Main verte

Ce printemps, j’ai décidé de planter du basilic dans un grand bac extérieur. J’ai constaté que ledit bac contenait une quantité impressionnante de larve de mes « potes » les scarabées verts. Comme je sais qu’elles font du bien à la terre, je les ai laissées. Mais mon basilic crevottait et je me suis demandée si je n’avais pas à faire à des larves de hannetons, qui elles, mangent les racines des plantes. Mais non, j’avais les bonnes bestioles.

Un peu plus tard, j’ai rajouté deux plants de tomates cerises qui ont très vite crevé sans parler des graines pour fleurs qui n’ont jamais poussé. J’ai abandonné. J’ai décidé que cette année, le bac servirait de lieu à compost pour toutes mes fleurs fanées, branches et feuilles séchées. Ce qu’il y a de bien, c’est que les larves les mangent assez vite et brassent bien la terre. Ce que je n’avais pas prévu, c’est que ce brassage faisait vraiment du bien à ma terre de très mauvaise qualité.

Mon basilic est devenu vigoureux et a fait deux autres nouvelles pousses. Ce que je prenais pour de la mauvaise herbe qui poussait un peu trop vite, s’avère être en fait un énorme pied de tomates ! Et j’ai une plante verte qui pousse, ce qui veut dire que les graines ont fini par donner quelque chose ici alors que dans les autres bac, cela fait longtemps que tout a poussé.

L’année prochaine, je déposerai mes nouveaux petits scarabées dans le bac à framboises qui est un peu poussif. J’en ai mis cette année là où poussent mes fraises et elles étaient nombreuses et délicieuses. J’ai même droit à une deuxième pousse en ce moment. Même mon bougainvillée qui ne met que peu de fleurs habituellement, me ravit cet été.

Quand je pense que je passais du temps à virer toutes ces larves par le passé…

Et pour terminer en musique, je vous propose ONR feat. Nile Rodgers avec Kill TV

 

6 réponses sur « Main verte »

  1. Tu as de la chance. Ici, j’ai tout tué finalement, les plantes de balcon à l’intérieur ça ne marche pas, rien ne fleurissait, il y avait des pucerons partout… j’ai tout rasé 😦 J’aurai eu quelques jolies fleurs en juillet et août, c’est déjà ça. Ton histoire me démontre à quel point tout est imprévisible, avec les plantes (la terre, la météo, les travaux…).

  2. Bravo ! je n’ai jamais pu garder les plants de basilic plus d’une nuit.
    Ils étaient mangés par les limaces
    Je vais les cueillir ailleurs, quand je peux – mais c’est tellement mieux de les avoir à portée de main
    Tomates et basilic, que vas-tu cuisiner ?
    Bonne semaine 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s