Grosse panique

Le temps passe trop vite, et soudain, j’ai l’impression de ne plus arriver à suivre pour mes cours. J’ai trop et je suis bien incapable d’être au top tous les jours. Alors je panique…et procrastine.

J’ai fini par réaliser qu’il fallait que j’avance à la maison. Même si j’ai beaucoup d’occasions de me distraire, je sais qu’une fois que j’arrive à me concentrer, je fonce et rien ne vient me déranger contrairement au travail.

Alors ce samedi, je me suis fixée deux objectifs : pour un cours, cela impliquait de regarder deux vidéos et rédiger un devoir de deux pages. Pour mon mémoire, terminer de retranscrire dix minutes de mon 3e entretien.

Les vidéos étaient intéressantes et j’ai mis un peu moins de trois heures pour mon devoir. Si je l’avais fait au travail, il m’aurait sans doute fallu la journée entière. Parce que chaque fois qu’un client arrive, je dois tout poser, servir ledit client, puis réfléchir à ce que je pensais rédiger, me reconcentrer, écrire quelques lignes avant d’être à nouveau interrompue. Ma collègue est absente depuis deux mois et les clients ont recommencé à venir (pas de lien de cause à effet entre les deux). Du coup, il y a un peu plus de travail que d’habitude, je suis seule pour l’effectuer et j’ai beaucoup plus de choses à faire pour les cours en plus du mémoire et du stage. J’ai trop !

Il m’a fallu quarante minutes pour retranscrire mes dix minutes d’entretien.

Ce dimanche de Pâques, je ne fais rien. Je suis allée chez ma soeur et on a passé l’après-midi à papoter sur la terrasse à l’abri de la bise, on était bien. A 20h j’étais au lit, le stress m’épuise. Je commence à nouveau à avoir des bouffées de chaleur, il faut que je me calme.

Pour ce lundi de Pâques, nouvel objectif : retranscrire le 4e entretien de 28 minutes (j’avais oublié d’enregistrer le début de la conversation 🙄). Et lire un doc pour attaquer un autre devoir. Fait ✅

J’ai un devoir énooooorme qui me prend un temps fou pour quelque chose qui ne sert à rien. C’est, en gros, apprendre a faire de la recherche documentaire. A deux mois de la fin de mes sept années d’études, j’avoue que je m’en contre fou. C’est un peu tard, je n’ai plus de recherches à effectuer, sauf pour ce devoir de merde. Finir la deuxième partie cette semaine et si j’y arrive, pondre le devoir de 2-4 pages 🤮.

D’ici dimanche soir : Finir un autre devoir avec ma binôme, attaquer le 5e entretien, avancer dans la revue de littérature à effectuer pour le stage (au rythme où je vais, dans dix ans je n’aurai toujours pas effectué mes 300 heures). La semaine prochaine sera consacrée au mémoire, c’est-à-dire que je veux avoir terminé la retranscription de ces fichus six entretiens pour pouvoir enfin attaquer la partie « discussion » du mémoire (une dizaine de pages à rédiger 😫).

Mon tout dernier examen de master aura lieu le 18 juin. Je dois défendre mon mémoire d’ici la première semaine de juillet au plus tard. Ensuite, je pourrai consacrer toutes mes heures à mon stage, j’aurai terminé tout le reste. Que les journées vont me sembler longues tout d’un coup…

Et pour terminer en musique, je vous propose ONR avec It gets to a point

4 réponses sur « Grosse panique »

  1. Allez, courage, tu y es presque!! Les derniers mois sont les plus difficiles mais après, tu pourras être tellement fière de toi 🙂 Je t’envoie plein d’énergie!

  2. On est deux à paniquer, sur l’impression du temps qui passe, et crois-moi je ne passe pas d’examen autre qu’un médical de temps en temps…

    Bleck

    1. Les rides qui s’installent, les bobos de plus en plus nombreux, les heures qui défilent à une vitesse vertigineuses…je continue ? Mais avec l’âge vient la sagesse et donc on sait apprécier les petites choses (je tente de me convaincre de ce que j’écris 😊)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s