Téléréalité et moi

Dr CaSo aime regarder des émissions de téléréalité pour se vider le cerveau. Je déteste ces émissions. Bon, j’ai eu ma période famille Kardashian parce que je stressais comme une malade pour mes examens. Une fois ces derniers passés, j’ai arrêté l’émission et ne l’ai jamais reprise. Aujourd’hui je le vivrais comme une punition si je devais à nouveau la regarder. Je crois que je gère un peu mieux mon stress en période d’examens.

J’ai aussi aimé regarder The Amazing Race, émission que je crois avoir découvert grâce au Dr CaSo, mais j’ai arrêté quand la ligne éditoriale a changé et que le focus s’attardait plus sur les couples qui participaient au jeu, « regardez, cette personne est transgenre » « oh, voilà une femme handicapée » etc. et non plus sur les épreuves à traverser qui me plaisaient bien.

Et puis, je ne sais plus comment, j’ai entendu parler de l’émission The Home Edit (Chaque chose à sa place avec Clea et Joanna) qui me semblait sympa. Je me suis dit que ça pourrait peut-être me donner des idées pour ranger mon appartement foutoir et j’aimais bien toutes ces belles couleurs. J’ai alors proposé à Dr CaSo de la regarder en même temps, avec plein de kilomètres entre nous et 8 ou 9 heures de décalage horaire, et de la commenter. Elle a triché et a regardé le premier épisode. Voilà ce qu’elle en a pensé : « J’ai commencé à regarder le premier épisode et c’est très pénible. Mais je vais continuer à essayer, peut-être que ça va se calmer et devenir utile. » Je me suis lancée à mon tour.

Quelle horreur ! C’est plein de fausse énergie, de bavardage inutile et de rires forcés. Pour faire vendeur, les présentatrices se rendent chez des célébrités pour ranger leur armoire de la taille du magasin dans lequel je vais acheter mes habits. En deuxième partie, c’est une personne lambda qui a droit à leurs services. C’est insupportable et un épisode suffit pour comprendre le concept. Inutile de regarder les autres, il n’y aura pas de nouvelles idées (j’ai vérifié en avance rapide).

Dr CaSo, je crois qu’il faut qu’on se fasse une série plutôt qu’une émission de téléréalité car je réalise que je ne supporte vraiment pas ça.

Et pour terminer en musique, je vous propose Jean-Louis Murat avec L’Ange déchu

10 réponses sur « Téléréalité et moi »

  1. je vous conseille la série black mirror pour se rendre compte de la réalité des technologies sur nous. Et ce qu’il montre n’est pas loin de notre réalité 😉

  2. Dans le genre ‘venez voir chez moi’ ;casamonica sur le site ‘Spiedlife’ italien (!!). Une famille de 3 générations en direct de leur cuisine (!!!) Néo-réalisme garanti.

    1. En fait, je ne supporte absolument pas ce genre d’émission qui se veulent être un miroir de notre quotidien. Je tiens cinq minutes, et encore…

  3. J’ai essayé de regarder aussi, mais je n’ai pas aimé ! Les deux animatrices sont chiantes au possible, et ces pauvres stars richissimes qui ne savent pas organiser leurs placards, c’est tellement triste, bouhou.

    Dans le même style, mais mieux, il y a l’émission avec Marie Kondo (je ne me souviens pas du titre, mais c’est aussi sur Netflix), ou encore une autre plus ancienne dont le nom m’échappe aussi, mais qui apparaissait en suggestion après avoir regardé la première 😉

    1. J’avais essayé de regarder Marie Kondo afin de savoir enfin de quoi il s’agissait. J’ai pas aimé, j’ai trouvé ça mièvre. J’ai dû tenter 2 ou 3 épisodes mais j’ai au moins trouvé quelques idées !

  4. Je me suis endormie… pas intéressant du tout. Celke avec Marie Kindo est bien mieux et donne envie de ranger!
    Rien à voir avec de la téléréalité mais Hinterland (style thriller irlandais) est super! Et grâce à toi j’ai regardé criminal mind que j’ai adoré!

    1. Je note pour « Hinterland » mais c’est noté « psychologique, sombre ». Si je stresse trop, je ne vais pas aller bien loin.
      Quand à la série dont je parlais, c’était Criminal UK (2 saisons) et Criminal France, Allemangne et Espagne (1 saison chacun) et non Criminal Minds. Mais si tu as trouvé une série qui t’a plu, tant mieux 😉

  5. Je n’aime pas la téléréalité, même s’il m’arrive de retarder des trucs qui sont très intéressants et bien faits, ça arrive, oui oui 😀 (le truc sur le vendeur de cercueils était vraiment très chouette, par exemple). Mais là, misère, j’ai failli me flinguer au bout de 5 minutes!!!

    1. Je ne comprends pas pourquoi cette série nullissime fait parler d’elle. Parce qu’elle fait parler d’elle, sinon comment en aurai-je entendu parler ?

Les commentaires sont fermés.