Quelle est ta taille ?

Je n’aime pas faire les magasins et encore moins les magasins de fringues. Lorsque j’ai besoin d’habits, je me rends dans une enseigne, je choisis ce dont j’ai besoin, je paie et je file. Je n’essaie rien, sauf les pantalons et cette façon de faire me convient bien.

J’ai besoin de robes et de hauts légers car je n’ai pratiquement que des vieux t-shirts. Avant de me dépêcher de traverser le supermarché, je m’arrête dans une boutique de vêtements. Je prends un joli top et je vois qu’il est de taille S. J’aurais juré que je tenais du XXS. Je cherche du M et je reste dubitative sur ce que j’obtiens. Vraiment petit. Je finis par opter pour du L. Une fois à la maison, je constate que j’aurais dû prendre du XXL.

Je vois une jolie robe taille 38 (40 en France). Je prends…. Je vais aller la rapporter. Je n’arrive pas à l’enfiler; elle ne passe pas mes épaules. J’ai compris qu’il va falloir que je vise le 44 ou 46. C’est quoi ces tailles de merde ?

Je raconte ma mésaventure à ma collègue, surprise que je regarde les tailles. Elle m’explique que ça fait longtemps que ça ne représente plus rien. Quel est l’intérêt de noter des tailles si ça ne veut plus rien dire ? Et que dire de ces petites jeunes mal dans leur peau qui doivent opter pour du extra large alors qu’en temps normal, un petit S leur aurait suffit ?

Ma collègue, toujours elle, me dit qu’elle commande par internet et que généralement, elle doit renvoyer les trois quarts car les tailles sont toute fausses. Je suppose que ma prochaine commande sera comme ça. Mais je m’énerve déjà à l’idée de devoir passer des pages et des pages en revue pour choisir une robe que je devrais probablement renvoyer. Ou alors tant pis pour mon look, j’utilise mes vieux t-shirts jusqu’à ce qu’ils aient trop de trous…

Et pour terminer en musique, je vous propose Balthazar avec Linger On

7 réponses sur « Quelle est ta taille ? »

  1. En ce qui me concerne, ce ne sont pas les tailles qui sont devenues n’importe quoi mais MA taille qui a pris un sacré … heu… tour de taille, si je peux dire. Je ne rentre plus dans mes fringues de l’été dernier 😥 Et quand je dis que « je ne rentre plus dans mes fringues, » je ne veux pas dire qu’elles sont un peu moins lâches sur moi, non non, je veux dire que littéralement, je ne peux même plus les enfiler, ça ne passe plus, les cuisses et les nichons et les épaules ont pris deux tailles de plus 😥 Alors je commande des trucs en deux tailles et je renvois la taille qui ne passe plus… GROS SOUPIR… ET JE ME HAIS!

    1. Dr C. Je suis dans le même cas. J’ai pris 2 tailles en 1 an…obligée de renouveler tous mes jeans, grrr…bon, je me dis que y a pire, je relativise enfin j’essaie !

  2. Ça ne serait pas plus rapide d’ essayer en boutique plutôt que de rentrer chez soi, être déçue et aller à la poste renvoyer un colis qu’ il a fallu se donner la peine de faire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s