Gym

Mon moral n’avait jamais été aussi bon et il a fallu que je me blesse et que j’arrête de courir. Mince. Je ne veux pas retrouver mes pensées négatives, toujours anticiper le pire. J’aime cet état où je me dis « on verra bien » et je passe à autre chose. Je dors mieux et je ne me lève plus pour aller faire pipi durant la nuit, j’ai moins mal au dos/épaules, je n’ai plus de migraines. Bref, j’ai presque l’impression d’être normale ! Comme j’ai peur de retomber dans mes vieux travers qui ne me manquent absolument pas, je tente de bien me focaliser sur les choses positives, mêmes les toutes simples.

Je l’ai déjà dit et redit, je déteste faire le ménage. Et pourtant, je m’y suis mise un peu plus pour compenser le temps que je passais à courir. Je m’attarde sur les tâches pénibles où l’huile de coude est indispensable. Je déteste, je ronchonne non stop. Mais après, oh que je suis contente et fière de moi. Chaque fois que je passe à la salle de bains, j’admire mes robinets rutilants. Rien que ça, ça booste mon moral.

Comme j’arrive à nouveau tenir debout sans avoir mal à mon tibia, j’ai pensé à refaire de la gym…que je déteste également. Sur le jeu de la Switch, je peux programmer un entraînement. J’ai donc sélectionner uniquement des exercices/jeux qui font travailler la taille et les abdos. Ca m’a pris à peine plus de vingt minutes pour réaliser toute ma sélection. A part un exercice où je n’avais pas assez de force, tous les autres m’ont semblé plutôt simples et je me suis demandée s’ils faisaient vraiment effet. La réponse est oui : je suis pleine de courbatures malgré les exercices d’échauffement et les étirements à la fin. Avec un peu de chance, ma bouée va réussir à disparaître si je m’astreins régulièrement à ces petits jeux. Je m’y remets ce soir, après ma séance ménage… Mon moral n’aura jamais été autant boosté 😁.

Et pour terminer en musique, je vous propose Kodaline avec Sometimes

4 thoughts on “Gym

  1. C’est à mon tour d’être blessée : je m’étais fait mal au mollet mardi dernier à l’entraînement. J’ai attendu une semaine pour recourir : l’échauffement de 25 minutes s’est bien passé mais quand on a fait les « gammes », c’est-à-dire les talons-fesses, levers de genoux, pas chassés etc, j’ai senti que mon mollet n’était pas guéri et quand j’ai tenté de faire la séance en mode tranquille, je me suis aperçue que je ne pouvais pas courir. Claquage ? Je risque de ne pas pouvoir courir pendant plusieurs semaines…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s