Addiction

Je discutais avec Emmeline qui m’expliquait qu’elle avait la chance de faire un job qui lui plaisait beaucoup et qu’elle ne le voyait pas comme du travail mais un plaisir à faire une activité qui lui rapporte un salaire.

Emmeline est représentante pour une marque de type Tupperware. Elle organise donc des réunions pour présenter les produits et est responsable d’une petite équipe qui fait pareil. Chaque fois qu’un membre de son équipe vend des produits, Emmeline touche une commission en plus de celles qu’elle touche en vendant elle-même les produits. Elle est très active sur Facebook, tient régulièrement à jour sa page internet et travaille sur divers flyers pour mettre en avant ce qu’elle doit vendre. Emmeline travaille essentiellement durant la journée et en soirée, week-end compris selon la demande.

Emmeline ne compte pas ses heures puisque comme elle le répète, elle aime ce qu’elle fait. Toutefois, Emmeline rapporte souffrir régulièrement de puissantes migraines. Elle dit pourtant ne pas ressentir de stress puisque son travail est un loisir même s’il est nécessaire qu’il lui rapporte de l’argent pour vivre. En creusant un peu, elle m’explique qu’elle a toujours le nez sur son téléphone qui est partie intégrante de leur travail.

En effet, son équipe travaille souvent le soir et le week-end alors Emmeline préfère rester joignable au cas où quelqu’un aurait des questions quant à une offre dont elle parle en réunion. En lui faisant remarquer que la conseillère peut toujours répondre à sa cliente le lendemain, Emmeline m’explique qu’en fin de mois toutes les commandes doivent être comptabilisées avant minuit sans quoi certaines offres ne sont plus valables et personne ne peut intervenir dans ce cas-là. Mais on parle d’un jour par mois. Mais Emmeline se justifie pour les autres jours.

La conversation vire sur la vie privée et là également, le téléphone occupe une place prépondérante. « Je m’ennuie si je n’ai pas de messages auxquels répondre » m’avouera Emmeline.

Son travail, sa passion, a peu à peu pris tout l’espace et le téléphone permet d’occuper le peu de place qu’il reste. Emmeline a tout de même un loisir « mais le téléphone reste à portée de mains ». Les migraines s’installent et le burn-out se profile gentiment. Pourtant, Emmeline ne se sent pas prête à modifier quoi que ce soit à son quotidien.

Je racontais cette histoire à une amie qui a regardé son téléphone posé sur la table alors que nous étions au restaurant. Elle m’a avoué être accro à son appareil. Je comprends Emmeline et mon amie, moi aussi j’ai souvent mon téléphone à portée de mains et je me rue dessus dès que je suis notifiée de l’arrivée d’un message. Mais il m’arrive de ne pas l’avoir sur moi sans pour autant ressentir un manque. Ce jour-là au restaurant, je l’avais oublié à la maison…

Et pour terminer en musique, je vous propose Dave Gahan avec Nothing Else Matters

6 réponses sur « Addiction »

  1. Dans les services de psychiatrie,depuis longtemps on voit arriver des addict aux jeux. Mais depuis environ 2 ans on voit des addict au téléphone. C’est fou….belle journée à toi !

  2. Les pauvres gens…

    (est-ce qu’Emmeline travaille depuis longtemps pour cet employeur, je doute en fait que l’on puisse être réellement passionné par une telle activité professionnelle pendant longtemps tellement cette catégorie de commerce est « presse-citron »)

    Bleck

    1. Cela fait 20 ans qu’elle travaille pour l’entreprise. Elle est vraiment passionnée, ça se voit. Mais malheureusement, elle se laisse dévorer par son job. La peur de passer à côté d’une bonne affaire si on éteint le téléphone…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s