Lectures 2021 : 25 & 26

L’Oeuvre de Dieu, la part du Diable de John Irving. C’était le livre que je devais lire pour mon club de lecture. 622 pages et pas écrit très grand, je ne savais pas trop si j’avais le courage de me lancer dans un tel pavé. J’ai débuté ma lecture sans réel entrain mais très vite, j’ai été plongée dans cet univers qui m’est inconnu. Nous suivons Homer Wells, jeune enfant qui grandit dans l’orphelinat de Saint Cloud’s, sous le regard bienveillant du Docteur Larch, directeur de l’établissement. Wilbur Larch accouche les femmes qui laissent leur enfant à l’orphelinat et il pratique également de façon illégale, les avortements pour celles dont la grossesse n’est pas désirée.

Nous sommes dans le début des années 1920 dans le Maine. Homer ne veut pas quitter l’orphelinat et après plusieurs tentatives avortées d’adoption, le docteur Larch se résout à garder l’enfant auprès de lui. Il lui apprendra tout ce qu’il sait sur les pratiques gynécologiques. Mais un jour, un jeune couple se présente pour un avortement. Homer repartira avec eux pour deux semaines, apprendre la cueillette des pommes. Les quinze jours se transformeront années durant lesquelles Homer gardera le contact avec Saint Cloud’s de façon épistolaire au début, avant de passer les Noël auprès de celui qu’il considère comme son père, Wilbur, ainsi que les nurses Angela et Edna qui l’assistent.

Très jolie histoire où l’on passe de façon alternée entre Wilbur Larch et la vie d’Homer qui tombe amoureux, devient papa puis le patron du domaine des pommes. On suivra Wally, le jeune homme qui a emmené Homer, partir à la guerre, les noirs qui arrivent pour la récolte avec leurs propres règles internes et Candy la jeune femme dont Homer tombe amoureux. Il y a également Melony, autre orpheline devenue adulte, bagarreuse, qui décide un jour de partir à la recherche de Rayon de Soleil, alias Homer…

133 Jours à Wuhan – avec un chien, un chat et la peur au ventre de Arnauld Miguet. Le journaliste de France télévision est arrivé à Wuhan le jour précédent le lockdown de la ville. Il décide de rester sur place pour montrer ce qu’il se passe dans la première ville à connaître le covid. C’est surprenant, et ça fait peur, de voir à quel point les Chinois sont surveillés. Petit livre intéressant, lu en un après-midi.

Et pour terminer en musique, je vous propose Mickey 3D avec Yalil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s