Quelqu’un qui est mort et qui nous manque

Dominique était mon voisin quand j’ai emménagé dans mon premier appartement. Les immeubles étaient neufs, nous étions encore peu à habiter sur place. Un jour, je suis allée sonner chez Dominique pour lui proposer de boire un verre et faire connaissance. Il m’arrive parfois d’avoir des brillantes idées.

Un jour il m’a appris qu’il allait déménager, que dans le village des immeubles à loyer modéré étaient en construction. Je me suis renseignée et l’ai suivi. Nous avons continué à être voisins et à nous voir très régulièrement. Nous avons passé d’excellentes soirées ensemble. Par la suite, il m’a présenté quelques uns de ses collègues et copains avec qui nous avons fait la fête. C’était une agréable période.

Puis Dominique a trouvé un copain sérieux que je n’appréciais pas du tout et qui a fait le vide autour de Dom. Ils ont emménagés ensemble ailleurs et nous nous sommes petit à petit perdus de vue.

Comme le monde est petit, j’ai appris la mort de Dominique survenue il y a deux ans, alors qu’il n’avait que 57 ans. J’ai souvent pensé à lui mais comme je savais qu’il était toujours avec son ami, je n’ai jamais cherché à le recontacter. Il me manque…

Et pour terminer en musique, je vous propose A-ha avec A Break in the clouds

2 réponses sur « Quelqu’un qui est mort et qui nous manque »

Les commentaires sont fermés.