Fichue loi de Murphy

Ce soir, comme souvent en ce moment, je consulte la météo pour connaître l’état des routes le lendemain matin. Parce que demain, je dois absolument prendre mon scooter, j’ai rendez-vous chez l’opticien en rentrant du travail. Prendre le bus n’est pas une option parce que cela veut dire que le soir, mon train doit être à l’heure, le bus également pour que je rentre, prenne ma voiture et reparte. Sauf que ma voiture est au garage donc si je rentre, je n’ai que le scooter à disposition et j’arriverai avec dix minutes de retard. Prendre le bus depuis la gare en rentrant le soir pour aller directement chez l’opticien ? C’est une option mais je serai également en retard. De plus, je n’ai pas de bus une fois sur place pour rentrer. Ce qui veut dire que je dois retourner à la gare et espérer avoir un bus qui passe par chez moi. Compter environ une heure pour effectuer trois kilomètres. Ou alors rentrer à pieds, de nuit, sur une route mal éclairée. Vous l’aurez compris, je veux mon scooter.

Je me lève, pas de neige, c’est parfait. Sauf qu’il fait un tout petit degré. Je constate que les voitures sont couvertes d’une épaisse couche de givre. Quelle poisse. Je profite de la balade avec le chien pour observer l’état de la route. Elle brille par endroits mais dans l’ensemble, ça va. Un motard passe, au ralenti. Je vais devoir être prudente.

La route qui quitte mon village est une grande descente, je décide de rouler très lentement pour ne pas être surprise par une plaque de glace. Il n’y a jamais de voitures à cette heure, c’est parfait, je ne dérangerai personne. Sauf que ce matin, deux véhicules ont surgi derrière moi. Mais d’où sortent-ils ??? Je n’ose pas me mettre trop sur le côté, endroit où le gel est le plus présent.

Plus loin, j’essaie de respecter les 50km/h pour ne pas déranger les autres personnes. Je ne sais pas pourquoi je me donne autant de mal, trois voitures m’ont doublée à fond. Je pouvais rouler à 20km/h que ça n’aurait rien changé.

Il y a des matins où je ne croise quasiment personne et je me demande même si je pars à l’heure ou si je me suis levée une heure trop tôt. Ce matin, il y avait foule. Les gens semblent être attirés par les routes gelées, je ne vois que ça 😝.

Et pour terminer en musique, je vous propose The The avec Sentimental Journey

4 réponses sur « Fichue loi de Murphy »

    1. Heureusement mais je prends des risques inutiles parce que j’en ai marre de courir pour attraper train et bus et poireauter quand je les rate. Vivement que je travaille à mon compte.

Les commentaires sont fermés.