Pas de stress à Noël

Voilà six ans que je stresse systématiquement à Noël car il faut préparer les examens qui ont toujours lieu lors de la première quinzaine de janvier. Au début je prenais des vacances pour réviser puis j’ai réalisé qu’aller bosser durant cette période c’était tout aussi bien puisque je ne profite de toute façon pas desdites vacances. Et si je glande devant une niaiserie de Noël à la télé ? Je culpabilise car à la place, je pourrais réviser ! Donc il n’y a jamais un moment où je suis vraiment détendue. C’est pourquoi, cette année j’ai décidé de changer.

C’est mon dernier Noël de stress pré-examens puisque je termine mes études en juin. Même si je n’ai toujours pas de stage, je n’aurai plus aucun cours à suivre. C’est fini. Encore un semestre et basta ! Je peine à me motiver même si je trouve toujours les matières enseignées intéressantes. Et puis cette année, il faut bien avouer que examens ou non, il y a bien assez de stress ambiant. Comme je l’ai déjà dit, je dois rendre deux dossiers pour le 9 janvier. J’ai décidé que le 23 décembre au soir, j’aurai terminé.

Dès lundi, je me suis attelée au premier sujet. Mon rapport doit contenir vingt mille signes. On peut dépasser si on veut mais le but c’est d’être synthétique tout de même. Je me suis accordée toute la semaine pour y parvenir. Nous sommes vendredi, 10h, j’en suis à 16’000 signes. Je suis hyper fière de moi sur ce coup-là. J’ai réussi à me concentrer sur le sujet tous les jours au boulot. J’ai peu traîné sur le net, j’ai snobé mon blog, ignoré mes magazines. J’ai bossé mon cours ! J’espère arriver à boucler les quatre mille signes qui me restent, dont l’introduction et la conclusion à rédiger, pour me reposer samedi, relire le tout dimanche et corriger ce qui ne me plaît pas, pleurer un coup parce que j’ai trop honte de la daube que j’ai rédigée mais tant pis. Lundi je débute le deuxième dossier. (Dimanche soir, 19h20 : Mes références sont à jour, j’ai mis le point final. Il faut quand même que je relise une fois pour corriger certaines tournures de phrases et corriger l’orthographe. Et comme prédit, je trouve mon travail archi nul et je ne suis même pas sûre de bien répondre à la question. J’ai 21’000 signes.)

Je suis contente de réussir à me concentrer autant mais il y a un revers à la médaille. En dehors de mes cours, je suis complètement à l’ouest. J’oublie tout, je ne fais que des bêtises, je me retrouve avec une cervelle de moineau. Tant pis. Encore deux semaines, puis deux semaines de vacances à glander devant des niaiseries de Noël à la télé, puis deux semaines à bosser comme une malade sur mon mémoire en espérant à arriver quasi au bout et le dernier semestre débutera. Ce me fait cinq grosses semaines de travail pour pouvoir glander le reste du temps. C’est vraiment pas cher payé, pourvu que j’arrive m’y tenir.

Et pour terminer en musique, je vous propose Anhoni avec I will survive. J’aime beaucoup cette version et quelle voix !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s