais malheureusement, il faut rester sur place. Cependant, une fois de retour au bureau, j’ai cherché si j’y avais accès. Et…🍾 j’ai accès à une grande partie des quotidiens !

20191105_143505.jpg

Mais pourquoi n’ai-je pas pensé plus tôt à faire ce genre de recherche ??? Ma collègue est à présent plongée dans Cosmopolitan, nous n’allons plus avoir le temps de nous parler 📚. J’ai l’impression d’avoir plongé dans un magasin de jouets…

20191105_161150.jpg

Photo pour DrCaso : voici la luminosité à 16h

Et pour terminer en musique, je vous propose Michael Kiwanuka avec Hero

12 thoughts on “Lecture au coin du feu

  1. Kikou super ton inscription à la bibli. Sinon peut-être qu’il existe en Suisse des boutiques de livres d’occaz, comme en France ? J’achète beaucoup sur ces boutiques en lignes. Bon jeudi !

    • Le prix d’un livre d’occasion en Suisse est le prix d’un neuf en France 😂. En fait, je ne sais pas s’il existe des boutiques de livres d’occasion… Bonne journée à toi 😚

  2. Bonne initiative ! A Neuchâtel, on peut rechercher les livres sur le système informatique, et faire venir gratuitement les livres de toutes les bibliothèques du canton (ainsi que Jura et Jura bernois). Mais je sais que Vaud a un système différent, alors je ne sais pas si c’est aussi possible.

    • La bibliothèque universitaire, qui fait partie du réseau cantonal, est super pratique comme à Neuchâtel. En revanche, celle de Lausanne, qui appartient au réseau de la ville, l’est nettement moins. En plus il faut téléphoner pour faire venir un livre…

      • Ah c’est vrai, j’oublie toujours qu’à Neuchâtel, c’est la bibli publique et universitaire sous un seul toit, enfin une seule organisation, et que ce n’est pas forcément pareil partout. Bref. J’espère que tu trouveras quand même ton bonheur parmi les livres qu’ils ont là-bas 😉

  3. Mes parents achetaient des livres d’occasion au kilo, au Centre Social Protestant. A l’époque c’était 2 Frs le kilo! Et merci pour la photo 😉 Veinarde!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s