Quelqu’un qui habite loin

Dr CaSo souhaite que l’on parle des gens qu’on aime. Elle propose de le faire durant trente jours (https://cestpasmoijeljure.com/2020/10/31/les-gens-quon-aime-2/). Je lui réponds que ma vie sociale est quasi inexistante donc je ne me vois pas parler de trente personnes importantes dans ma vie. Elle n’accepte pas ma réponse 🙄. Alors je vais tenter de répondre à son idée angoissante mais à mon rythme.

J’ai fait la connaissance de S. grâce à ma maman qui, lors d’une soirée avec d’anciens collègues, parle de moi et raconte que je débute des études de Lettres par correspondance. Il se trouve qu’à cette soirée, un Monsieur parle de sa fille, S., qui débute exactement la même chose. Il s’avère que S. et moi on a commencé la même formation, dans la même école, en même temps, sauf que S. vit aux Etats-Unis et moi en Suisse. Nos parents nous demandent si on veut bien échanger nos coordonnées. Ce que nous faisons.

J’hésite à la contacter. La première année vient de se terminer, j’ai raté les examens à la session de juin et doute les réussir au deuxième essai, en septembre. Mais je me lance quand même. Nous faisons donc connaissance par Skype. Il se trouve que nous avions échangé 2-3 mots lors des examens qui avaient lieu à Sierre, en Suisse. S. a réussi, elle est promue en deuxième année.

Contre toute attente, je réussis également et nous allons échanger régulièrement durant les deux années d’études qu’il nous reste avec toujours un grand plaisir à nous retrouver à Sierre pour la semaine des examens. Nous louons nos chambres dans le même hôtel pour pouvoir réviser et papoter. Nous avons les mêmes doutes, un affreux manque de confiance en nous, alors que S. est brillante et attachante 🙄, et nous nous soutenons durant la durée de ces études. Nous pleurons les deux quand on doit étudier Diderot et son Neveu de Rameau auquel nous ne comprenons rien 😄.

Nous avons fait connaissance en 2009 ? 2010 ? Et discutons toujours ensemble lors de nos repas Skype où, au lieu de manger chacune seule de son côté, nous mangeons ensemble mais à distance. Nous continuons à nous soutenir dans nos parcours différents et aimons parler de tout et de rien. Aujourd’hui S. habite un peu plus près, en Belgique, c’est plus pratique niveau horaire. Je suis allée la trouver en 2013 chez elle et elle et son mari sont venus manger à la maison il y a…trois ans ?

On ne se voit pas assez souvent et c’est bien dommage car j’ai vraiment de la chance d’avoir une amie comme S.

Et pour terminer en musique, je vous propose David Hallyday avec Hallucinogène

4 thoughts on “Quelqu’un qui habite loin

  1. Quelle jolie histoire ! Je vais aussi essayer de participer à ce défi, j’ai déjà un brouillon de billet…
    C’est jolie comme une petite coïncidence au début peut mener à une jolie amitié.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s