Reprise facile

Ah ma grande surprise, la reprise s’est faite facilement…sauf lundi. J’ai vite compris que ma collègue allait me regarder travailler. C’était déjà plus ou moins le cas depuis sa reprise en avril après ses trois mois d’arrêt. Il y a des travaux près de son bureau et les gens viennent plus facilement vers moi et n’ont plus l’habitude de voir la porte non vérouillée. Or, depuis ma reprise, les clients ne vont plus du tout chez ma collègue. Du coup, même si on est loin d’être débordées, le peu qu’il y a à faire est pour moi. Ca m’a passablement énervée quand en fin de journée, ma collègue m’annonce que durant mon absence, elle avait quand même un peu plus de travail. Ah bon ? C’est étrange 🤔. Je lui fais quand même remarquer que j’ai été un peu occupée durant la journée et elle enchaîne en me disant qu’elle s’est quand même levée pour répondre à des clients qui venaient à mon bureau. Les chiffres ne mentent pas, j’ai fait le double d’elle.

Mais en rentrant le soir, j’étais contente. Pas fatiguée, les vacances ont eu du bon. Puis mardi, rebelotte. La majorité des clients pour moi, rien pour ma collègue. A côté de ça, je bosse pour mon stage. J’ai plusieurs trucs à faire, ça m’occupe. Idem mercredi. Et jeudi, j’ai réalisé que finalement, ça me convenait bien de me taper le boulot et combler le vide avec mon stage. Je n’ai absolument pas vu le temps passer de toute la semaine et je n’étais pas épuisée d’ennui en rentrant le soir. En revanche, j’ai entendu ma collègue se plaindre constamment d’être fatiguée entre deux gros bâillements, de vouloir faire une sieste, de s’ennuyer. Elle rentre le soir épuisée…de n’avoir rien fait. C’est exactement ce que je ressentais quand j’attendais que le temps passe entre deux clients.

Durant les trois semaines de vacances de ma collègue plus la semaine suivante, j’avais déjà trouvé que le temps passait trop vite, occupée que j’étais à rédiger mon mémoire. J’ai plein de choses à faire pour cette semaine, c’est parfait, je vais être concentrée et je ne rentrerai pas épuisée. Mon cerveau recommence à tourner à plein régime, je revis.

Et pour terminer en musique, je vous propose Roxette avec Fading like a Flower

4 réponses sur « Reprise facile »

  1. Oui c’est épuisant de ne rien faire. Quand je suis hyper débordée de boulot, je suis ensuite physiquement fatiguée mais mentalement pleine d’énergie. Contente que tu te sentes bien 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s