Deux semaines

Voilà deux semaines que je ne fais plus de jogging. C’est long. Jeudi j’avais envie de pleurer. Non seulement j’avais mal mais en plus j’ai pensé que plus jamais je ne pourrais courir. Et puis dimanche il a fait un temps magnifique, j’ai vu plein de joggers et moi je marchais… Mais, parce qu’il y a un « mais », j’ai fais deux balades de plus d’une heure chacune avec le chien. J’ai tout de même constaté que si je marchais lentement, ça allait mieux. Il y a une légère amélioration du moment que je ne force pas. Et promener avec le chien, c’est vraiment tranquille. Monsieur a tellement d’endroits à aller renifler que parfois j’ai l’impression de faire du surplace. Dimanche soir mon moral était alors au beau fixe. Et ce lundi matin je reçois un message de ma collègue.

Elle m’annonce qu’elle a de la fièvre et des symptômes grippaux. D’un côté je me dis que de toute façon, chaque année elle a la grippe mais de l’autre je réalise qu’elle a peut-être ce fichu virus et que je vais devoir rester en quarantaine. Ne pas mettre le nez dehors durant quinze jours alors que je suis en pleine forme ? Quel cauchemar ! Mais en arrivant au boulot, j’ai été « rassurée ».

Alors que l’Italie met tout le nord du pays en quarantaine, sauf les frontaliers qui peuvent continuer à venir en Suisse pour travailler, je lis qu’on ne met plus systématiquement les gens en quarantaine en Suisse. C’est de notre propre responsabilité et c’est maximum cinq jours, plus deux semaines. Ces mesures totalement contradictoires deviennent ridicules. Je constate tout de même que les gens ont peur car il y a nettement moins de monde dans le train ou le métro. Enfin quelque chose de positif 😁.

Et pour terminer en musique, je vous propose Dionysos avec Le Chêne

6 thoughts on “Deux semaines

  1. J’espère que c’est la grippe et pas le fameux covid-19…
    Moi, en ce moment, ça ne me dérangerait pas de devoir rester 5 jours chez moi en quarantaine, pourvu que j’y sois seule. Mais évidemment, c’est bien différent…

    • J’ai aucune idée de ce qu’elle a…et quand on voit qu’en Suisse on est en train d’assouplir les règles contrairement aux pays qui nous entourent, finalement ça ne change pas grand chose…

  2. C’est étonnant que les frontaliers puissent venir travailler. Mais enfin, qu’est-ce qui est normal ou anormal ? On ne sait plus…

  3. Même si tu étais en quarantaine, tu pourrais aller courir, du moment que tu ne socialises pas avec des gens! J’espère que tu pourras rapidement courir à nouveau 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s