Révisions

Je m’étais dit que je commencerai à réviser après Noël. Mais en fait, je me demande si ça ne comprenait pas les Fêtes en général et que je suis donc tranquille jusqu’au 2 janvier, ce qui me laisserait une grosse semaine pour me préparer ? Finalement, je vais m’y mettre gentiment.

Je vais commencer par les troubles des apprentissages. Je commence par ça car à Noël on a joué à des jeux et quand j’ai entendu mon neveu lire, j’ai été surprise par son niveau plutôt hésitant. Mais bon, ma soeur va chez une spécialiste en kinésiologie qui aide également les enfants en difficultés scolaires donc je n’ai rien dit. Alors que sont les troubles des apprentissages ? Je vais balancer tout ce dont je me souviens alors que j’ai lu le cours il y a deux semaines déjà. J’espère ne pas trop dire d’âneries et si vous en voyez, n’hésitez pas à me corriger. Moi ça me permet de voir ce que je sais déjà et tout le travail qu’il me reste à faire.

Il faut différencier les troubles « dys » des troubles acquis en « a » : dyslexie vs alexie, dyscalculie vs acalculie par exemple. Les troubles des apprentissages sont en lien avec le développement de l’enfant sans cause apparente alors que les troubles en « a » surgissent après un accident de voiture, un AVC, une épilepsie ou encore l’installation d’une démence pour ne citer que quelques exemples donc ce sont des perturbations acquises suite à une lésion cérébrale après une période normale de développement.

Pour le développement il peut s’agir d’une femme qui se drogue et le fœtus ne se développe pas comme il faut, un enfant sous-alimenté aura aussi des répercussions sur son développement, un accouchement difficile ou un enfant prématuré peut avoir un impact sur le cerveau, etc.ça je ne sais pas où je l’ai lu mais pas dans le cours apparemment. Faut que je retrouve la source voir si c’est juste. Bon ben en fait ça c’est pour le trouble de l’attention…Si je mélange le peu que je sais, je suis mal barrée !

Dyslexie : une difficulté à lire malgré un enseignement adapté, une intelligence adéquate et un bon environnement socio-éducatif. Il existe deux sortes de dyslexie: la phonologique et je ne sais plus comment on appelle l’autre, je vais aller vérifier plus tard visuo-attentionnelle ou lexicale ou de surface. Dans le premier cas, l’enfant présente une difficulté à passer du stade graphème ch-a-m-eau au stade phonème (les sons associés). L’enfant aura donc de la peine à associer les différentes lettres d’un mot à quelque chose de compréhensible sauf pour les mots qu’il connaît déjà, même les mots irréguliers. L’autre problème est visuo-spatial lexical : les lettres se mélangent et l’enfant aura de la peine à déchiffrer les mots présentés devant ses yeux. Il a des difficultés à différencier des lettres proches r/n/h.

Il existe un texte « Texte de l’Alouette » à faire lire à l’enfant pour tester son niveau de lecture. Le texte ne veut rien dire, l’enfant ne peut donc pas tenter de deviner les mots.

Dysphasie : c’est une difficulté liée au langage oral. L’enfant peut comprendre ce qu’on lui dit mais intervertit les sons proches ce qui rend son discours incompréhensible. Dans le cadre de la dysphasie expressive, l’enfant possède un vocabulaire pauvre pour son âge et peine à structurer des phrases. Si l’on fait de longues phrases, il marquera une incompréhension s’il souffre de dysphasie de type réceptive. L’enfant peut confondre la sonnerie du téléphone avec l’aboiement d’un chien.

Dysorthographie : incapacité à écrire correctement les mots surtout les mots irréguliers. Pourquoi ? Parce que. (J’ai encore beaucoup de travail devant moi !). L’enfant subit une confusion des sons (f/v, k/g, s/z, ch/j, t/d, en/on… ) par exemple : « gâteau » répété « ka-do » écrit « cadau ».

Dyscalculie : la logique des calculs présente de grosses difficultés chez les enfants atteints de dyscalculie. Mais je crois que le cours ne s’attarde pas là-dessus ou alors j’ai tout oublié.

Dyspraxie : coordinations des mouvements. Le cours s’attarde sur l’écriture où l’enfant aura une écriture quasi illisible mais les difficultés apparaissent également pour fermer une fermeture éclair, s’habiller correctement, faire du vélo.

Le rôle du psychologue qui reçoit un enfant avec des troubles des apprentissages est de définir à quel niveau se situe le problème. Il faut tout d’abord établir l’anamnèse du patient, c’est-à-dire discuter avec les parents des antécédents médicaux de l’enfant, est-ce qu’il est sous médication ?, quel est son environnement social, comment ça se passe à l’école, à la maison, etc. Est-ce qu’il y a la présence de troubles du comportement ? Quel est le mode d’apparition, de l’évolution ?
Ensuite on fera passer des tests à l’enfant. Le test du QI donne déjà une idée de base. Un QI de 100 est la moyenne. Une personne avec un QI de 70 est dit avoir une déficience intellectuelle. C’est là qu’il faut savoir interpréter les résultats des tests car il peut arriver qu’un enfant obtienne un score pauvre sans pour autant être déficient intellectuellement. Il y a un trouble des apprentissages derrière qu’il faut clairement identifier. Le test pour les troubles DYS est le NEPSY-2 Neuropsychological assessment que l’on fait passer de 5 ans à 16 ans et 11 mois. Le psy ne pose pas de diagnostic. Il peut dire que des signes indiquent que l’enfant présente un trouble X. Seul le médecin est habilité à poser le diagnostic.

Les différences interindividuelles sont plus grandes chez l’enfant que chez l’adulte. Il existe une multifactorialité des causes et les limites des mesures neuropsychologiques sont rarement pures.
Si le sujet vous intéresse, il existe un épisode de l’émission C’est pas sorcier qui traite du sujet et explique très simplement ce que vivent les personnes DYS : https://youtu.be/7jaeNhjz2rQ

Et pour terminer en musique, je vous propose Elsa avec Bouscule-moi

2 thoughts on “Révisions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s