Bain de foule

20200304_0852577111079332754388966.jpg

Avec la venue de cet horrible virus dont je n’ai pas besoin de donner le nom, on nous rappelle des règles d’élémentaires d’hygiène comme ne pas éternuer sur son voisin et se laver régulièrement les mains.

Pour ne pas tomber lorsque je descends de l’étage du train encore en marche, je me tiens aux rambardes, sans problème. Idem dans le métro, si je suis debout, je me tiens…là où je peux. Toutefois, j’essaie de ne pas mettre mes mains vers ma bouche, ce que je fais bien trop souvent. J’aime frotter la jointure de mes doigts sur mes lèvres, ça me calme. Chacun son truc. Comme je touche plein de choses sales durant mes trajets, la première chose que je fais une fois arrivée au bureau ou à la maison, c’est me laver les mains. Cela me semble normal. Donc ce rappel des mesures d’hygiènes ne change rien pour moi. Idem, si je veux cuisiner, je me lave les mains auparavant. Mais il semblerait que apposer du savon dans le creux de ses mains soit un concept nouveau pour de nombreuses personnes. Du coup, ça ne leur plaît pas alors elles se ruent sur les solutions hydroalcooliques. Ma collègue n’aime pas ces dernières, elle préfère les petits récipients avec paillettes et parfums synthétiques. Au travail, comme je manipule de l’argent, je préfère les solutions hydroalcooliques mais à la maison, le savon me va très bien.

Je regarde comment se comportent les gens dans les transports publics. Il y a ceux qui touchent les rambardes et lorsqu’ils s’en rendent compte, ôtent précipitamment leur main. Trop tard ! Mais les meilleures, sont les femmes avec leur écharpe. Elles s’emballent le visage pour se protéger et remontent le pan du vêtement régulièrement avec leurs mains sales agrippées aux barres du métro. Et pour le trajet suivant, si ça se trouve, l’écharpe est à l’envers et le côté à l’air auparavant se trouve en contact direct avec le nez et la bouche. Du génie ! Mais il y a mieux encore. Celles qui entourent les barres avec leur écharpe pour ne pas avoir de contact direct avec le métal sale…et se protège ensuite le visage avec la même écharpe ! Tant d’intelligence pour contrer le virus me laisse pantoise.

Je ne prétends pas ne pas être inquiète. M’entasser dans les transports en commun ne me rassure pas mais je n’ai pas le choix. Je n’occupe pas un poste qui me permet de travailler depuis mon domicile et opter pour la voiture n’est pas possible, je n’ai pas d’endroit où parquer au travail. Alors je me lave les mains encore plus qu’avant pour pouvoir continuer à mettre mes doigts dans le nez à me toucher le visage sans paniquer…

Et pour terminer en musique, je vous propose The Jaded Hearts Club avec Nobody but me

6 thoughts on “Bain de foule

  1. Ah, ce virus, c’est étrange de se retrouver dans cette situation, je ne pense pas que ça soit déjà arrivé, en Suisse… L’interdiction du Salon de l’Auto et compagnie. J’étais à l’hôpital lundi (pour mon fils) et tout le personnel se désinfectait régulièrement les mains… A l’université (où je suis passée pour aller consulter un livre), des affiches rappellent les règles de base pour se protéger, et à l’entrée, en face de la porte, il y a un flacon de solution hydroalcoolique qu’on peut utiliser ! Ah oui, et hier chez la psy, il y avait des petites affiches partout pour demander de ne passer serrer les mains ! Étrange… mais sans doute justifié.

    • Ce qui me dérange, c’est l’incohérence des informations que l’on reçoit. On doit garder nos distances mais prendre les bus bondés ça c’est OK. On a reçu un mail qui demande à ce que l’on ne quitte pas le canton pour le travail. Et le week-end ? Et les frontaliers qui viennent d’un autre pays tous les jours ? Et tous les soirs je vois le train qui arrive de Milan…

    • Je suis allée faire les courses aujourd’hui et je n’ai rien remarqué. En revanche, ma collègue m’a dit que là où elle se rend, beaucoup de rayons étaient vides…

  2. Perso, je trouve qu’en France on fait tout un pataquès pour pas grand chose…
    (Attention, je déplore les morts causées par ce virus, hein)
    Il faut remettre les choses en perspective : il y a eu à ce jour en tout environ 3000 décès dans le monde causés par le Corona-machin (sur 7 milliards d’individus, donc). Tous les ans, en France, il y a entre 8 et 10 000 décès dus à la grippe hivernale (pour laquelle beaucoup de gens se vaccinent), sur une population d’environ 70 millions de personnes.
    Sachant que toutes les personnes décédées (en France, je ne sais pas pour les autres pays) étaient déjà dans un état de santé fragilisé et/ou âgées avant de contracter ce virus, qui a malheureusement accéléré leur fin de vie.
    Sachant également que l’on peut tout à fait :
    – ne pas contracter du tout la maladie (eh oui !)
    – être porteur sain du virus
    – contracter la maladie et, ô miracle, être parfaitement soigné pour les symptômes d’une grippe classique et donc en guérir
    – contracter la maladie et connaître des complications qui impliquent d’être pris en charge en hôpital (et en guérir également)
    Il y a donc tout un tas de possibilités qui permettent de relativiser la situation.
    Personnellement, je refuse d’être inquiète étant donné les circonstances.
    Mais comme je vis à la campagne et ne prends pas les transports en commun, c’est peut-être plus facile pour moi, je ne sais pas ?

    • A priori, je ne fais pas partie de la population à risque donc ça va. Je n’ai pas rempli mes armoires de nourriture, je continue à me rendre au supermarché une fois par semaine. La seule chose qui m’ennuie, ce serait d’attraper ce fichu virus parce qu’on est entassés comme des boeufs dans les transports publics. Ma dernière grippe date d’il y a plus de vint ans, ça me va très bien. J’ai juste peur en rendant visite à ma maman car j’espère ne pas être porteuse du virus et le lui transmettre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s