Lectures 2020 : 1, 2 & 3

images.jpeg

Sur les conseils de mon papa, j’ai lu Kennedy et moi de Jean-Paul Dubois. Je découvre qu’il existe un film tiré du roman avec l’acteur que j’ai imaginé dans la peau du personnage tout le long de ma lecture 😂. Le héros du livre, Samuel Polaris, est un être désabusé qui cohabite avec sa femme pour laquelle il n’éprouve plus rien, ses trois enfants qu’il hait. Il passe ses journées à faire les cent pas dans son bureau situé à l’étage dans la villa familiale. Il était écrivain, il refuse d’écrire la moindre ligne à présent. Il se rend chez un psychanalyste mais ne sait pas trop pourquoi. Jusqu’à ce qu’un petit évènement vienne chambouler ce petit train-train quotidien. Je suis incapable de dire si j’ai aimé ou non ce roman. Samuel m’agace mais en même temps, j’avais envie de continuer à tourner les pages. Quant au style, rien à redire, il est très agréable, fluide avec un riche vocabulaire.

Unknown.jpeg

Livre du club de lecture. Nous sommes dans les Cornouailles durant la deuxième guerre mondiale dans ce roman de Sarah Vaughan La Ferme du bout du monde avec la jeune Maggie, fille des propriétaires de la ferme et Will et Alice, enfants évacués et logés pour fuir la guerre. De nos jours, nous retrouvons Alice qui a un lourd secret qu’elle souhaite partager avant de mourir. Dans la ferme, nous avons Maggie, toujours présente, entourée de sa fille Judith et ses petits-enfants adultes, Tom et Lucy.

Nous apprenons comment était la vie à la ferme à l’époque et quels étaient les liens qui liaient les trois personnages principaux. Aujourd’hui la ferme est un gouffre financier, malgré la transformation d’une partie en gîte pour accueillir des voyageurs. La famille va-t-elle réussir à s’en sortir ? Et quel est ce fameux secret qui pousse Alice à réserver une chambre dans le gîte, 70 ans après son départ ?

C’est une jolie histoire, agréable à lire, avec des personnages attachants. Que l’on soit en 1943 ou en 2014, nous nous retrouvons dans un monde à part, dans cette ferme du bout du monde.

*****

Le troisième livre lu en ce début d’année est particulier. Il s’agit d’un récit de vie dont la publication est extrêmement restreinte et réservée à la famille proche. L’auteur est mon oncle qui est né et a grandit jusqu’à ses treize ans dans l’ancien Congo belge. Il y raconte sa jeunesse dans ce pays dont est issue sa maman puis sa venue en Suisse avant de plonger dans la vie incroyable de son père resté là-bas, au pays. J’ai trouvé la démarche incroyable, émouvante et intéressante. Je ne regarderai plus de la même façon cet oncle qui savait manipuler la dynamite, tirer au fusil un aigle et parler le swahili et le néerlandais. 🙏🏽

2 thoughts on “Lectures 2020 : 1, 2 & 3

  1. Eh ben, je suis impressionnée, pour le livre de ton oncle ! Ça doit être étrange, et émouvant, de lire l’histoire de quelqu’un de sa famille.

    • J’avais l’impression de lire un roman tout en me disant que c’est étrange de connaître le personnage principal. Et son histoire africaine est passionnante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s