Il fait un temps à lire

Je suis allée à la Fnuc la semaine passée et j’ai acheté trois livres. Il va déjà falloir que j’y retourne car j’arrive au bout de mes lectures. Et là j’ai pensé : « Il fait un temps à lire en ce moment ». Puis après j’ai trouvé ma remarque étrange.

L’été, j’aime me mettre dans un coin à l’ombre et lire tranquillement, me laissant bercer par l’histoire du moment, un éventuel léger vent qui me rafraichit et le bruit des insectes qui virevoltent dans les fleurs. Mais je réalise que j’aime aussi lire en hiver.

Il fait froid, je suis bien câlée dans mon canapé avec une grosse couverture pour me tenir chaud. Le soir, j’ai en plus une bougie qui m’accompagne et qui diffuse son agréable odeur.

Mais en automne, lorsque la tempête gronde à l’extérieur, que les arbres perdent leur feuillage, oh que je suis bien à la maison avec mon bouquin. Et au printemps ?

Ah, le printemps. La nature se réveille, les soirées s’allongent, les nombreux oiseaux réapparaissent et moi je rêvasse dans mon histoire du moment.

Non, il ne fait pas un temps à lire. Lire est agréable toute l’année.

Et pour terminer en musique, je vous propose Lenny Kravitz avec Raise Vibration

5 réponses sur « Il fait un temps à lire »

    1. J’ai acheté trois livres dont je vais parler ces prochains jours. Je ne te donne que les auteurs : Tonino Benacquista, Vanessa Spingora et Leila Slimani.

  1. Je suis bien d’accord, il est fort agréable de lire en tout temps… sauf que là ça fait 5 jours qu’on a tous les jours entre 30 et 40 degrés, et d’être enfermée chez moi avec l’air conditionné m’épuise et je n’ai même plus le courage de lire 😦

Les commentaires sont fermés.