Futur proche

Avec une copine, nous sommes à un tournant dans notre vie professionnelle. Toutes les deux, nous souhaitons quitter notre job mais toutes les deux, nous manquons de confiance en nous pour en changer, avec toujours de mauvaises excuses. Nous avions toutes les deux repéré une annonce qui nous plaisait alors nous nous sommes encouragées et nous sommes fixé un nouveau rendez-vous téléphonique deux semaines plus tard pour parler de notre décision. Le rendez-vous ne s’est pas fait, nous avions « oublié ».

Pour ma part, j’ai renoncé à postuler car rien que d’y penser, je sentais tout mon corps se crisper. Je vais me mettre à mon compte. Si ça me plaît nettement mieux, c’est loin d’être plus simple.

Dans un premier temps, j’ai décidé de m’inscrire, en tant qu’étudiante, à deux associations de psychologues. Pour la première, j’ai reçu mes codes d’accès pour le site et j’espère découvrir plein de choses intéressantes. Pour l’autre, il faut encore que j’envoie mon dossier. L’association précise qu’il est intéressant de connaître d’autres psychologues afin d’élargir son réseau. L’ennui, avec ce fichu virus, je ne suis pas sûre que m’inscrire va m’aider à rencontrer d’autres personnes en ce moment 🤔. Et personnellement, je suis incapable de lier connaissance avec des gens par Zoom lors d’une réunion, j’ai besoin de voir les gens en vrai pour les aborder.

Je suis en train de réfléchir à quel nom je souhaite donner à ma page internet et comment me décrire. J’ai regardé les offres pour les abonnements de téléphone quand on veut juste téléphoner. Je veux séparer mon numéro personnel de mon numéro professionnel. Les copines m’ont expliqué comment me faire payer et on a discuté du tarif. Je ne vais pas être remboursée par les assurances. Certaines copines m’ont prévenu que ça allait être encore plus difficile de trouver des clients, d’autres m’ont dit que ça ne changeait rien. J’ai prévu de faire des séances par Zoom, Skype ou FaceTime mais j’aimerais bien en proposer en face à face également, plus sympa pour certaines techniques. L’ennui c’est que je n’ai pas les moyens de prendre un local. Recevoir des gens dans mon salon ? Ca m’ennuie. Il va probablement falloir que j’ouvre à nouveau un compte facebook pour me rendre visible, beurk. Et comme je suis incapable de me vendre, j’ai finalement conclu que l’aide d’un pro serait la bienvenue. Je veux une belle carte de visite.

Mon chef m’a expliqué qu’il fallait que je profite de débuter ma nouvelle activité le jour où je ne travaille pas et si ça marche bien et que je veux continuer à développer, je diminue mon temps de travail fixe. Qu’il est pour m’aider à me lancer tranquillement tout en assurant mes arrières en gardant mon job actuel et en le diminuant petit à petit.

Je crois que les astres m’envoient un message; il est temps de me lancer…

Et pour terminer en musique, je vous propose Hooverphonic avec The wrong Place

4 réponses sur « Futur proche »

    1. Oui c’était une nouvelle inattendue. Mais soyons clairs, plus vite je peux quitter cet emploi, plus vite je m’en vais. 💨

Les commentaires sont fermés.