Vaccin ou pas ? Question qui revient sans cesse

Ayé, le canton de Vaud vaccine à nouveau. J’entends par là que le canton de Vaud possède à nouveau un stock de vaccins et autorise à présent les gens de 65 ans et plus à en profiter. Depuis mon lieu de travail je vois les gens défiler pour aller se faire piquer. Comme me l’a indiqué une dame, la file d’attente s’est rajeunie. Cette même dame pour qui il était hors de question de se faire vacciner. Pourtant, elle a eu sa première dose : « J’étais de piquet un soir et les infirmiers cherchaient du monde pour profiter des doses qui leur restaient. J’y suis allée en me demandant ce qui me prenait. Durant les quinze minutes d’attente après le vaccin, je me disais que j’allais à l’encontre de toutes mes idées. A présent ça va mieux, je m’y suis faite et je suis contente. Je vais la semaine prochaine pour la deuxième dose. » La vaccination fait peur à beaucoup de monde.

J’ai regardé comment réagissait ma famille. Du côté paternel, on se fait vacciner. Mon oncle, 78 ans, est vacciné. Mon papa a son rendez-vous pour la première dose et se réjouit. Du côté maternel, on est plutôt penché dans les théories conspirationnistes. Personne n’est vacciné et rien est prévu au programme. Et dans les générations en-dessous ?

Chez ma soeur, on attend de pouvoir s’inscrire. Ma nièce est impatiente car elle pense que c’est raisonnable de se vacciner, d’autant plus si cela permet de reprendre une vie plus ou moins normale. Me concernant, je ne peux de toute façon pas prétendre à un vaccin avant cet été car les médecins préconisent d’attendre au moins six mois avant un COVID avéré. De plus, ils suggèrent une seule dose au lieu des deux. De plus, j’ai lu que seule 0,23 % de la population avait été infectée deux fois. Moi qui pensais être normale, je réalise que je fais partie d’une minorité. Du coup, d’ici cet été, j’aurai peut-être été infectée une troisième fois, qui sait ? Me faire vacciner en vaut-il la peine puisque je n’ai de toute façon aucun symptôme ? Si le passeport vaccinal permet de reprendre une vie normale et sans ces fichus masques, je ne me poserai pas la question, pour moi ce sera « oui ».

Et pour terminer en musique, je vous propose The Psychedelic Furs avec Wrong Train

10 réponses sur « Vaccin ou pas ? Question qui revient sans cesse »

  1. Hello ! J’écoute plus les gens causer de leurs ressentis sur la pandémie et le vaccin, çà me gave, trop de bêtise. Je suis dans mon petit cocon et chaque jour je passe 10 mn à chercher une place, je suis prioritaire depuis janvier de par mon métier mais impossible de me faire vacciner, c’est rageant. Bisous ! Prends soin de toi ! Je commente peu mais te lis, débordée niveau boulot, les dégats psy de la crise sanitaire sont très important…

    1. Ah mais je croyais que la France avait accéléré sa vaccination. En Suisse, on se hâte lentement 😄. Je pense que les personnes défavorisées que tu vois dans le travail ne doivent pas te raconter des histoires très agréables. Courage à toi.

  2. Nous nous faisons vacciner fin avril, j’ai 65 ans et la femme que j’aime me suit dans l’affaire (vaccin Moderna) voilà encore 8 à 10 mois je refusais l’idée du vaccin, maintenant je me plie à ce qui me semble l’avis de la majorité.

    Bleck

    1. Au début que l’on parlait du vaccin, je n’étais pas très emballée. A présent, je pense qu’il fait partie de la solution pour que l’on puisse reprendre une vie plus ou moins normale.

  3. Je me ferai vacciner mais avec mes problèmes de circulation veineuse et mon antécédent de phlébite il y a dix ans, je ne veux pas du vaccin AZ. Même s’il a plus d’avantages que d’inconcénients en termes généraux, je suis un individu qui n’a pas envie de faire une thrombose ou une embolie pulmonaire ou cérébrale.
    Aux dernières nouvelles, les tests naso-pharyngés ne sont pas sans risque non plus si pas faits correctements : « désagrément, douleur ou saignement, de graves complications commencent à être décrites dans la littérature médicale depuis quelques semaines, notamment des brèches de l’étage antérieur de la base du crâne associées à un risque de méningite ». Super !

    1. Pour les personnes âgées, il semblerait que le vaccin AZ ne présente aucun risque. En revanche, comme toi, je ne veux pas de celui-ci.
      Quant aux tests naso-pharyngés, je ne suis pas intéressées. Tant que je peux y échapper, je ne m’en approche pas.

  4. J’ai suivi mon intuition (peut-être à tort…) et je suis devenue ‘Moderna’… Je crains qu’on ne puisse tomber le masque avant longtemps et d’autre part subir les inconvénients économiques et sociaux qui découlent de cette situation qui nous échappe. Comme vous voyez, je ne suis que joie.

    1. Je doute que le monde scientifique et politique préconisent la vaccination pour participer à l’extinction de l’humanité. Je pense qu’au contraire, c’est pour notre bien. En revanche, il est fort probable que l’on ne se rende pas compte du tout des dégâts liés au virus à ce jour autres que la maladie et les décès.
      On peut très bien être réaliste sur les chamboulements actuels et profiter des petites choses positives du quotidien 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s