Elle me l’fait pas dire…

Elle me fait parler la gredine

Aujourd’hui je me sens : morose, c’est la période…

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : ma copine de jogging. (On est dimanche matin quand je réponds à cette question)

J’ai été super contente de : réussir à garder mon appartement propre depuis une semaine. C’est quand même super agréable.

Ça m’a franchement énervé de : voir ce petit con dans le train qui laisse tous les matins le gobelet de son café sur le siège en partant. J’aimerais oser lui dire qu’il oublie quelque chose…

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : La machine est cassée, tu pourrais quand même faire quelque chose pour qu’elle fonctionne à nouveau !

Je suis grognon : Oui…et non. Ma collègue a décidé de ne plus m’adresser la parole. Ça a débuté la semaine dernière. Elle est restée une semaine sans parler à sa fille en disant que ça lui servait de leçon. J’avoue que c’est une attitude qui me dépasse complètement. J’ai pris un livre pour passer le temps. Faut que j’en prévoie un autre pour demain, j’arrive déjà au bout.

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : payer aussi cher l’abonnement pour des trains qui n’arrivent quasiment plus jamais à l’heure ? (OK, ce soir je suis arrivée à l’heure. C’est juste pour me faire mentir !)

C’est exquis de : manger du pain/fromage avec un petit verre de vin.

Ça me rend extatique : de me gaver de sushis.

En ce moment je lis : Journal d’une psychothérapeute de Sylvie Tenenbaum.

Je dis « respect » à :  ces contrôleurs dans le train qui doivent se faire insulter en permanence parce que la Direction préfère investir dans ses gros salaires plutôt que dans les infrastructures et engager du personnel avec un salaire décent.

Je ne résiste pas à : mes chips qui calment mon humeur (mangé que 3 ce soir, juste avant d’aller courir).

J’vais t’dire une bonne chose : j’ai dû être une vraie garce dans des vies antérieures pour avoir un karma aussi merdique. J’ai écrit ça avant que je lise mon livre. Finalement, mon karma n’est pas si mal.

Je me taperais bien : une machine à remonter le temps ?

J’ai été raisonnable : absolument pas, à quoi bon ?

Cette semaine pour la première fois j’ai : couru sur un tapis de course.

C’est bien la dernière fois que je : propose mon aide à des « copines ».

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : les témoignages de ces personnes qui racontent ce qu’elles ont vu d’anormal dans la situation USA-Ukraine.

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : être sur mon canapé avec des chips, des tonnes de chips. (à présent on est le soir, je suis sur mon canapé mais je ne mange pas de chips. Je me suis même lavé les dents pour éviter d’être tentée).

Et pour terminer en musique, je vous propose Bastille ft The LC Orchestra avec Can’t fight this feeling anymore

6 réponses sur « Elle me l’fait pas dire… »

  1. Oh, tu as commencé le livre de Sylvie Tenenbaum 😀 🙂
    L’autre jour, à midi, j’avais envie de rien sauf de trucs pas très sains, alors je me suis acheté un paquet de chips et de la mozzarella. J’ai mangé ça sur un banc au bord du lac et… bah, c’était bon !
    Ta collègue a quand même l’air plutôt bizarre…

    1. Il me reste une cinquantaine de pages que je vais lire ce matin.
      Ma collègue a des problèmes et plutôt que d’y faire face, elle se défoule sur d’autres choses, c’est plus simple. C’est ce que nous faisons tous de façon plus ou moins inconsciente mais hélas, non seulement les problèmes ne disparaissent pas mais en plus, on en rajoute des couches.

    2. J’utilise aussi le truc du brossage de dents pour ne pas grignoter en fin de soirée… Il m’est parfois arrivé de me re-brosser les dents ceci dit. Ça ne marche pas à 100%.

Les commentaires sont fermés.